Le lycée sous le signe de l'arbre aux 1000 écus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Sam 5 Mar - 20:03


Le monde pour lui ne devient plus que ce son qui passe par ses oreilles et envahit peu à peu son esprit. Sa pensée est balayée par l’avalanche. Telle une marée fluctuante et montante crescendo, la mélodie passe sur lui et le libère de sa conscience. Ses inhibitions partent peu à peu en éclat.

Son corps tremble et frémit d’excitation alors que son cœur commence à s’emballer, unissant ses battements aux rythmes envoûtant qui fait vibrer l’air autour de lui. Sa peau commence à avoir la chair de poule. Il sent son corps parcouru de décharge de plaisir. L’énergie gagne en lui, il doit bouger, il doit la dépenser, il doit la libérer, lui aussi doit entrer dans la danse.

Ses yeux sombres s'ouvrent et révèlent un nouvel éclat. En ses iris, on devine une puissante flamme brillante et ardente. Ce soir, il est l'artiste dans toute sa démesure et dans toute sa liberté. Il est au centre de la piste de danse, la foule autour de lui oscille et se convulse déjà. Ils sont partis comme autant de corps devenus les esclaves des décharges sonores qui vibrent en eux dans ce monde dionysiaque. Leurs regards sont brillants, dévorés par l’extase et la transe dans lesquelles ils sont plongés. Le tableau est magnifique.

Ce soir, la reine de la nuit a revêtu les habits endiablés de la danse. La salle de concert est emportée comme dans un autre monde. Ici, les âmes arrachent les chaînes de leurs souffrances et traumatismes passés pour exprimer, avec l’envoûtante sauvagerie de leurs corps mouvants, leurs libertés à l’univers entier.

Yuusuke a le corps couvert d’une légère pellicule de sueur moite. Ses cheveux noirs sont légèrement poisseux et décoiffés. L’ambiance le gagne, il tombe entre les bras des nymphes. Levant le regard vers le plafond sombre comme pour inspirer une dernière bouffée d'air avant la plongée, il lâche prise et il se sent prêt à s'embraser.

Tout commence alors par un léger rythme du pied qui le gagne puis monte en lui. Bientôt, le rythme parcourt le reste de son corps et s’exprime en quelques mouvements répétés. Ils deviennent de plus de plus intense, de plus en plus complexes, de plus en plus impressionnants. Son être n’écoute plus que son cœur et ce dernier est tout à la musique qui vibre en lui avec un écho doublé de passion.

Bientôt, il danse avec maîtrise, rythme et dynamisme. Il ondule, se déhanche, se déplace, tourne et repasse. Très vite, il ressent les caresses et le contact enivrant de quelques êtres brûlants animant encore davantage le feu qui gagne dans sa poitrine. Le jeune homme sent les parfums, la douceur des peaux et croise la sauvagerie envoûtante des regards fauves.

Emporté par la passion du moment, il saisit une main dans la foule et l’entraîne à danser avec lui. Il l’invite à partager cette énergie dévorante qui le consume et l’anime sur la piste de danse.

Loin du professeur connu par ses élèves, il n’est plus qu’ardeur et éclat, jeunesse et vie. Les étincelles paraissent dans son regard comme les reflets d’une âme brûlant désormais sans plus limite et font échos aux luminaires dynamiques donnant aux lieux cet aspect irréel. Ce soir, l'artiste goute le monde de la nuit, ses couleurs électriques et ses ombres changeantes. Ses sens en éveillent, il s'enivre de la vie qui l'entoure.


Dernière édition par Yuusuke Hasegawa le Dim 20 Mar - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Sam 5 Mar - 20:41

La boîte de nuit. Endroit des rêves les plus fous ou des pires cauchemars. Là, tous les sens étaient à l’affut. L’odeur, le goût, la vue, mais surtout le son. La musique, rythmant la nuit, délivrée par un DJ, souvent trop forte, mais tellement agréable. Dans une boîte de nuit, on pouvait s’y perdre. On pouvait perdre la tête, on pouvait se déchaîner sans avoir honte. Avec quelques grammes d’alcool dans le sang, la fête était d’autant plus folle.

Ainsi, l’esprit embrumé par quelques shot de vodka, notre jeune fille était entrain de rigoler avec les amis qui l’accompagnaient. Ils durent crier pour s’entendre tellement les haut parleurs crachaient la musique électronique, caractéristique des boîtes de nuit. La chevelure folle retombant sur ses épaules, Aya détourna un instant le regard, s’enfila un énième shot puis commença à se détourner vers la piste de danse. Au moment où elle fit un pas vers l’avant, elle sentit une main lui attraper le poignet. Elle eu tout juste le temps de voir ses amis lui sourire avant de sentir embarquer en direction du « dancefloor » comme on le disait si bien.

L’inconnu était un homme. Plus âgé ? Plus jeune ? Les spots de lumières ainsi que l’obscurité environnante ne permettaient pas à notre jeune femme de reconnaître la personne. Elle observa juste qu’il avait une allure masculine. Alors, ne se posant plus de question, elle commença à danser. Ses 3 années de danse, lui permirent de faire une plutôt bonne figure. Bougeant son corps au rythme de la musique, sa jupe sans doute trop courte au regard de ses parents virevoltant autour d’elle, Aya se rapprochait de plus en plus de l’inconnu. N’ayant aucune retenue, elle passa ses mains sur ses hanches puis lui agrippa les fesses.

Ainsi, ils dansèrent longtemps, l’effet de l’alcool étant à son apogée. Mais ce n’était pas assez pour notre jeune femme qui voulait se déchainer aujourd’hui. Oublier ses semaines de cours et de révisions intensives, voilà ce qu’elle voulait. Alors, peut importe les conséquences, peu importe la gueule de bois qu’elle aura le lendemain, ce qu’elle voulait c’était s’amuser. S’immobilisant, la respiration courte, la peau collante et les cheveux mouillés de sueur, elle afficha un grand sourire, attrapa le jeune homme par le poignet et l’entraina avec elle au bar. Là, elle commanda un double whisky et le but d’une traite. Elle reposa son verre sur le bar, gratifia le serveur d’un clin d’œil et d’un sourire charmant, puis entraina à nouveau l’inconnu avec elle dans le couloir, loin de pagaille de la piste de danse.

Lorsque l’air se fit plus respirable, Aya prit une profonde inspiration et s’adossa contre le mur, soupirant. Elle ferma furtivement les yeux et, lorsqu’elle les rouvrit, elle distingua la silhouette de l’inconnu. Se passant une main dans ses cheveux elle chassa une mèche rebelle et lui offrit un grand sourire

« Tu danses bien ! » dit-elle en parlant assez fort pour passer outre les décibels de la musique.

Elle se poussa ensuite du mur et s’approcha de l’inconnu d’un pas peu assurer. S’arrêtant devant lui, elle passa une main sur son torse et constata qu’elle du lever le regard. Il était plus grand qu’elle, ce qui était normal. Affichant un sourire malicieux, Aya avança sa bouche de l’oreille du jeune homme et reprit la parole

« C’est mal d’enlever une jeune fille, on pourrait te prendre pour un pervers » elle se recula et se mordilla légèrement la lèvre inférieure, fixant son regard dans celui de l’inconnu « je peux connaître le nom de mon ravisseur, hm ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Sam 5 Mar - 21:30

Son cœur s'enflamma alors qu'il trouvait une partenaire de danse qui avait tout le talent de le suivre dans ses pas. Cela l'encouragea encore davantage à libérer ses gestes et à faire preuve d'audace. Il ressentait presque son corps s'envoler alors que dans ses veines courait quelque chose d'ardent qui ne pouvait être que son sang.

Les formes séduisantes et sportives de la jeune femme l'enhardissait, ses gestes et ses contacts mêlaient en lui désormais le plaisir de la danse avec celui de la séduction. Et ce n'était pas un domaine ou il était en reste. Avec une discrétion et une adresse toute particulière, il se fit jeu de frôler et de caresser sans y paraitre le corps de sa partenaire pour y faire naitre quelques sensations suggestives.

Seul l'abaissement du rythme musical finit par le tirer de cet état transcendant. Mais cela se fit lentement, telle une marée qui reflue. Il avait bien bu quelques verres d'alcool léger pour se mettre en jambes mais le jeune homme refusait de laisser le spiritueux se faire l'alibi d'une liberté et d'une passion qu'il voulait sienne et pleinement consciente.

Yuusuke, devinant le sourire franc de celle qui lui faisait face, se laissa entrainer en dehors de la piste sans aucune résistance. Arrivé au bar, son regard sombre caressa la silhouette de celle avec qui il venait de partager cet instant si particulier. Sa peau collante et couverte d'une fine pellicule de sueur se reflétait à la lumière fluctuante de l'établissement et révélait le grain fin de sa peau. C'est ce qui attira le jeune homme en premier lieu. Mais alors qu'il remontait vers ses cheveux, elle le saisit de nouveau pour l'emmener dans la quiétude relative d'un couloir mieux éclairé.

De toute apparence, elle avait décidé de mener la suite des événements et ce n'était pas forcément pour déplaire à Hasegawa. Profitant de la situation pour couver son interlocutrice de ses yeux brillants encore d'une certaine sauvagerie, il afficha un sourire charmant. La chaleur le mena à déboutonner un nouveau bouton de sa chemise, révélant un peu plus son torse.

Il se raidit légèrement à la nouvelle approche de la jeune femme mais son sourire s'agrandit encore quand il perçu les mots à son oreille. Saisissant son regard du sien alors qu'elle s'écartait de lui avec une légère lueur incendiaire, il s'approcha à son tour d'elle pour lui répondre.


- Je ne vois aucune enfant face à moi mais bien une ravissante jeune femme.

Il s'écarta à son tour avant de se présenter.

- Je me nomme Hasegawa Yuusuke et toi ?

Ses iris restaient plongés dans ceux de la jeune femme, le contact de ces derniers l'attiraient grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Dim 6 Mar - 9:29

Ravissante ? Hm, cet inconnu, qui s’était présenté comme étant un certain Yuusuke Hasegawa, savait s’y prendre, pour parler aux femmes. Face à ces paroles, plus d’une fille serait charmer et le laisserait faire ce qu’il voulait d’elle. Aya, bien qu’ayant l’esprit qui fonctionnait au ralenti à cause de l’alcool, n’était pas naïve et encore moins facile à berner. Mais soit. Sans perdre son sourire, elle se laissa faire lorsque le jeune homme s’approcha d’elle, se reculant à nouveau contre le mur. Elle lui agrippa les hanches, l’attirant vers elle. Il avait presque une tête de plus qu’elle, mais ce n’était pas grave. Aya remonta légèrement ses mains, les liants derrière le dos de Yuusuke.

« Hm, c’est sexy comme nom, Yuusuke … Moi c'est Aya Shirogane»

Elle inclina légèrement la tête sur le côté, l’observant. Sa vue se brouilla et elle ressentit pour de bon les effets de l’alcool. Ses jambes semblèrent molles et Aya resserra son emprise sur le corps de Yuusuke, croyant que ses membres allaient céder sous son poids. Puis, s’immobilisant furtivement, elle éclata de rire

« Je crois que j’ai trop forcé sur … la vodka ! »

Ses doigts s’agrippèrent à la chemise du jeune homme pendant qu’elle pencha la tête vers l’avant, posant son front contre son torse. Fermant les yeux, elle resta silencieuse pendant pas mal de temps, écoutant la musique d’une oreille distraite. Puis, redressant la tête, elle fixa à nouveau l’inconnu ou, plus précisément, elle regarda ses lèvres, se demandant quel gout elles pouvaient avoir. Plus elle les observait, plus Aya senti une pulsion irrésistible monter en elle. Le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder. Ah un grand homme cet Oscar Wilde ! Alors, sourire en coin, Aya approcha son visage de celui de Yuusuke jusqu’à ce que leur lèvres se rencontrent, se scellant dans un baisé.

Pendant ce temps, la jeune japonaise avait passé une main dans la nuque puis dans les cheveux de l’homme, l’attirant vers elle. Elle laissa durer quelques instants le baiser, puis se recula. Passant lentement sa langue sur ses lèvres, elle plongea son regard dans celui due l’homme, souriant malicieusement.

« Pas mal, pas mal … » répéta-t-elle en posant ses mains sur les fesses de l’homme, avant de se redresser vivement « HAN ! J’adore cette chanson ! »

Alors, comme si de rien n’était et sans transition, Aya contourna Yuusuke et, lui attrapant le poignet, l’entraina avec elle. Elle était bien décidée de ne pas lâcher son partenaire de soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Dim 6 Mar - 10:51

Il n'était pas particulièrement dépassé par les événements, principalement parce qu'il ne les suivait pas vraiment. Se forçant à ne pas réfléchir, mais juste à vivre l'instant présent avec délectation, le jeune homme laissa la belle Aya l'attirer contre elle.

Son sourire s'était de nouveau agrandit un court instant. Il devait l'avouer, il n'avait jamais trouvé son nom particulièrement sexy, juste à la mode. Dans cette proximité qu'il n'avait pas connu depuis un moment avec l'être féminin, il saisissait lui aussi sa chance de caresser et de ressentir le contact de l'autre.

Comme pour la retenir dans son léger vertige, il porta ses mains au niveau de taille pour en saisir la finesse. Et alors qu'elle se serrait toujours davantage contre lui et qu'il pouvait sentir son souffle contre son torse, il laissa ses mains parcourir son dos pour la caresser. Abaissant un regard qu'il avait perdu un instant au dessus d'Aya, il croisa celui de la jeune fille. La voir ainsi en dessous de lui le fixer avec des yeux à la fois un peu perdus et gourmands lui procurait un plaisir certain.

C'est presque naturellement qu'il approcha ses lèvres des siennes. A leurs rencontres, il échangea un baiser à la fois passionné et tendre qu'il apprécia de faire durer. L'une de ses mains se porta à la nuque de la jeune fille alors que l'autre entourait sa taille pour la serrer encore davantage contre lui.

Séparant leurs lèvres et s'écartant, il sourit délicieusement aux dires de la jeune femme. Heureux et soulager de voir que l'expérience avait chassé le trouble qui l'avait étreint précédemment.

Mais là encore, il n'avait pas vraiment envie d'y penser. Le jeune homme la suivit donc dans son impulsion pour rejoindre la piste de danse avec la ferme attention de danser jusqu'à l'épuisement.


A nouveau, il pouvait gouter à cette impression de désinhibition et de transe qui parcourait la foule mouvante alors que le son vibrait dans chacune des parties de leurs corps. Il saisit la main de sa partenaire et la fit tourner pour qu'elle se retrouve dos contre lui. Il commença à danser contre elle tout en l'enserrant au niveau de la taille en faisant mouvoir ses reins langoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Dim 6 Mar - 19:18

Non contente que son partenaire de soirée l’ai suivi sans rechigner, Aya se fraya assez difficilement un chemin entre toutes les personnes présentes, jouant très souvent des coudes. Elle rejoignit la piste de danse puis se tourna vers Yuusuke, le regarda quelques instants et, dans un même accord, ils commencèrent à danser.

Dos contre dos, Aya se déhancha comme elle pouvait, sa chevelure virevoltant autour d’elle. Complètement décoiffé, haletante et déchaîner, la jeune fille bougea son corps au rythme de la musique, bien décider de se laisser aller entre les mains de son partenaire. Celui-ci avait l’air dans un autre monde lorsqu’Aya daigna s’arrêter pour l’observer. Alors, souriante, elle s’empressa de reprendre sa danse effrénée dans l’espérance de pouvoir rejoindre son partenaire dans son nouveau univers.

Sans réellement s’en rendre compte, elle s’était approcher de Yuusuke, lui avait entouré les hanches de ses mains et l’avait attiré contre elle. Pendant qu’elle se déhanchait contre lui, elle avait passée une main sous la chemise de son partenaire, lui caressant la peau. Puis, s’approchant d’avantage, elle déposa un baisé dans son cou et ferma les yeux, reprenant la danse de plus belle.

Ce fut, au bout de ce qui lui semblait vingt minutes, qu’elle senti comme un malaise. Son cœur s’accéléra, sa vue se brouilla et elle s’arrêta brusquement. La musique commençait à être désagréable à l’écoute. Tentant de respirer calmement, notre jeune fille lança un coup d’œil à sa montre. 4h. Relevant la tête, elle regarda autour d’elle et constata que la piste de danse s’était pas mal vidée. Les vingt minutes n’auraient été qu’une illusion de la part de son cerveau ? Surement. Quand on s’amusait, le temps passait tellement plus vite. Aya lança un coup d’œil vers la sortie puis reporta son attention sur Yuusuke, qui s’était immobilisé et l’observait. Lui adressant un sourire, elle approcha son visage du sien

« Ils ferment bientôt, y a presque plus personne. Ça te dit qu’on aille faire un tour en ville histoire de respirer un peu ? »

Elle le fixa avec insistance et lui offrit un grand sourire lorsqu’il accepta sa proposition. Aya lui attrapa la main et ensemble, ils quittèrent de la piste de danse. Ils cherchèrent leur veste, payèrent chacun leur soirée, puis sortirent dans la fraîcheur de la nuit d’été. Respirant à plein poumon l’air frai, la jeune japonaise se passa une main dans les cheveux, fermant légèrement les yeux, puis s’étira avant de reporter son attention sur Yuusuke. Rouvrant les yeux, elle lui sourit et lui attrapa le bras

« On va voir si un bar à déjà ouvert ? Histoire de finir la soirée un peu plus tranquillement. Hm ? » Elle le fixa longuement, tentant d’user de son charme pour le faire plier. Puis, se levant sur la pointe des pieds, elle déposa à nouveau un baiser sur les lèvres de Yuusuke « J’ai comme une envie d’apprendre à connaître celui qui sait charmer et envouter les jeunes femmes de mon genre »

Elle lui sourit malicieusement et l’embrassa à nouveau puis se laissa retomber à terre. Décidément, l’alcool avait vraiment un effet positif sur notre jeune fille. Elle qui n’était jamais réellement timide, était beaucoup plus extrovertie sous l’effet de l’alcool. Trop ? Sans doute, mais elle ne souhaitait pas penser aux conséquences de cette nuit. De toute manière, Yuusuke était un parfait inconnu qu’elle ne reverra sans doute plus et qui disparaîtra au fin fond de Tokyo après qu’ils se soient quittés. Qu’avait-elle donc à perdre ? Autant sauter sur l’occasion et en faire un coup d’un soir, non ? Ah jeune fille naïve, si tu savais à quoi tu te frottais …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Lun 7 Mar - 9:24

C'était un fait, il n'avait jamais autant dansé dans une nuit et il se félicitait d'avoir une aussi bonne condition physique. Quand il cessa, le jeune homme put ressentir son corps commencer à s'engourdir par l'épuisement. Mais quel sensation délicieuse s'était de se sentir lavé de tout stress, de toute tension, d'avoir libérer toutes ces énergies contraires de son être.

Voilà sans doute ce qui expliquait son air profondément calme et heureux alors qu'il couvait celle qui l'avait accompagné dans cette exercice d'un regard doux et serein. Sentant un trouble dans les yeux de la jeune fille, il porta ses mains à ses épaules comme pour la retenir.

La proposition qu'elle lui fit, lui tira un nouveau sourire enjoué. L'idée qu'elle veuille poursuivre cette rencontre encore quelques temps l'emplissait de joie. A vrai dire, il s'était plus ou moins entendu qu'ils se quitteraient à un moment donné de la nuit. Mais la jeune fille voulait poursuivre ce moment encore quelque temps, son regard insistant ne trompait pas.

Sérieusement, cette personne lui plaisait bien. Il en connaissait très peu sur elle mais déjà assez pour savoir qu'elle pouvait être courageuse et entreprenante. C'était une chose rare qu'il n'avait pas beaucoup vu chez le beau sexe. Voilà sans doute pourquoi il acquiesça à sa proposition d'un air enchanté.

Ses consommations étaient déjà réglées pour sa part, et il ne portait rien d'autre que ses vêtements présents en ce mois de juin. Le jeune homme récupéra une simple petite sacoche qu'il mit en bandoulière avant de sortir de l'établissement.

Arrivant à hauteur d'Aya, il laissa de nouveau son regard admirer les courbes de la jeune femme. Rencontrant son regard, il lui sourit avant d'accueillir ses lèvres avec plaisir, échangeant avec elle de nouveaux baisers plus tendre et langoureux. La douceur de ses gestes, la chaleur de ses baisers, sa voix et ses mots évoquaient une œuvre qui charmait véritablement Hasegawa.


- J'ai, moi aussi, envie de connaitre davantage une femme si délicieuse.

Déclara-t-il d'un ton charmeur, plongeant intensément ses yeux sombres dans ceux de son interlocuteur, esquissant un sourire léger à la fin de sa phrase.

- Je connais un bar qui est ouvert en permanence. C'est un peu plus old school que le Catharsis mais c'est l'endroit idéal pour mieux se connaitre et j'y ai mes habitudes. Viens.

Décida-t-il pour la première fois, attirant Aya à le suivre dans les rues de la capitale nipponne. A mesure que le couple s'éloignait de la boite de nuit, le calme de la ville encore endormie tombait autour d'eux. Les rues bien éclairés offraient un étrange décalage entre lumières omniprésentes et silences quasi-constants. En dehors des lieux de fêtes, l'activité nocturne était réduite au minimum dans la capitale. C'était un décorum inhabituel pour qui avait l'habitude d'y vivre.

- C'était vraiment sympa de danser avec toi. Est-ce que tu fais ça souvent ?

Demanda le jeune homme pour engager la conversation et repousser le silence autour d'eux le temps d'arriver jusqu'à l'établissement ou il entendait mener Shirogane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Mar 8 Mar - 14:09

Ce fut avec un grand soulagement que la jeune fille suivit Yuusuke, s’accrochant à son bras. C’était agréable de marcher dans la fraîcheur de la nuit après avoir passer plusieurs heures consécutives dans la chaleur étouffante d’une boîte. D’autant que, pour une fois, elle ne rentrait pas seule. Peut-être que son partenaire de nuit l’inviterait chez lui par après? Ce serait une très bonne chose, mais sans doute irréalisable. Au pire, elle lui demandera de venir chez elle, ses parents n’étaient pas là de toute la semaine. M’enfin, on en était pas encore là.

Le couple marcha tranquillement dans les rues de Tokyo, qui commençait tout doucement à se réveiller. Mais même en plein milieux de la nuit, il était impossible de voir les rues de la capital vides, sans âme qui vive se promener. Des couples, des solitaires, des groupes d’amis plus ou moins grand. Cette ville ne semblait jamais dormir. C’était sans aucun doute ce qui faisait son charme. Aya avait pas mal de connaissances qui, bien qu’ils vivaient depuis pas mal de temps Tokyo, ne s’y était toujours pas accoutumer. M’enfin, là on parlait de notre jeune fille, pas de ses amis.

Reportons donc notre attention sur le couple, si on pouvait en dire tant, qui marchait avec une tranquillité certaine. Aya, toujours accrochée au bras de son compagnon de soirée se laissait guider, faisant attention à ne pas trébucher. Bien que l’air frais aida pour délivrer son esprit embrumer, l’alcool avait encore effet sur Aya. Heureusement qu’elle avait Yuusuke qui se tenait à côté d’elle pour la soutenir. Mais tentant de paraître complètement lucide, elle le suivait tranquillement jusqu’à ce qu’ils atteignent ledit bar dans lequel le jeune homme voulait l’y emmener.

Alors qu’ils s’installèrent à une des nombreuses tables libres, Aya soupira doucement et posa ses coudes sur la table, se prenant la tête entre les mains. Avec ses cheveux en bataille, son maquillage qui avait coulé ainsi que l’odeur de transpiration, elle ne devait pas être très agréable à voir. Mais Yuusuke lui avait prouvé le contraire. En se souvenant de ses paroles, Aya esquissa un sourire. Délicieuse, avait-il dit. Ce n’était pas la première fois que quelqu’un le lui disait, mais c’était vraiment très agréable à entendre. Mais, juste avant d’entrer dans le bar, il lui avait demandé si elle allait souvent en boîte. Aya, trop concentrer pour ne pas rater la marche et s’étaler sur le sol, avait choisi de l’ignorer, jusqu’à maintenant. Relevant la tête, elle plongea son regard ambre dans celui de Yuusuke et afficha un sourire qui se voulait charmant

« Je pourrais te retourner la question. Tu gères pas mal les déhanchés » Elle gloussa doucement puis se redressa, rejetant sa tête en arrière pour libérer son visage de mèches rebelle. « Mais pour tout de dire, non, je ne vais pas souvent en boîte. Mon statut d’étudiante de prépa ne me le permet pas. C’est juste que là je sors d’une semaine de stresse et de dure labeur, que j’avais vraiment envie de me détendre en boîte et vivre une soirée d’excès. » Elle se redressa puis avança ses mains vers celles de Yuusuke, les caressant doucement « Heureusement que je n’ai pas hésité longtemps avant de choisir le Catharsis » Son sourire charmant se transforma en un sourire malicieux et elle baissa son regard vers leurs mains entrelacées, ses mèches de cheveux retombant de chaque côté de son visage. « Bon, ok. Peut-être que mes 3 années de danse m’ont quelques peu aidé. Peut-être même que mes … » elle conta sur ses doigts « 13 années de karaté m’aide aussi à maîtrisé mon corps, mais non … » elle hausse les épaules, releva son visage vers Yuusuke et secoua la tête « je ne vais que très rarement en boîte. Et toi alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Mar 8 Mar - 21:16

Le bar dans lequel étaient rentrés les deux personnes étaient un lieu qui ne paraissait quasiment de l'extérieur. De fait, seul une porte pleine et lourde d'un bois massif et élégamment vernis suggérait l'entrée. Une petite inscription faite de lettres au métal dorée écrite en romaji nommait le lieu "Eden Hall", sans en dire plus.

Il fallait donc bien connaître ce lieu pour y rentrer. Le hasard avait ici donc rarement son mot à dire. C'était un de ces lieux ou seul le bouche à oreille venait renouveler un nombre d'habitués toujours constant.

Yuusuke en poussa donc la porte au coté d'Aya. L'endroit se révélait être constitué d'une seul et unique pièce apparente se poursuivant sur sa profondeur dans le bâtiment, le niveau de sol était légèrement en contrebas de la rue et il n'existait en ce lieu aucune fenêtre donnant vers l'extérieur.

A la place de cela et pour éviter un sentiment d'enfermement, les murs dont l'éclairage légèrement tamisé définissaient avec peine les contours étaient composé par des sortes de tableaux de niche éclairées ou étaient exposés des œuvres de sculptures d'arts, faites en verres, en bois ou même en glace pour l'une d'entre elle, réfrigérée.

L'ensemble de l'ameublement était dans un pur style européen de bois vernis et de velours sombres. Derrière un comptoir d'une grande propreté se trouvait un jeune barman habillé dans une tenue digne de sa fonction. Levant la tête le jeune homme bruns aux yeux noirs salua les deux arrivants d'un sourire et d'un signe de tête avant de retourner à la propreté de ses verres. Derrière lui s'étalait une gamme colorée d'alcools innombrables aux noms exotiques.

Le lieu était déserté et les deux nouveaux arrivants étaient donc les deux seuls clients présents. Heureusement, pour chasser un silence qui aurait pu être pesant, une mélodie d'ambiance tout à fait en accord avec le lieu s'élevait dans la pièce avec la courtoisie de ne pas étouffer les discussions de tables.

S'installant à l'une d'entre elle, Hasegawa couva Shirogane d'un regard doux, esquissant un sourire enjoué et charmant. Il resta silencieux en lui laissant le temps de faire le point. C'est du moins ce qu'il lui semblait. Ses yeux sombres se perdaient de temps à autre dans les mouvements de la belle chevelure de son interlocutrice mais il finissait toujours par revenir à ses iris si attirantes.

Laissant sa main caresser la sienne avec une grande tendresse, il esquissa quelques sourires enchanté à mesure que le mystère quittait la personne qui lui faisait face et révélait un peu plus de son portrait.


- J'en avais l'habitude avant que mon travail ne m'éloigne de la capitale. Mais ce n'est pas vraiment pas aux soirées que je dois la forme physique qui m'a permit de te suivre sur la piste.

Entama-t-il d'un ton charmant et légèrement amusé, gardant son sourire, laissant son regard tomber sur leurs mains jointent avant de revenir caresser le visage de son interlocutrice de ses iris sombres.

- J'ai l'habitude de pratiquer l'alpinisme ainsi que d'autres sports un peu extrêmes, en fait.

Révéla-t-il avec une humilité et une gêne toute japonaise. Mais cet impression fut rapidement chassé par une flamme passionnée naissant dans son regard.

- Lorsque tu pratiques des sports ou tu as la responsabilité de ta sécurité, tu dois pouvoir compter sur ton corps pour te suivre et te répondre sans te faire défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Mer 9 Mar - 19:35

soundtrack

L’alpinisme et d’autres sports de ce genre ? Décidément, cet inconnu devenait de plus en plus intéressant. Franchement, combien de personnes connaissez-vous qui pratique de l’alpinisme ? Pas beaucoup. Lorsqu’ils étaient sur la piste, Aya aurait presque juré que ce jeune homme faisait un autre sport qui demandait plus de condition de physique. Du foot ? Tous les hommes aiment le foot. Serait-il une exception ? Hm. Affichant un sourire en coin, Aya le regarda malicieusement. Si, effectivement, il préférait les sports où la concentration était la qualité qui primait, alors c’est qu’il était vraiment une personne peu conventionnelle. Le genre de personne que notre jeune femme savait apprécier, à vrai dire. Aya ne cessa pas de sourire, même lorsque Yuusuke reprit la parole, parlant de la maîtrise du corps que requiert l’alpinisme. Arquant un sourcil, notre jeune fille hocha la tête

« Je suis d’accord. Je n’ai jamais testé l’alpinisme, mais j’ai déjà fait de l’escalade indoor. Si je n’avais pas été sécurisé je ne serais pas entrain de te parler là »

Baissant à nouveau le regarde, elle rigola doucement à sa connerie, secouant la tête. Elle devrait avoir honte de rigoler sur ce sujet, mais bon, on va mettre son manque de tact sur le dos de l’alcool et pardonne à Aya. Soupirant légèrement, elle lâcha une main pour se la passer dans les cheveux, relevant le regard. Elle ouvrit la bouche, puis s’immobilisa en entendant la chanson. Son sourire s’agrandit, lorsqu’Aya se leva du banc. Elle attrapa les mains de Yuusuke et l’entraina avec elle à l’ endroit devant le bar où il n’y avait pas de chaise ou de table. Là, elle plongea son regard dans celui de Yuusuke avant de l’obliger à mettre ses mains sur ses hanches. S’avançant ensuite vers lui, elle passa ses bras sur les épaules de son partenaire, croisant ses mains derrière sa nuque.

«J’ai toujours voulut danser là-dessus. Tu me l’accordes ? »

Sourire éternel sur ses lèvres, elle avança son visage de celui du jeune homme et l’embrassa à nouveau. Elle laissa durer le baiser quelques instants, le rompant avant que la tentation de laisser sa langue se frayer un passage entre leurs lèvres, ne soit trop forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Mer 9 Mar - 20:44

Yuusuke laissait ses yeux sombres apprécier et se délecter des expressions d'Aya. Il écoutait avec attention les inclinaisons de sa voix et l'éclat de son rire. Tous cela était un enchantement pour lui qui motivait son sourire.

Quand il lut la surprise sur le visage de la jeune femme, il battit des paupières, goutant une nouvelle expression chez elle tout en s'en inquiétant. Mais le sourire de Shirogane s'agrandit et souleva le cœur déjà léger du jeune homme.

Sans un retard, il la suivit au milieu de la pièce et se laissa faire avec un air calme et confiant. Ses paroles auquel il ne crut que difficilement furent couronnés d'un baiser dont il partagea l'envie. Quelques secondes de plus et il aurait fondu sur elle avec passion. Mais déjà, elle s'écartait de lui.

Les deux êtres dansèrent donc à l'unisson au rythme lent et doux de la mélodie. Yuusuke ne quitta pas un seul instant le regard d'Aya. Peu à peu, il resserra son étreinte autour d'elle pour l'amener tout près de lui. Approchant ses lèvres, il cueillit à nouveau celles de la jeune femme comme un doux survol.

Puis, il profita de la proximité pour glisser à son oreille un chuchotement comme un souffle incendié.


- Tu ne me feras jamais croire qu'aucun homme n'a jamais eu envie de partager une telle danse avec toi.

Ne résistant pas à l'envie, il caressa le lobe de Shirogane de ses lèvres avant de porter ses dernières sur les siennes pour un nouveau baiser plus surprenant et plus passionnée. La penchant au dessous de lui tout en la retenant fermement, il prolongea cet instant alors que les dernières mesures du morceau s'élevait puis il l'amena à se redresser et la couva de ses iris animés d'une lueur de douces affections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Mer 9 Mar - 21:24

Danser avec ce jeune homme qu’elle ne connaissait que depuis quelques heures, était vraiment transcendant. Aya avait eu la chance de gouter au plaisir de la danse folle et enivrante sur une musique électronique, et maintenant un slow, doux et agréable, sur une jolie musique de jazz. Pendant que notre jeune japonaise pouvait littéralement sentir le regard de son compagnon sur elle, elle avait posé sa tête contre son torse et avait fermée les yeux, se laissant aller au rythme de la musique. Après ces dernières heures de folies, rien ne valait plus la douceur de la voix de Melody Gardot.

Soupirant de bien être, Aya releva son regard vers celui de son compagnon lorsqu’ils s’arrêtèrent. La voix qu’il prit en lui parlant avait quelque chose de sensuel, d’irrésistible, ce qui la fit sourire tendrement. Instantanément, lorsqu’il eut cessé de parler, Aya sentit le gout de ses lèvres sur les siennes. Son ventre se nouant légèrement, elle délia ses mains et les monta légèrement, allant lui caresser les cheveux. Trop rapidement, il cessa le baiser et fixa à nouveau son doux regard sur elle. Secouant légèrement la tête, notre jeune femme passa sa langue sur ses lèvres, puis ramena ses mains vers l’avant.

« C’est dégueulasse ce que tu fais … » Elle profita du fait que leur visages soient tellement proches pour le lui susurrer à l’oreille « c’est horrible de si bien embrasser et de ne pas m’en faire profiter d’avantage »

Alors, elle reprit les initiatives. Elle passa tendrement sa main sur la joue de Yuusuke, lui caressant la pommette, puis s’approcha à nouveau. Cette fois, lorsque leurs lèvres se scellèrent, Aya n’hésita pas et laissa sa langue passer à travers, commençant à jouer à sa semblable, l’entrainant dans une danse frénétique. Leur salive et leur esprit se mélangèrent. Aya ferma légèrement les yeux, se dressa légèrement, prenant appuis contre le torse du jeune homme. Elle ne le reverra pas si tôt, alors autant profiter à fond de cet instant. Instant qui ne se produira peut-être plus de si tôt. Ainsi pensant, Aya transforma le baiser qui devait initialement être doux et contrôlé, en un baiser emplie de passion. Jamais elle n’avait embrassé un jeune homme avec tant de véhémence. Et puis, peu importe la réaction de l’inconnu, peut importe ce qu’il pouvait ressentir ou pensé : elle était bien décidé à ne pas laisser passer cette chance. De toute manière, elle ne retournera plus dans ce bar, de ce fait elle pouvait aussi très bien ignorer le barman qui les observait discrètement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Jeu 10 Mar - 13:55

Il adorait ça. Il ne pouvait pas s'en empêcher mais il adorait voir les femmes qui se laissaient envouter par son charme, s'affamer de ses caresses et de ses baisers. Le jeune homme s’enivrait de la passion dont Aya faisait preuve à son égard. Il aima lire dans son regard tout le désir qui y siégeait, il apprécia plus encore les mots qu'elle vint chuchoter à son oreille.

Yuusuke répondit sans surprise à l'assaut de la jeune femme, heureux de pouvoir partager et ressentir toute l'envie qu'elle avait de mêler leurs langues, d'unir leurs bouches et de perdre leurs pensées ensembles. Il la serra contre lui comme pour mieux l'embrasser et la saisir.

Quand Shirogane renforça son baiser d'une nouvelle passion encore plus forte, il en fut surpris. Entrainé par cette dernière, il y répondit tant bien que mal sans parvenir à s'en saisir à son tour. C'est ainsi qu'il sépara ses lèvres des siennes d'un regard un instant perdu.


" Un tel abandon... "

Il n'en avait connu que très rarement et il n'en attendait pas autant, aussi vite, d'une jeune femme qu'il connaissait à peine. Portant ses mains sur le visage de cette dernière pour la caresser, comme pour s'assurer de sa réalité. Elle s'était offerte et désirait s'offrir encore davantage. C'est du moins ce qu'il ressentait.

" Que répondre à cela ? "

La question résonnait dans son esprit ou se heurtait les émotions, les sentiments et la raison. Il ne connaissait rien d'elle, il ne savait pas qui elle était. Étais-ce bien raisonnable d'envisager la chose?

" Quand bien même, y réfléchir ne me serra d'aucun secours. "

Alors, avec un sourire délicieux et un ton chaleureux, il proposa.

- Peut-être devrions-nous dans un endroit plus intime et plus paisible pour... Poursuivre?

Il avait marqué une hésitation au dernier mot, une latence qu'il tenta de faire oublié derrière un sourire renouvelé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Ven 11 Mar - 13:16

Aller autre part ? Pourquoi ? N’étaient-ils donc pas bien ici ? Yuusuke ne sentait-il pas à l’aise ? Pourtant, il n’y avait personne à part eux … et le barman. Ah c’est vrai que dans un bar il y avait un barman. Celui-ci pourrait être gêné à la vu d’un couple qui dansait et s’embrassait sans gêne. Enfin, comme dit, Aya, si ça ne concernait qu’elle-même, aurait volontairement « poursuivi » ici, mais ce n’était pas du goût de son compagnon. Elle se devait donc de passer outre le fait d’être têtue. Alors, souriant, elle hocha la tête et se détacha lentement de Yuusuke.

« Comme tu voudras » lui souffla-t-elle.

Puis, glissant sa main dans celle du japonais, elle l’entraina hors du bar, non sans adresser un signe de la tête en tant qu’excuse au barman. Aya n’eu pas le temps de remarquer le regard désapprouvé que leur lança le barman, qu’elle se retrouvait à nouveau dans la fraicheur agréable de cette douce nuit d’été. Elle lança un coup d’œil furtif à Yuusuke puis lui lâcha la main et passa son bras autour de sa taille. Levant le regard vers lui, elle afficha un sourire amusé et l’attira contre elle, l’obligeant à passer son bras autour de ses épaules.

« T’as connaissance d’un endroit où on pourrait éventuellement poursuivre ? En toute tranquillité ? »

Qu’avait-il entendu réellement par ‘poursuivre’ ? Allait-il se laisser aller avec elle Etait-il du genre ‘coup d’un soir’ ou plutôt ‘longues relations’ ? Tout cela, elle n’allait sans doute pas tarder à le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Ven 11 Mar - 17:11

Hasegawa pensa être soulagé en entendant la réponse affirmative de la jeune fille. Au contraire, cela le troubla légèrement. Il n'avait pas réfléchi vraiment et désormais un sentiment étrange s'élevait en lui, s'habillant du costume de la raison.

Mais, il n'eut guère le temps de marquer un temps d'arrêt que Shirogane l'entrainait déjà au dehors pour se blottir contre lui. Elle posa la question que le jeune homme redoutait en partie. A vrai dire, il n'avait pas prévu d'endroit ou dormir cette nuit, il pensait rentrer à l'académie par le premier train du matin et dormir toute la journée. Il n'avait pas les moyens pour loger à la capitale et cela l'amenait souvent à devoir mener ce genre de plan un peu à l'arrache pour tout de même s'amuser.


" Je ne peux quand même pas l'emmener dans un love hôtel ou un truc du genre, si?"

L'idée paraissait très étrangère pour lui. Yuusuke n'était pas particulièrement vieux jeux mais il sortait à peine d'une vision très carrée et très exclusive de la relation amoureuse. L'opportunisme et la spontanéité dont il faisait preuve envers Aya était une vraie aventure pour lui et loin d'être une habitude.

D'un autre coté, la rationalité de sa pensée, déjà mise à mal par une nuit de danse effrénée se trouvait de plus en plus assiégés par les tendres assauts de la jeune fille se serrant contre lui et le couvant de son regard ambre. En bref, la tempête menaçait dans l'esprit du jeune homme. Il lui répondit d'un ton ennuyé.


- A vrai dire, j'avais prévu de rentrer chez moi par le premier train. Et c'est assez loin de Tokyo. Donc, à moins que tu es autre chose à proposer...

Il s'étonna lui-même de sa franchise mais se refusait obstinément à suggérer l'idée glauque d'aller dans un hôtel. Il préférait encore la raccompagner chez elle et en rester là pour cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Ven 11 Mar - 21:43

Aya était déçue de la réponse de son partenaire, et ne se prenait pas la peine de le cacher. Mais d’un côté, elle aurait pu se douter que ses espérances soient ainsi refoulées. L’inconnu qui couchait avec une femme le premier soir était tout de suite classé dans la catégorie gigolo. La femme qui faisait d’un homme un coup d’un soir, était catégorisée comme étant une salope. Donc si les amis de cet inconnu venaient à découvrir ce qu’il avait fait la nuit précédente, Yuusuke aurait des problèmes et sa réputation sera mise à rude épreuve. Donc autant en resté là pour cette soirée.

Alors, se détachant de son partenaire, Aya hoche la tête et baissa le regard. S’il avait un train à prendre, qu’il le prenne. Il était de toute manière déjà 5h et notre jeune femme n’habitait pas bien loin. Elle rentrerait donc seule, encore. Tentant d’afficher un sourire des plus crédibles, la japonaise se recula encore un peu puis releva son regard

« Pas de soucis. Je vais donc faire de même. J’habite à deux rues d’ici » Elle hésita un instant, puis s’approcha à nouveau et l’embrassa furtivement « merci beaucoup pour cette mer … superbe soirée. C’était … génial »

Aya lui offrit le sourire le plus charmant qu’elle pouvait faire dans son état actuel et lui fit un clin d’œil, avant de se détourner et commencer à marcher. Elle ne lui avait pas dit au revoir ou ‘à une prochaine, j’espère ‘. De toute manière c’était obligé qu’ils ne se reverraient plus. Elle soupira légèrement et enfonça ses mains dans les poches de sa veste, ralentissant légèrement son allure. Elle espérait sans doute qu’il ne la rattrape, mais au fond, le pensait-elle réellement capable d’une telle chose ? Peut-être, peut-être pas …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Sam 12 Mar - 19:24

Soudain, il perdit le fil des événements. C'était-il mal exprimé? Surement, vu que la jeune fille avait prit ses dires comme une invite à tout arrêter. Ce n'était pas ce qu'il voulait et il devait la détromper.

Faisant fit d'une avalanche de sentiments contradictoires qui se mêlaient en lui, émue par l'émotion qui avait traversée Shirogane quand elle avait cru comprendre que l'enchantement était terminé, rendue hésitant face à une situation qu'il n'attendait pas, son geste vif pour saisir son bras et la tourner vers lui fut un paradoxe au trouble qui apparaissait dans sa voix.


- Hey... Je... Je ne suggérais pas vraiment que j'avais des obligations. Ce train, je peux le prendre quand je veux! Non...

Se rappelant que c'était par son hésitation qu'il avait déjà pêché une première fois, il fit force de volonté et reprit contenance, son regard sombre se réaffirma en se plongeant dans celui de son interlocutrice. Dans le même temps, son timbre se fit plus décidé.

- J'essayais de t'expliquer que je n'avais pas vraiment d'endroit ou nous pourrions avoir notre intimité. Et je me demandais si tu n'avais pas toi-même quelque chose à proposer pour arranger la situation.

Il lâcha son bras pour entourer sa taille avec un sourire charmeur.

- Je n'ai pas envie que cela se termine ainsi, aussi vite. Ça serait dommage, tu ne crois pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Dim 13 Mar - 10:25

Alors qu’Aya avait secrètement espéré que Yuusuke la rattrape, le fait qu’il lui empoigne fermement le poignet et la tourne vers lui, la troubla. Il plongea son regard ambre dans le sien, écarquillant légèrement les yeux et afficha une moue d’incompréhension. Yuusuke lui dit ensuite rapidement qu’elle ne l’avait pas bien compris ce qui eu l’effet inverse sur notre japonaise. Au lieu de lui tomber dans les bras, s’excuser, lui faire les yeux doux et toute cette merde que fonts les jeune filles naïves, elle fronça les sourcils, assombri son regard et repoussa Yuusuke, plus violement qu’elle ne le voulus initialement. Elle se recula ensuite, s’immobilisant devant lui et le fixa, serrant les poings.

« Vraiment ? Est-ce que c’est vraiment ce que tu souhaites ? » Elle senti les muscles de sa mâchoire se contracter et se demanda, au fond d’elle, si Yuusuke méritait un tel traitement alors qu’il ne voulait qu’être gentil avec elle. Soutenant son regard, elle soupira « et non, je n’ai aucune idée d’où on pourrait aller. De toute manière tu n’avais pas l’air enchanté à l’idée de continuer. Je ne vais donc pas te forcer et puis, je pense qu’il est assez tard. Si je ne suis pas de retour chez moi à 6h, mes parents me passeront un savon que je ne serais pas prête d’oublier » Elle se redressa et inspira profondément [b]« donc même si c’est triste, on va en rester là, pour aujourd’hui. De toute manière je suis fatigué et j’ai mal à la tête. Ce ne serais pas raisonnable de ‘continuer’ dans cet état »[/]

Elle exagérait vraiment, là. Mais il était trop tard pour faire marche arrière et Aya était du genre à assumer ses actes. Pourtant, elle resta arrêtée devant son partenaire de soirée et début de nuit, juste pour voir sa réaction. S’il s’énervait, Aya aura toujours bien vite fait de mettre en œuvre ses 13 ans de karaté et de prendre les jambes à son cou. Mais elle voulait vraiment voir comment Yuusuke réagirait face à ces propos, plus ou moins déplacés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuusuke Hasegawa
Prof d'art (peinture)

avatar


Personnage
Âge : 25
Chambre / Appart : N°3

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Dim 13 Mar - 21:09

Ce fait repousser lui laissait un sentiment aussi désagréable que frustrant. Voilà qu'il était soudainement mit à l'index à cause d'une simple incompréhension. L'attitude de Shirogane venait de changer du tout au tout.

Yuusuke battit précipitamment des paupières avant de froncer les sourcils. Les choses prenaient une tournure assez inattendu et les propos d'Aya lui déplaisait intérieurement. Et puis quelque chose clochait. Était-elle donc encore assez jeune pour souffrir de ce que penserait ses parents d'une arrivée tardive chez elle ?


" L'argument ne tient pas."

Que cela soit de 5 à 6 heures du matin qu'on rentre, il n'y voyait aucune différence. Il n'y a aucun palier psychologique dans une telle différence. Du moins, le croyait-il. De fait, le jeune homme fronça les sourcils alors que ses lèvres exprimèrent une moue boudeuse. Son regard sombre paraissait a la fois blessé et critique.

- Soit...

Lâcha-t-il avec un regret quasi-palpable. Malgré lui, il secoua légèrement la tête de dépit. Hasegawa laissa échapper un léger soupir par le nez comme pour se rendre à l'évidence. Le jeune homme ne savait même plus trop quoi dire. Devait-il la raccompagner?

" Ça serait plus raisonnable à une heure pareille et dans son 'état' . "

Mais cela n'allait-il pas paraître comme une manœuvre lourde et insistante. Il décida de tourner la chose de la sorte que cela n'y apparaisse pas.

- Veux-tu que je raccompagne jusqu'à chez toi ?

Demanda-t-il d'un ton qui ne feignait tout de même pas une certaine inquiétude à l'égard de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya Shirogane
Élève de la prépa

avatar


Personnage
Âge : 29 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   Mer 16 Mar - 21:00

Yuusuke ne semblait pas avoir apprécié sa réaction, et c’était compréhensible. Aya avait considérablement exagéré la chose, c’était une évidence. Cette simple incompréhension de la part de nos deux jeunes gens gâchait tout le romantisme de cette nuit. Mais quoi bon se morfondre ? Le passé était du passé, même si ça ne faisait que 5 minutes. Aya soupira et baissa le regard, secouant la tête

« Non, c’est bon, ça ira. » Elle releva son regard et esquissa un demi-sourire « merci quand même »

Elle se mordilla à nouveau la lèvre inférieure et lui lança un coup d’œil. Pouvait-elle réellement se permettre de goûter à nouveau au bonheur sur les lèvres de Yuusuke ? Lui en tiendra-t-il rigueur ? Oui, surement. Mais Aya savait être égoïste lorsqu’elle le désirait. Alors, s’avançant vers lui, elle tendit la main et lui caressa tendrement la joue. Puis, se dressant légèrement sur la pointe des pieds, elle scella leurs lèvres en un doux baiser, qu’elle laissa durer quelques instants.

Elle se détacha ensuite et se recula, soutenant encore quelques instants le regard de Yuusuke, souriant. Avec ses lèvres elle forma un énième « merci » silencieux puis remit son sac à main en place sur son épaule avant de se détourner. Tout ce quelle voulait maintenant c’était rentrer chez elle et se jeter sur son lit toute habiller pour dormir. Instinctivement, elle accéléra le pas.

Un sourire naquit sur son visage lorsqu’elle vira à droite dans une allée, échappant maintenant bel et bien au regard de Yuusuke.

Cette soirée, ou plutôt cette nuit, était sans aucun doute l’une des meilleures, pour ne pas dire la meilleure, qu’elle avait passée. Un soupire de déception lui échappa pendant qu’elle ralentissait légèrement son allure. Dommage qu’elle ne le reverra plus. Ils ne s’étaient même pas échangé leur numéro …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fini] Tokyo: Boite de nuit: Catharsis [PV Aya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Hors de l'enceinte de l'école :: Japon-
Sauter vers: