Le lycée sous le signe de l'arbre aux 1000 écus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Jeu 17 Mar - 22:28

Voilà une semaine que toute l’école parlait du fameux festival du Solstice. Cette fameuse fête en l’honneur d’Amaterasu, la déesse du soleil. Mais cela faisait aussi depuis une semaine que Minji cogitait entre aller au sanctuaire ou centre commercial. Le choix était assez dur, surtout que le programme était très alléchant. La vie était cruelle et il fallait savoir ce que l’on veut des fois. D’ailleurs, elle avait proposée à son amie afin qu’elle puisse se détendre un peu. De plus, Tanaki-chan travaillait beaucoup et donnait le meilleur d’elle dans ses devoirs, mais il fallait que la métisse trouve une solution pour qu’elle puisse souffler un peu.

Minji était en train d’ouvrir ses paquets qu’elle avait reçus pour cette occasion. Partageant cet instant avec sa colocataire et amie. Elle se demandait également si ses deux autres colocataires allaient y participer. Elle se replongea dans ses cadeaux. Le premier paquet venait de ses parents. Un yukata rose avec des roses et des papillons. Le second était signé de son oncle en Corée. Cette fois-ci jaune-orange avec des fleurs violettes et des cercles dessus. Chacun accompagné de getas pour l’occasion. Pourtant, elle leur avait juste demandé de lui envoyé ses anciens vêtements, visiblement ils ont eu le chic de ne pas l’écouter.

Pour aujourd’hui ce sera celui en rose. Le yukata jaune-orange, elle le réservera pour son rendez-vous le lendemain. En fait, elle comptait y assister juste un jour, mais un garçon lui avait glissé un mot dans son casier. Ce garçon n’était autre qu’Akihito-sempai. Curieuse de savoir pourquoi il lui avait donné un rencard, elle lui avait répondu positivement en glissant à son tour une petite carte postale dans le casier du sempai. Rien qu’à cette idée, elle stressait un peu.

Une fois qu’elle avait enfilée son habit et attachée ses cheveux en chignons tout en laissant quelques mèches libres devant, elle continuait de discuter avec Tanaki-chan jusqu’à ce qu’elles soient arrivés au sanctuaire pour assister à la cérémonie d’ouverture. C’est le club kyudo de Ginkgo Gakuen qui ouvre le bal. Mais arrivée devant l’entrée du temple, les deux jeunes filles devaient attendre deux autres garçons. L’un n’était autre que le frère aîné de Tanaki-chan et l’autre un colocataire de ce dernier. A vrai dire, elle n’avait pas vraiment cherché à savoir qui c’était non plus. De plus, une virée à quatre promettait d’être amusante.


« Et comment il s’appelle ton frère ? Il a quel âge ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Ven 18 Mar - 15:49

Tanaki était aux anges. Elle allait pouvoir se rendre à un festival traditionnel. elle adorait littéralement ça. LA seule différence avec ses habitudes, c'est que pour la première fois, elle n'y allait pas en famille mais avec des amis, enfin une amie et son frère avec son colocataire. Même si sa première réaction avait été de trouver ça anormal, elle avait finir par se dire que finalement ça allait quand même être très amusant. Elle aimait beaucoup Minji et elle savait qu'elles n'avaient aucun mal à passer du temps ensemble, mais c'était par principe, elle avait toujours été en famille à ces événements et elle savait que celle-ci allait leur manquer. Ce qui la réjouissait à côté, c'était qu'elle allait avoir son frère avec elle. Au fond, c'était quand même le plus important. Elle ne connaissait pas super bien le colocataire, mais de ce qu'elle en savait, il était vraiment bien et amusant, donc il y avait de fortes chances que ce moment soit magique, nouveau, mais magique quand même. De toute façon, les festivals en eux-même arrivaient à la rendre rayonnante. Elle adorait ces activités communautaires où tout le monde allait et venait à leur guise en profitant des joyeusetés qui étaient offertes. Cela ne faisait pas une semaine qu'elle attendait ça mais plutôt depuis qu'elle avait entendu que la ville faisait quelque chose. Ce serait aussi la première fois qu'elle participerait à un festival en dehors de sa ville natale. Elle ne pouvait que se réjouir d'autant de nouveauté, même en l'absence du reste de sa famille.

Jour J ! Elle s'était levée de bonne heure, le sourire aux lèvres. Rien ne pouvait venir ternir le tableau, même pas sa maladresse habituelle qui était bien présente comme tous les jours. Et puis, jour des yukatas, habit qu'elle aimait autant que les kimonos, c'était un peu la même chose pour elle au niveau de l'intérêt qu'elle y portait même s'il y avait bien sûr une différence entre les deux. Elle avait été vraiment fascinée par ceux que Minji avait reçu, elle les avait regardé sous toutes les coutures et s'était amusée à les détailler. Pour l'occasion, elle avait aussi ramené son Yukata de chez elle, un de ceux qu'elle gardait pour les festivals et autres cérémonies du genre. Ce fut un vrai plaisir de pouvoir l'enfiler cérémonieusement. Il était rouge avec des sakura incrustés d'un rose pâle. C'était un yukata plutôt simple mais elle l'aimait beaucoup justement pour cela et puis les couleurs étant vives, cela égayait l'habit. Elle aussi remonta ses cheveux en un chignon qui était quand même imposant vu ses cheveux mais cela lui allait très bien. Elle ne portait aucun bijou mais les petits boucles d'oreilles en papillon étaient quand même présentes à ses oreilles et elle ajouta à son chignon une barrette cachée dans celui-ci mais ornée d'une fleur, fausse bien sûr, que l'on pouvait tout simplement voir sur le côté de son chignon, de couleur rose également.

Une fois prêtes elles se mirent toutes les deux en route pour aller au temple et y attendre les deux garçons. Elle avait hâte de voir son frère car elle lui avait offert, pour l'occasion, un yukata qu'elle avait fait main avec sa mère. Ce n'était pas parce que c'était son anniversaire ou quoi que ce soit du genre, simplement, cela lui avait fait plaisir de réaliser ce vêtement pour le festival, pour son frère. Elle espérait que cela lui allait, elle était venue pendant qu'il n'était pas là mais qu'elle savait l'un de ses colocataires là pour le déposer sur son lit. Elle avait hâte de voir... Mais elle était surprise, elle se demandait s'il ne devait pas normalement faire l'entrée avec les autres membres du club de Kyudo. Enfin elle verrait... elle se tourna vers Minji et sourit.

"Ah oui c'est vrai que tu ne l'as jamais vu toi. Il s'appelle Ryosuké et il a 18 ans. Tu verras, il est vraiment gentil."

Elle sourit doucement. Elle avait parlé du cadeau qu'elle avait fait à Minji, étant sa colocataire, c'était quand même une amie avec qui elle partageait de plus en plus de choses et avec qui elle parlait de plus en plus. Elle lui avait même montré le yukata avant de l'emballer et de l'amener.

"J'espère qu'il aimera le yukata que j'ai réalisé..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Sam 19 Mar - 14:59

    Le festival… Une opportunité de plus d’admirer la magnificence de sa culture. Contrairement à ce que la placidité habituelle de Ryosuke montrait, ce dernier était terriblement impatient de participer à l’évènement. De plus, il n’avait pas seulement la place de touriste, mais il participait à la cérémonie d’ouverture en tant que kyudojin aux côtés des autres membres du club. Un véritable honneur pour lequel il s’était dédié à l’entrainement du kyudo cette semaine, délaissant son shinai pour le yumi. Cette semaine, justement, fut particulièrement appréciable, entre autre il s’était vu offrir un magnifique yukata fabriqué main par sa mère et sa petite sœur. Lorsqu’il avait découvert la beauté et la finesse du tissu, il avait été particulièrement touché et la question ne se posait même pas : il le porterait pour le Solstice. Mieux encore ! Ils avaient prévu d’y aller à plusieurs, entre étudiants de Gingko Gakuen, ce qui n’en serait que meilleur. Parmi ses comparses de la soirée, son grand ami et colocataire Akihito, qu’il avait d’ailleurs pris en chasse depuis quelques jours dans un but précis : lui faire porter un yukata.

    Il avait réussi à trouver une réplique à toutes les excuses que le rouquin avait pu lui sortir, allant jusqu’à lui prêter l’un de ses vêtements, ce n’était certainement pas les habits traditionnels qui lui manquaient. Le kendoka était rentré le week-end dernier, lui permettant de prendre plusieurs yukatas et de les présenter à son colocataire pour le laisser faire son propre choix. Une fois fait, il l’avait évidemment aidé à se vêtir mais surtout avait tenté – tant bien que mal – de lui apprendre à marcher lorsque l’on portait de tels tissus. Scène hilarante, et le pauvre n’avait pas fini de le faire rire ! Quant à lui, il avait soigneusement plié la confection de sa sœur dans un sac qu’il emportait, car il était contraint de s’habiller pour l’ouverture de la cérémonie, autrement dit en tenue de kyudojin ( comme ceci : Tenue ). Il se changerait une fois le passage du club fait.

    C’est ainsi qu’il arriva aux abords du sanctuaire, auxquels il aperçut la présence de Tanaki, et celle d’une autre sylphide qui ne pouvait être que la colocataire dont elle lui avait tant parlée. Il se dirigea vers le binôme et ne put que saluer sa sœur en déposant un baiser sur sa joue… Mais étrange, le jeune homme était seul.


    « Oh, tu as finalement mis le rouge, il te va à ravir. Mh, Akihito-kun n’est pas loin, disons… Qu’il a… Quelques problèmes pour marcher vite. » Il se pinça les lèvres en expirant un ricanement, avant de se tourner vers l’autre demoiselle. « Tu dois être Toshihiro-san ? Ravi de te rencontrer, je suis Dojima Ryosuke. »

    Se disant, il fit une courbette pour saluer Minji dans les règles, avant d’observer les alentours, constatant qu’il y avait du monde.

    « Je serai obligé de vous quitter un instant pour la cérémonie d’ouverture, je vous rejoindrai tout de suite après. »
Revenir en haut Aller en bas
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Dim 20 Mar - 20:34


Cela faisait maintenant une bonne semaine qu'il entendait parler de ce festival. Un événement qu'il adorait. Cette année il y allait avec son ami Ryosuke, mais il y avait aussi la sœur de ce dernier, Tanaki lui semblait-il et surtout il y avait Minji...Toshihiro Minji, première année. Celle pour qui il avait craqué quelques semaines auparavant. Il s'était dit qu'il devait profiter du festival pour l'inviter en tête à tête et lui parler un peu plus longuement qu'au lycée et surtout lui parler en paix. Il voulait essayer de lui dire ce qu'il ressentait pour elle, bien qu'il ne le sache pas vraiment lui-même. Il n'avait jamais était amoureux, ou du moins il n'avait jamais craqué pour une fille au point de rêver d'elle la nuit et pire de la voir dans sa tête la journée. Bref, il avait pris une décision : l'inviter le deuxième jour et voir comment se passerait la journée. Il lui avait mis un petit mot dans son casier et avait été on ne peut plus heureux de trouver une réponse positive dans le sien le lendemain.

Les festivals étaient pour Akihito l'occasion d'aller manger pleins de bonnes choses mais en règle générale, il allait aux festivals avec ses potes et en tenue normale. Par normale, il entendait pas en yukata. Mais le festival de cette année était nouveau pour lui de bien des manières. Et la pire nouveauté était l'idée de son cher colocataire qui avait décidé de lui faire porter un yukata. Akihito avait tout tenté pour y échapper mais, comme à son habitude, Ryosuke était tenace et il n'avait pas lâché. Au final, Akihito se retrouva en yukata. C'est son ami qui l'avait habillé vu qu'il ne savait pas du tout comment on mettait ce truc et après il fallut marcher. Là ce fut le pire : Akihito avait l'habitude de faire de grandes enjambées et là il était tout coincé dans son yukata. Obligé de faire des petits pas, il perdait l'équilibre assez régulièrement. Ce qui l'énervait le plus était le plaisir sadique que prenait Ryosuke à l'entrainer. Il riait toutes les cinq secondes, en gros à chaque fois qu'Akihito faisait un pas. Il s'entraina un minimum avant de partir avec son colocataire en direction du sanctuaire.

Il suivait Ryosuke ou du moins il essayait. Son camarade ne portait pas son yukata car il participait à la cérémonie d'ouverture et il se déplaçait aisément. Akihito, lui, luttait pour ne pas se vautrer lamentablement devant tout le monde. Car il y avait du monde. Il perdit de vue son ami et râlait intérieurement, il avait l'impression d'être ridicule et les regards qui se posaient sur lui le confortait dans son opinion. Enfin il aperçut au loin la silhouette élégante du kendoka et avec lui deux jeunes filles. Il se rapprocha un peu puis s'immobilisa à quelques mètres du petit groupe. Il venait de voir Minji-chan dans son yukata. Elle était magnifique : jolie, discrète, élégante et son yukata lui allait à merveille. Il était subjugué par cette vision. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait une fille en yukata, mais une fille qu'il portait dans son cœur oui et l'effet fut intense. Il se regarda et hésita à avancer. Il avait la sensation de sortir du lot dans son yukata et rejoindre ces trois là qui avait l'air si à l'aise le rendait nerveux.

Finalement, il avança prudemment et arrivé à leur hauteur, il fit un grand sourire et dit :

" Merci de m'avoir attendu Ryosuke-kun... ", puis il se tourna vers la sœur de Ryosuke et la salua :

" Enchanté, je m'appelle Ishiin Akihito, ravi de te rencontrer. " Il la trouva jolie dans son yukata rouge.

Et enfin il se tourna vers Minji-chan. Il ne savait pas trop quoi dire, il avait peur de s'emmêler les pinceaux, mais il prit son courage à deux mains, se passa une main dans les cheveux, sourit et dit :

" Bonjour Toshihiro-chan...tu es euh...très jolie. Ce yukata te va très bien... " Il se demandait si son visage était intégralement rouge ou juste ses oreilles. En tout cas il avait subitement chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Dim 20 Mar - 21:27

Minji écoutait son amie lui donner un peu plus d’information sur son grand frère. D’ailleurs, il fallait qu’elle trouve un moment avec sa colocataire pour partager plus de choses entre filles. La preuve, elle ne connaissait pas l’identité de son frère. En dehors de l’école, elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de parler de leur vie privée. Elle passa sa main autour des épaules de Tanaki-chan pour la rassurer.

« Oh pour ça, faudrait qu’il le porte et je suis sûr qu’il doit être beau dans le yukata que tu lui as offert. »

Elle lui adressa un sourire chaleureux. Une voix masculine venait d’intervenir entre les deux demoiselles. Sa tête se tourna dans la direction d’où le son provenait et elle découvrit alors pour la première fois le visage de Ryosuke-kun. Aux yeux de la métisse, c’était un géant…de toute manière, pour elle les troisièmes années étaient tous des géants comparés à elle. Le prénom qu’il prononça la fit sursauter intérieurement. Alors comme ça, c’était donc le fameux colocataire du frère de son amie ? Elle posa sa main derrière sa bouche pour cacher un petit rire en imaginant Akihito dans un yukata avec des getas aux pieds. Mais cette image s’effaça au moment où le brun se tourna vers elle. Elle hocha la tête avant de s’incliner à son tour pour le saluer.

« Bingo ! C’est moi-même ! Je suis également enchantée de vous rencontrer sempai… »

Elle observa quelques instants l’habit du jeune homme. Il n’était pas vêtu du yukata que lui avait donné sa colocataire, mais du costume traditionnel pour les kyudojin. Elle jugea qu’il faisait parti du club et qu’elle pourrait le voir à l’œuvre pour la cérémonie d’ouverture. Elle reconnu facilement la voix d’Akihito-sempai qui était à quelques mètres du trio. En le voyant ainsi, elle se retenait de ne pas rire sous ses yeux, déjà qu’il peinait à marcher, alors se moquer de lui était un peu méchant. Même si elle aimait bien le taquiner, elle décida de rester sage. Elle inclina légèrement la tête en lui offrant un grand sourire de bienvenue.

« Bonjour Akihito-sempai et je te retourne le compliment. »

Elle avait hâte quelque part d’être dimanche avec lui, car le yukata qu’elle portait n’était pas aussi joli que celui directement importé de Corée. Même si elle éprouvait une étrange sensation quand elle était avec lui, elle ne voulait pas le montrer auprès des Dojima. Elle passa son bras sous celle de Tanaki-chan et l’entraîna à l’intérieur du sanctuaire.

« Bon, ce n’est pas tout, mais la cérémonie ne va pas tarder à commencer et on a encore pas mal de chose à voir aujourd’hui, donc ne traînons pas. »


Dernière édition par Minji Toshihiro le Lun 21 Mar - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Lun 21 Mar - 10:30

Tanaki espérait vraiment que son frère aimerait le Yukata mais elle verrait bien quand il arriverait, même si elle était pratiquement sûre qu'il ferait partie de la cérémonie d'ouverture. Mais ce n'était pas grave, elle le verrait plus tard. Elle sourit à Minji quand elle essaya de la rassurer. C'était vraiment très gentil de sa part et elle appréciait beaucoup d'être venue avec elle au festival. Sincèrement, elle sentait qu'elle allait passer un très agréable moment et c'était tout ce qui comptait. Elle sourit quand elle aperçu son frère venir vers eux et apprécia avec joie le baiser sur sa joue en bonjour affectif. Elle fut surprise de ne pas voir son colocataire avec lui mais elle ne demanda pas tout de suite. Ca ne servait à rien de l'agresser directement de questions surtout qu'il leur expliqua plutôt rapidement la raison pour laquelle il n'était pas directement avec lui, après lui avoir fait remarqué que son yukata lui allait bien, ce qui lui fit très plaisir. Apparemment, il suivait mais...De loin. Elle sourit amusée à l'idée, il était vrai que quand on avait pas l'habitude des yukatas, cela pouvait être difficile. Pour elle, ça coulait de source de pouvoir marcher avec, mais pour d'autres, ça pouvait être difficile, surtout vu les habits modernes qui n'avaient plus rien à voir. Elle laissa le soin à son frère et sa colocataire de faire connaissance. Elle était contente qu'ils se rencontrent enfin. C'était important pour elle qu'une de ses plus proches amies connaisse un des membres les plus importants de sa famille. Elle écouta la suite qui confirma, comme sa tenue, qu'il allait participer à la cérémonie d'ouverture.

"Ne t'en fais pas oni-chan. C'est un honneur de pouvoir faire partie de la cérémonie d'ouverture, et puis à toi aussi ton habit te va très bien, j'ai hâte de te voir ouvrir le festival."

Elle lui fit un magnifique sourire, elle recommençait à bien sentir l'excitation que lui apportait les festivals nippons et l'idée que son frère allait ouvrir le bal était quelque chose qui l'irradiait de bonheur. C'était comme si elle partageait elle aussi l'honneur que cela était. Après tout c'était son frère. Pouvoir se le dire quand il inaugurerait le festival était vraiment une joie sans bornes. Alors qu'elle regardait son frère, elle vit une silhouette au loin, qu'elle ne connaissait pas vraiment mais qui semblait marcher lentement et difficilement. Elle sourit un peu amusée et posa tout simplement sa main sur l'avant bras de son frère avant de lui faire un petit signe de tête discret vers le garçon, au cas où ce serait celui-ci. elle n'en était pas sûre mais il pourrait éventuellement justement le leur dire. Mais au fil de son avancée, le garçon les regarda clairement et puis une fois à leur hauteur il parla à son frère ce qui bien évidemment confirma qu'il était le colocataire. Elle le salua poliment également.

"Je suis Dojima Tanaki et c'est un réel plaisir de faire votre connaissance, Ishiin-sempai."

elle resta un moment penchée dans le salut avant de se redresser. Elle fut un peu surprise de voir ensuite le colocataire de son frère quelque peu troublé. C'était mignon. Elle jeta un coup d'oeil à son frère avant de revenir à Ishiin-sempai. Apparemment, d'après ce qu'elle pouvait comprendre, c'était la présence de Minji qui le faisait être dans cet état. Il aurait des sentiments pour elle qu'elle n'en serait pas étonnée. Mais au fond, cela ne la regardait pas. Tant que Minji ne lui parlait de rien, elle n'était au courant de rien. Elle se laissa entrainer par sa colocataire appréciant le lien affectif que leur bras dessus, bras dessous pouvait entrainer et elle sourit doucement à sa colocataire.

"Tu as raison Minji-chan, allons y ! " Elle se réjouissait de la suite et ne pouvait qu'apprécier cette initiative de la part de sa colocataire et néanmoins amie. Elle regarda son frère. "Tu nous quittes maintenant, oni-chan ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Mar 22 Mar - 12:17

    Qu’elle était mignonne, cette petite Toshiro. Il en avait beaucoup entendu parler de la part de sa sœur, et s’il avait déjà vaguement aperçu la demoiselle dans les corridors du lycée, il n’avait jamais eu l’occasion de faire sa connaissance. Entre sourire et politesse, la petite asiate était plus qu’appréciable et gagnait déjà de l’estime aux yeux du kendoka. Bien sûr, il n’était pas là pour la juger, mais voir que Tanaki était bien entourée était toujours rassurant après tout. Puis, un timbre masculin vint complimenter son attitude d’ami, Akihito qui était enfin arrivé. Ryosuke ne put s’empêcher de ricaner – ce qu’il n’avait entre autre pas arrêté de faire aujourd’hui – avant d’observer les salutations. Cependant, il fut surpris de la manière avec laquelle il s’adressa à Minji, et comme par automatisme lorsque les choses semblaient évidentes, il tourna la tête en direction de sa sœur en même temps qu’elle, se comprenant en un regard. Alors comme ça il y avait du flirt dans l’air ? Et son colocataire ne lui en avait même pas parlé ? Une discussion s’imposerait une fois qu’ils auraient regagné leur chambre… Il voulait savoir !

    Minji eut alors une bonne réflexion, ils n’étaient pas venus ici pour rester planter à l’entrée du sanctuaire, il était temps de se mettre en route maintenant qu’ils étaient au complet. Le jeune homme approuva donc les dires en opinant positivement du chef, avant d’écouter sa sœur. Ses yeux se posèrent aux alentours… Les gens ne se précipitaient pas encore à l’intérieur du lieu, signe distinct qu’il avait encore du temps devant lui avant de rejoindre ses camarades kyudojins. De toute façon, ils avaient passé la veille à s’entrainer, ils n’auraient donc pas besoin d’une heure pour se mettre en place, il pouvait s’accorder un instant de flânerie aux côtés du petit groupe.


    « Il me reste encore un peu de temps, de quoi faire un petit tour si on marche en direction du lieu de la cérémonie d’ouverture. » Il donna une tape dans le dos d’Akihito, suffisamment forte pour lui faire reprendre ses esprits. « Toshihiro-san a raison, ne traînons pas, c’est parti ! ». Mais avant de prendre la suite des filles, il se pencha vers son colocataire et lui dit à voix basse. « Attention au coup de soleil. »

    Se disant, il commença à marcher, un sourire amusé aux lèvres. Le coup de soleil faisait référence aux merveilleuses teintes qui avaient envahi les joues du karatéka sans que ce dernier ne s’en soit sans doute rendu compte. Qu’il était charmant dans son rôle d’adolescent intimidé, Ryo savait que la soirée allait être amusante, mais dans de pareilles circonstances, elle risquait même d’être croustillante. Tout en furetant la foule, il jetait des regards réguliers en direction d’Akihito – légèrement à la traine – pour vérifier qu’il n’était pas trop en difficulté dans sa marche. Une chose était sûre, cette nuit il dormirait bien après avoir marché toute une journée comme cela.

    « Il faudra que l’on descende au centre ville après, j’ai bien envie de m’acheter un masque une fois que j’aurais enfilé mon yukata. »
Revenir en haut Aller en bas
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Dim 27 Mar - 17:18


Quand il était arrivé, Akihito avait bien vu les sourires furtifs sur les lèvres de chacun d'eux. Il était définitivement ridicule...Tant pis maintenant qu'il était là il devait faire avec.
Minji le salua et ajouta qu'elle lui retournait le compliment. Il essaya de sourire en entendant cela mais ne put qu'esquisser un début de sourire. Il avait l'impression qu'elle avait dit ça juste pour le détendre un peu, mais cela eut pour effet de renforcer son impression de ridicule. Allez comprendre pourquoi il avait accepté...Et la soirée ne faisait que commencer.

La sœur de Ryosuke se présenta puis elle approuva la proposition de Minji de se promener. Akihito savait que Ryosuke devait aller à la cérémonie d'ouverture mais il affirma qu'il avait encore un peu de temps devant lui et qu'il allait les accompagner pendant un petit moment. Se promener...marcher...Il se demandait si allait tenir toute la soirée comme ça. Il fallait qu'il trouve une solution pour faciliter sa marche. Une idée lui traversa l'esprit et pendant qu'il était en train d'imaginer le truc, son colocataire lui colla une claque dans le dos et lui adressa une petite phrase qui le fit râler intérieurement. Il avait visiblement rougi à la vue de Minji et suffisamment pour que cela se voit. Cette fâcheuse tendance à rougir irritait terriblement Akihito. Soit il rougissait au niveau des joues, soit au niveau des oreilles et dans les pires moments c'était tout son visage qui prenait une teinte, comme disait Ryosuke, de coup de soleil. Et il les regarda partir.

Dans un premier temps il les suivit en marchant tant bien que mal, puis voyant Ryosuke qui le surveillait du coin de l'œil, il s'énerva et décida d'utiliser son idée. Tout simple, il attrapa le bas de son yukata et le remonta légèrement, un peu comme les filles tiennent le bas de leurs robes pour pas qu'elles trainent. Il était déjà ridicule en essayant de marcher normalement, alors un peu plus, un peu moins, il s'en fichait ; il voulait juste pouvoir les suivre sans devoir lutter pour mettre un pied devant l'autre. Et en fait cela fonctionnait plutôt bien. Il parvint à faire des enjambées un peu plus grande et réussit à rejoindre Ryosuke. Une fois à sa hauteur, il l'accosta avec un grand sourire aux lèvres et lui dit, avec une voix lui indiquant qu'il était fier de lui d'avoir trouvé un moyen de le rattraper :

"Et voilà, je peux marcher plus facilement." et de lui montrer avec un signe de tête le bas de son yukata. Il se doutait que le kendoka allait se marrer, c'était obligé. Pas grave, il voulait s'amuser et pour cela il ne devait pas être à la traine. Il remarqua que les filles avaient pris un peu d' avance sur eux et il reprit la parole :

"Au fait, elle dure combien de temps la cérémonie d'ouverture ?".

Il posait la question car d'habitude il était trop occupé à faire le couillon avec ses copains pour aller à la cérémonie d'ouverture. Quand ils arrivaient la cérémonie était bien souvent finie ou touchait à sa fin. Du coup il ne savait pas du tout combien de temps elle allait durer. Non parce que si elle durait deux heures, il allait se retrouver tout seul avec les filles pendant deux heures. Seul. Génial, il allait devoir discuter avec Minji, à qui il avait du mal à parler normalement surtout avec des gens autour, et la sœur de Ryosuke qu'il connaissait à peine. Et par-dessus ça, elles avaient l'air très copine. Il priait pour que la cérémonie soit la plus courte possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Mer 30 Mar - 0:16

La fête risquait d’être assez intéressante surtout avec les trois personnes. Elle souriait en voyant les Dojima se complimenter sur leurs habits. C’était assez mignon de les voir ainsi. Pendant qu’elle tenait le bras de sa colocataire, elle en profita pour admirer les articles d’un stand. Elle préférait laisser Tanaki-chan discuter avec son frère car elle ne savait pas trop comment se comporter pour le moment. Mais elle avait confiance pour la suite et se disait que le dialogue viendrait naturellement. Même si en observant Ryosuke de plus près, il avait l’air sympathique et qu’elle s’entendrait bien avec lui également. De plus, si son amie lui avait dit qu’il était gentil, elle n’avait pas à s’inquiéter.

Minji se tourna vers le sempai brun qui venait de lui rappeler qu’elle aussi devait faire un tour au centre-ville. Ses mains se collèrent l’une à l’autre et regardait Dojima-sempai pour soutenir ses paroles.


« Oh oui les fameux masques et puis cette année il faut que j’arrive à attraper un poisson rouge. »

Sa seconde partie de phrase était accompagnée d’un petit geste de la main pour simuler la capture du poisson et d’une étrange grimace sur son visage, comme sa bouche en canard et ses sourcils froncés. Une certaine façon de se convaincre intérieurement qu’elle y arriverait coûte que coûte. En attendant, elle en profitait pour se diriger vers le lieu où allait se dérouler la cérémonie. La métisse avait fait exprès de garder une petite distance entre les deux sempai qui les suivaient derrière.

« Je ne savais pas que ton frère participait à la cérémonie. Ça doit être impressionnant…Ça fait longtemps qu’il en fait ? »

La métisse avait oublié quelque chose d’essentiel pour le festival. Un appareil photo. Heureusement, qu’il y avait un stand prévu pour cela. Elle décida de laisser le trio un instant pendant qu’elle s’achète un appareil photo jetable pour immortaliser ce jour. Elle aurait pu prévoir pour le club, mais elle voulait laisser son club de côté aujourd’hui. Il y avait déjà assez de travail comme ça, si en plus elle devait faire un rapport pour le Solstice d’été, ce n’était pas gagné. Non, aujourd’hui, elle souhaitait passer du bon temps en compagnie de son amie, connaître Ryosuke et profiter du rouquin en yukata. Elle posa un œil sur l’objectif et fit un signe de la main pour attirer leur attention.

« Les amis par ici…tout le monde dit CHEESE…le petit oiseau va sortir… »

Elle se concentra pour prendre la photo. A vrai dire, elle comptait créer un album perso et pour les garder en souvenir. Qui sait, peut-être que dans dix ans elle feuillètera son album avec beaucoup de nostalgie. Une voix venant des enceintes postées un peu partout dans le sanctuaire, attira son attention. Cette voix masculine annonça que les kydojin devaient rejoindre leur professeur. Minji était pressée de voir avec quelle grâce Ryosuke-sempai se débrouillait. Elle tendit son bras et leva son pouce suivi d’un clin d’œil.

« Aja aja fight ! On est avec vous Dojima-sempai. Donnez le meilleur de vous-même pour le spectacle. Faites de votre mieux ! »

Encore un peu et Minji pourrait bien se déguiser en pom-pom girl pour encourager son école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Mer 30 Mar - 16:38

Elle se sentait toute excitée, comme si c'était la première fois qu'elle allait à un festival du genre, alors que ce n'était nullement le cas. Ce n'était pas un événement nouveau pour elle et pourtant elle prenait le même plaisir à chaque fois, ce plaisir qui nous faisait frissonner, nous faisait attendre la suite avec impatience, qui faisait qu'on avait envie de tout faire en même temps et de s'arrêter à chaque stand pendant trois heures. Contradictoire certes mais elle n'en avait jamais assez de ces festivals, de ces activités plus marrantes les unes que les autres. Et puis, tout ne se trouvait pas dans le temple non plus. Il y avait également des festivités dans le centre ville. En clair, ils n'étaient pas prêt de rentrer et sincèrement cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Déjà petite, elle pouvait exceptionnellement veiller tard les jours de festivités dans le style, alors maintenant qu'elle était plus grande elle n'allait sûrement pas s'en priver. Tout le groupe avait l'air en plus en joie, excepté peut-être le colocataire de son frère qui avait quand même quelques petites difficultés avec son yukata. Mais il s'y ferait...enfin elle espérait pour lui sinon ça allait être bien lourd de passer sa journée comme ça. Déjà que son frère et elle-même avait compris qu'il se tramait quelque chose entre Miji-chan et lui... Mais ça c'était quelque chose qui n'avait strictement rien à voir avec le yukata. Elle sentait de toute façon qu'elle allait bien s'amuser et que la journée serait faite de rebondissements en tout genre. C'était obligé de toute manière, ce genre de journée se passait toujours comme ça.

Elle eut un grand sourire à l'idée d'acheter un masque. SOn frère avait souvent des bonnes idées et face à l'enthousiasme de sa colocataire, elle ne pouvait que partager celui-ci. Et puis bien évidemment le jeu qui consistait à attraper un poisson. Classique ! Elle adorait aussi et elle y participait à chaque fois, même si avec sa maladresse il lui arrivait toujours nombreuses choses. Elle n'avait réussi qu'une fois à en attraper un - les autres fois c'était son frère qui l'attrapait pour elle, ou son père, - mais elle était tombée par la suite et elle avait malencontreusement fait exploser le ballon et le poison fut rapidement relâché. Et elle avait tellement eu peur qui ne meurt qu'elle l'avait remis très rapidement dans l'eau, ou plutôt dans a rivière avoisinante, ce qui entrainait évidemment une perte irréversible de son poisson dont elle était pourtant fière de l'avoir attrapée toute seule. Mais cette année elle essayerait à nouveau et tout comme Minji-chan, qui la fit rire aux éclats en voyant son air, elle était déterminée à réussir et le garder cette fois.

"Moi aussi je veux en attraper un cette année. Et puis on sera beaux avec nos masques."

Elles distancèrent alors les deux garçons tout naturellement, comme si toutes les deux avaient aussi envie de se retrouver ensemble et de partager des choses entre filles. D'ailleurs cela permit à sa colocataire de lui adresser la parole en privé et de pouvoir parler de son frère. Elle lui sourit. C'est vrai qu'elle ne parlait pas tellement souvent de sa famille. Ce n'était pas parce qu'elle n'était pas fière, loin de là, elle mentionnait toujours qu'elle avait un grand frère car c'était plus qu'important, mais son éducation avait entrainée une réserve naturelle à propos des informations générales. Elle savait bien sûr discuter et répondre aux questions, mais d'elle-même, elle ne dévoilait pas tellement les choses.

"Ca doit sûrement l'être, je me réjouis de voir aussi. Et oui, ça fait quand même longtemps qu'il pratique, il est très doué d'ailleurs et il s'investit beaucoup. Je pense que ça le passionne vraiment."

Elle sourit doucement en y pensant. Tous deux étaient passionnés par des arts traditionnels nippons. Pas du tout les mêmes d'ailleurs, mais cela n'avait pas d'importance, à eux deux ils représentaient beaucoup une famille typique d'une époque qui était parfois un peu révolue pour certains, mais sûrement pas pour eux. Elle fut surprise de voir Minji s'éloigner et elle s'arrêta ainsi pour la regarder partir, se retournant ensuite pour sourire aux deux garçons qui les rejoignaient, remarquant que Ishii-sempai avait trouvé une excellente technique pour marcher normalement. Elle comprit rapidement l'intention de sa colocataire quand elle leur demanda de la regarder et de faire un magnifique "cheese" qu'elle fit avec plaisir et avec un magnifique sourire.

"C'est une merveilleuse idée Minji-chan. On va pouvoir immortaliser cette journée tous ensemble. Attends je vais faire une auss......"

Elle fut coupée dans son élan par la voix masculine qui se répandit annonçant le début des festivités. Elle sourit davantage et se tourna vers son frère.

"Tu dois y aller oni-chan. On va essayer de bien se placer pour te regarder. Tu as intérêt à te donner à fond."

Elle rit. C'était uniquement pour lui mettre une fausse pression car elle savait que son frère allait se donner à fond et qu'il allait être magnifique. Ce n'était pas nouveau et elle savait que ça se passerait ainsi. A ses yeux, il était toujours parfait dans ce qu'il faisait, il n'y avait donc pas de raison que ça change. Elle prit la main de sa colocataire dans le but de rapidement aller se placer mais elle regarda le colocataire de son frère et lui sourit avant de venir lui saisir doucement un pan du vêtement au niveau du bras.

"Venez aussi Ishii-sempai. Il faut que vous aussi vous voyez correctement mon frère."

Elle n'était pas du genre à se permettre des familiarités trop rapidement, mais les festivités avaient vraiment un effet de bonheur absolu sur elle, alors elle voulait que tout le monde suive en quelque sorte, sans pourtant s'imposer de manière excessive et déplacée. CE n'était pas du tout son genre. Et puis là ce n'était pas rien, son frère était dans la cérémonie, elle voulait donc absolument le voir pour avoir un magnifique souvenir marqué dans sa mémoire.

"A tout à l'heure Oni-chan." dit-elle avant d'emmener tout le monde vers le lieu dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Jeu 31 Mar - 16:04

    Les demoiselles avaient pris de l’avance, visiblement occupées à bavarder entre elles. Il se demandait bien ce que les filles en général pouvaient bien se raconter à longueur de journée, elles n’en avaient jamais assez de leurs conversations. Il les admirait pour avoir tant de loquacité et était amusé par leur tendance inquisitrice qui faisait d’elles des membres de la gente féminine, tout simplement. C’est donc naturellement qu’il ne chercha pas à les rattraper, préférant les laisser à leur complicité de colocataires pendant que lui ferait de même avec le sien. Mais au fait, où était-il, justement ce colocataire ? Ryosuke eut rapidement sa réponse lorsque le rouquin revint à ses côtés après avoir apprivoisé son yukata. Le nippon ne put s’empêcher d’éclater d’un rire clair en le voyant ainsi, il avait l’air malin avec cette posture ! Mais s’il était à l’aise, c’était le principal, puis il finirait peut-être par s’y habituer à ce vêtement. Marchant côte à côte, la discussion des deux jeunes hommes se porta alors sur la cérémonie d’ouverture, et il s’empressa de combler la curiosité de son ami.

    « Il faudra compter une bonne demi-heure, le temps que l’on tire nos flèches et que tout le monde passe. Mais puisque je suis dans les premiers, je pense que je pourrai vous rejoindre au bout d’un quart d’heure, voire un peu plus. »

    Akihito n’aurait pas à supporter bien longtemps la solitude masculine, Ryo ne comptait pas le laisser tomber même s’il savait pertinemment qu’il était entre d’excellentes mains. De plus, il faudrait également qu’il aille enfiler son yukata, chose qu’il ferait en dernière lorsque le cortège de prêtres et de miko seront sur le chemin du centre ville. Automatiquement, le kendoka s’arrêta lorsqu’il aperçut l’une de leur charmante acolyte disparaitre pour revenir bien assez vite. Quelle merveilleuse idée d’immortaliser l’instant ! Placé entre son colocataire et sa petite sœur, il les attrapa chacun par les épaules pour resserrer le cadre et offrit sa plus belle risette à Minji. Il espérait que cette dernière aurait le réflexe de les bombarder de photos pour qu’ils puissent ensuite concrètement se remémorer ce festival qui s’annonçait unique en son genre. Cependant, il fut rappelé à l’ordre par un phonème qui demanda à tous les kyudojin de se rassembler, c’était l’heure d’y aller ! Il observa les deux jeunes filles lui donner leurs encouragements et les remercia en riant, puis eut juste le temps de leur crier, les mains autour de la bouche.

    « Je vous dédie les flèches que je tirerai ! »

    Si disant, il rejoignit le club de Kyudo où il retrouva ses camarades et son sensei. Peu de temps après, une impressionnante foule s’était rassemblée sur le lieu de la cérémonie dont l’ouverture fut verbalement annoncée. Après un bref discours, ce fut enfin au tour des jeunes archers de faire leur entrée. Dans une chorégraphie parfaitement étudiée, la première ligne de kyudojin fit son apparition, représentant fièrement leur auguste culture. Tous parfaitement concentrés et coordonnés, il s’écoula quelques minutes de grâce et de présentation de leur armement avant qu’ils ne prennent position en direction des cibles. Leur faciès placide témoignait de la densité de leur attention, car si l’erreur serait excusable elle n’était, pour chacun de ces émissaires nippons, pas tolérable. Ils avaient tous travaillé d’arrache pied pour être digne de l’honneur qui leur était fait, avaient sacrifié le reste de leurs activités pour un entrainement intensif. Ryosuke – présent sur la piste – tentait de porter haut ses origines et semblait être totalement dans son élément. La corde de son arc tendue, ses onyx rutilants figés sur son objectif, le silence commençait à se faire lourd en attendant que les premières flèches soient tirées. Une fois la tension suffisamment stimulante, les dards fendirent l’air en direction des cibles pour toutes les atteindre. Premiers tirs réussis, une nouvelle présentation gestuelle précéda les seconds, qui furent produits de la même façon. Une fois de plus, aucun n’échoua, et ce fut sous les félicitations du public que les kyudojin se retirèrent pour laisser la place à leurs aînés.

    Rapidement, Ryo se faufila discrètement pour rejoindre ses amis et profiter à son tour du reste du spectacle avant que les grands prêtres ne prennent la relève.
Revenir en haut Aller en bas
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Ven 22 Avr - 8:22

Marchant avec Ryosuke, qui riait toujours plus ou moins de le voir marcher ainsi, il attendait la réponse. Visiblement la cérémonie ne durerait pas une heure, non bien au contraire une grosse demi-heure au pire et une vingtaine de minutes au mieux. Il respira un peu il ne serait pas seul avec les filles trop longtemps. D’ailleurs en parlant des filles, il constata qu’elles étaient devant affairées à préparer quelque chose. Elles avaient un don pour organiser des trucs, là Akihito se disait qu’elles devaient planifier leur journée genre on va faire ça, puis ça…Lui ne savait déjà pas comment il allait faire pour rester avec les demoiselles tout seul même pour une courte durée. Il n’était pas très à l’aise de savoir qu’il allait passer du temps avec Minji sans pour autant pouvoir en profiter puisque la sœur de Dojima était là aussi. Bon, il savait qu’il allait se rattraper avec le rencart qu’il lui avait fixé mais quand même il était tendu.

D’un coup, il vit Minji disparaitre dans une échoppe pour en ressortir presque aussitôt armée d’un appareil photo jetable. Des photos. Il n’était pas un grand fan de photos : prendre la pose, sourire…Il ferait l’effort aujourd’hui pour Minji, et pour ses camarades. Ils étaient là pour passer une bonne journée il ne ferait pas son pénible. Minji lança un " Les amis par ici…tout le monde dit CHEESE…le petit oiseau va sortir… " Ryosuke l’attrapa par l’épaule, ravit à l’idée de faire une photo, et Akihito prit le partit de faire un joli sourire, du moins l’espérait-il, à l’attention de Minji. Pour rien au monde il n’aurait voulu gâcher la photo et ainsi gâcher la joie de sa petite Minji qui semblait vraiment heureuse de faire tout ça. Et puis il se dit qu’au final c’était une bonne idée de faire des photos. Il n’avait pour l’instant aucun souvenir matériel de ce qu’il faisait à Ginkgo ou alentour. Là il pourrait revoir les photos avec ses camarades et sourire en se revoyant avec son yukata mit n’importe comment, le sourire de son camarade à côté de lui. Avoir des photos de cette journée lui donnerait du baume au cœur les jours difficiles et puis sans photos comment ne rien oublier. Minji semblait heureuse, elle rayonnait. Il voulait des photos d’elle aussi et se dit qu’à son tour il lui piquerait l’appareil pour la prendre elle et la petite Dojima. Il garderait précieusement le cliché avec lui. Il le savait. Même si ce n’était pas son genre, là il savait qu’il le ferait.

Venant troubler le petit groupe, une voix résonna dans les hauts parleurs annonçant le début de la cérémonie. Voilà Ryosuke devait partir. Il le regarda courir en direction du lieu de la cérémonie. Il semblait très fier de participer à cet évènement et ça il pouvait le comprendre. Il ne savait pas trop par où aller pour regarder tout ça quand soudain une petite main l’attrapa au niveau du bras, tirant délicatement le tissu pour lui indiquer qu’il n’était pas tout seul et qu’elle ne comptait pas non plus l’abandonner là. C’était la sœur de Ryo. Tout comme son frère elle respirait la gentillesse et il ne put s’empêcher de lui renvoyer un grand sourire la remerciant de cette attention.

"Tu as raison Tanaki-chan, il ne faut rien rater de tout ça. Allons-y." Il réalisa qu’il était beaucoup plus à l’aise que prévu et en était ravi. Il les suivit donc pour admirer son ami. Et il ne fut pas déçu du spectacle. De Ryosuke se dégageait une espèce d’aura, mélange de tension extrême et de fierté. Les premières flèches furent tirées dans un silence pesant, puis une deuxième salve à son tour et là le public répondit très chaleureusement aux kyudojins, lui y comprit. Il était lui-même très fier d’avoir un camarade qui participait à tout ça. Les filles, elles, semblaient carrément survoltées : Minji encourageait son école au complet et Tanaki communiait presque avec son frère à distance, elle était fière de lui, l’admirait…c’était marrant de voir la différence qu’il y avait entre la relation qu’ils avaient eux et la relation pourrie que lui avait avec Tsugumi…Il regarda les garçons laisser la place à leurs aînés. Et quelques minutes plus tard, Ryosuke les rejoints discrètement.

Akihito le regarda avec un grand sourire et lui dit :

"Mon ami tu avais la classe, c’était vraiment super, bravo."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Ven 22 Avr - 22:41

Bien évidemment, ils devaient encore attendre un petit moment le temps que Dojima-sempai rejoigne ses camarades de club. D’ailleurs, Minji en profita pour donner l’appareil photo à Akihito.

« Sempai, tu peux nous prendre en photo ? »

Elle avait accompagné sa phrase en désignant Tanaki et elle. Elle ne pouvait en aucun cas laisser passer ça. Il fallait qu’elle garde une photo de son amie. Même si il lui restait encore quelques années à passer à Ginkgo Gakuen, elle savait qu’au fond de son cœur elle portait la jeune Dojima-chan dans son cœur. C’était sa première amie dans le pensionnat et ça elle ne l’oubliera pas. Pour la photo, Minji passa son bras autour de sa colocataire avec un doux sourire. Elle en profita pour lui demander d’en prendre une autre, mais cette fois-ci sans son bras autour du cou. Et pour finir individuellement. La métisse s’inclina pour le remercier avant de récupérer l’appareil pour prendre quelques images de Dojima-sempai pour la cérémonie.

Si pour certain l’art du kyudo pouvait être ennuyeux, c’était loin d’être le cas pour la jeune métisse. Tout comme Tanaki, elle a grandi dans un milieu traditionnel et dont elle était très fière. La première rangeait était en train de se préparer. Minji arma son appareil pour verrouiller sa cible nommé Ryosuke. Le silence du public était si pesant que la japonaise avait presque enfin de retenir son souffle face au spectacle. C’était le genre d’événement où elle avait du mal à faire attention à ce qui se passait autour d’elle, même quand quelqu’un lui adressait la parole. Tout comme ses trois autres camarades, elle attendait la fin de cérémonie. Elle adressa un clin d’œil et leva son pouce en direction de Ryosuke, qui venait de les rejoindre discrètement. Elle observa la suite de la cérémonie avec attention.

Quelques minutes plus tard, la cérémonie d’ouverture venait de prendre fin. Elle regarda la brochure qu’elle avait prise au pensionnat avant de se retourner vers ses camarades et de leur demander ce qu’ils désiraient faire ou aller.


« Vous avez une idée de ce que vous voulez faire ? »

Elle continua de lire la brochure et une information venait d’attirer son attention. Elle relisait la partie informant un concours d’Ikebana. Puis ses yeux alternaient entre la brochure et sa colocataire. Bien évidemment, elle savait que Tanaki-chan faisait partie du club d’arts traditionnels, mais y participera-t-elle ? Elle n’avait pas eu l’occasion de lui demander. De toute manière, ce n’était pas encore le moment. Ils avaient encore beaucoup de choses à voir, mais il fallait aussi penser que leur du déjeuner n’allait pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Sam 23 Avr - 16:14

Tanaki se réjouissait ! Bientôt elle allait pouvoir voir son frère à l'oeuvre ! Elle se réjouissait tellement. Elle savait que ce serait magnifique et franchement elle avait hâte de voir les prouesses de son frère. Elle savait qu'elle avait tendance à quelque peu l'idéaliser à tous les niveaux, mais c'était plus fort qu'elle, il lui semblait tellement parfait sur bien des points : beau, intelligent, doué en arts matiaux traditionnels, respectueux des coutumes, gentil, doux, prévenant, social, bref, elle n'avait pas grand chose à redire sur son frère. Même son homosexualité n'était pas un problème pour elle et elle ne voyait même pas pourquoi ça l'aurait été. Certes, ça l'avait surprise mais c'était son choix et sa façon d'être, elle l'acceptait entièrement...dommage que leur père non. En attendant, il n'y avait pas la place pour des pensées tristes ! Ils étaient tous au festival, elle avait entrainé Ishii-sempai avec elles deux, ils allaient pouvoir voir convenablement s'ils se dépêchait. C'était ce qu'elle voulait. Une fois qu'ils furent installés, Minji-chan eut la merveilleuse idée de demander à leur sempai de les prendre en photos. C'était une merveilleuse idée. Elle passa son bras aussi doucement autour de la taille de sa colocataure et elle fut le plus beau des sourires qui montrait son rayonnement et son bonheur du moment. Elle fut une photo plus traditionnelle pour la suivante restant un peu plus droite et distinguée pour aller avec leurs kimonos magnifiques. Ensuite ce fut une photo individuelle qui fut faite. Elle sourit doucement en prenant la pose et elle regarda les deux autres photos se faire. Oh mais elle n'allait pas laisser passer ça ! Minji-chan et Ishii-sempai n'avaient pas de photo ensemble... Hop hop hop..elle vola l'appareil à Minji-chan et elle les poussa à se mettre l'un à côté de l'autre. Et hop c'était dans la boite. Voilà qui était fait. Elle rit doucement avant de rendre l'appareil à Minji-chan car elle comptait en faire de son frère.

Ils se mirent alors en place quand la cérémonie commença. Elle retint un peu son souffle en voyant son frère. Il respirait le charisme et la beauté de cet art. Il avait l'air tellement concentré ! Ses tirs étaient précisés et sa justesse à toute épreuve. Elle aimait tellement le regarder...elle pourrait passer des heures à ça et c'était pour ça qu'elle adorait aller aux entrainement. Mais ici c'était encore plus important par le côté solennel. Et puis ouvrir le festival n'était pas rien, c'était un honneur. Elle le regarda fixement avant de le voir disparaitre lorsque ce fut fini, du moins sa partie. Elle le regarda avec un magnifique sourire quand il fut près d'eux. Elle lui attrapa doucement le bras.

"Félicitations oni-chan, c'était magnifique ! "

elle lui lâcha ensuite et regarda la fin de la cérémonie d'ouverture avec autant de plaisir, même si son frère avait fini. Ils regardèrent jusqu'à la fin comme beaucoup de personnes, puis lentement la foule se disperça et ils reformèrent alors leur petit groupe originel. Elle regarda sa colocataire quand elle prit la parole avant de regarder les garçons. Elle venait de se rappeler qu'ils avaient dit aller au centre commercial mais aussi elle remarqua que son frère ne s'était pas changé encore. Elle le regarda alors un peu avant de parler.

"Oni-chan, tu ne veux pas te changer avant ? Tu seras peut-être mieux en kimono traditionnel. Et puis.... J'ai envie de te voir avec, je n'ai pas eu le plaisir de voir s'il t'allait bien." Elle lui sourit avant de regarder le programme que regardait Minji-chan et elle ajouta "Et puis vous ne vouliez pas aller acheter un masque ? Il me semblait que c'était ce que vous aviez proposé."

Elle lut aussi la suite du programme et les différentes activités proposées. Elle vit le concours d'Ikebana. On pouvait encore s'y inscrire jusqu'à l'heure de midi car c'était une activité dans l'après-midi. C'était son professeur qui lui avait appris. Mais elle ne maitrisait pas du tout encore cet art...tout comme la cérémonie du thé, il lui faudrait énormément de temps avant de pouvoir maitriser sa maladresse et d'arriver à réaliser quelque chose de bien. Elle ne savait pas trop si elle devait y participer... Peut-être qu'elle se payerait tout simplement la honte en cassant tout avec sa maladresse légendaire. Peut-être en glisserait-elle un mot à son frère si elle avait le temps... Elle verrait bien. En attendant, ils devaient envisager la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   Mar 3 Mai - 9:58

    Un évènement pour lequel ils s’étaient préparés pendant des mois, ses acolytes kyudojins et lui. Leur sensei avait réclamé de l’application, de la concentration et surtout du plaisir pour le faire partager aux spectateurs. Ryosuke était fier de porter l’étendard de ses origines, pour rien au monde il n’aurait voulu être le représentant d’une autre nation. Avant d’avoir la volonté d’atteindre cette cible sur laquelle il s’était durement entrainé, il désirait avant tout que les nippons et étrangers présents aient les yeux étincelants. Maintenant installé auprès de son groupe d’amis, il prit le temps d’observer la physionomie des gens qui l’entouraient et qui retenaient leur souffle entre admiration et tension. C’était amusant et plaisant à la fois, certaines personnes s’autorisèrent même à le féliciter d’un geste de la main après l’avoir reconnu dans son vêtement traditionnel, salutations auxquelles il répondait d’un mouvement de tête et d’une magnifique risette. Il en fut de même pour ses camarades, qui ne se privèrent pas de louanger son apparition, ce qui l’emplit de joie. Il était heureux qu’ils aient été là pour le voir inaugurer le festival, sans doute n’aurait-il pas pu rêver mieux comme premier journée, aux côtés de son meilleur ami, sa petite sœur et sa plus qu’adorable colocataire.

    Il se fit sage le temps que ses aînés ne terminent la cérémonie d’ouverture, profitant d’un instant pour échanger quelques impressions avec un autre membre du club avant de saisir doucement Tanaki par les épaules sans raison particulière, simplement pour être près d’elle. Il observa distraitement la brochure que tenait Minji, avant de pivoter en direction de sa sœur qui lui rappela un point important : sa tenue. Il était plus que temps qu’il enfile son yukata lui aussi, surtout que celui de cette année avait une attention spéciale, et il était tout aussi impatient de pouvoir profiter de ce magnifique cadeau.


    « Tu as raison, je vais aller me changer tout de suite, je reviens. »

    Il lui frictionna légèrement les épaules avant de disparaître à nouveau pour retrouver ses affaires. A l’abri des regards, il retira ses vêtements pour enfiler le tissu soyeux de la confection familiale. Il détacha également ses cheveux, leur rendant leur liberté pour le reste de la journée. C’était la première fois que sa sœur lui offrait un vêtement qu’elle avait elle-même fait, avec l’aide de leur mère. Il ne doutait pas qu’il ne pourrait que lui aller, et il ne perdit pas plus de temps pour enfin se montrer au grand jour. Convenablement vêtu pour le festival, il rejoignit une nouvelle fois ses amis, prenant une petite pose tout à fait humble une fois devant eux.

    « Alors, de quoi ai-je l’air ? »

    Il en prit une autre, puis une autre, laissant à Minji le soin de le mitrailler de son flash pour garder de bons souvenirs photographiques de ce magnifique présent. Ryosuke se mit à rire de bon cœur lorsqu’enfin il eut terminé ses bêtises. Il observa le nouveau cortège se diriger vers le centre ville en se demandant ce qu’ils allaient faire maintenant qu’ils avaient quartier libre. Il repensa en effet à leur envie d’acheter des masques, s’il fallait participer au Solstice, autant le faire correctement. Il se tourna donc faire ses trois camarades.

    « Allons voir pour les masques oui, et acheter des kakigori. » Il ouvrit les bras. « C’est moi qui régale ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Festival] Que la fête commence ! [pv Tanaki, Ryo et Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Hors de l'enceinte de l'école :: Nature :: Sanctuaire Yokuoin-
Sauter vers: