Le lycée sous le signe de l'arbre aux 1000 écus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 {festival} A la lumière des lucioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: {festival} A la lumière des lucioles   Sam 23 Avr - 7:29

Ils prenaient leur temps, avançant d'une foulée tranquille sur le chemin montant de la ville vers le temple tout en grignotant leur takoyaki et en discutant de tout et de rien. La nuit tombait doucement, leur offrant un magnifique spectacle de coucher de Soleil au milieu de la nature. L'air se faisait progressivement moins lourd à mesure qu'ils prenaient de l'altitude. Sans le montrer, Kantaro veillait à ce que Hugh ne se fatigue pas trop de cette marche. A mi-parcours, sous prétexte de contempler les statuettes bouddhistes placées à cet endroit, sur le bord du chemin, et de leur adresser une petite prière, le brun imposa une courte pause à son ami. Ils reprirent peu après et arrivèrent finalement au temple.

Le sanctuaire Yokuoin était éclairé de lampions positionnés de façon stratégique pour que les visiteurs puissent continuer à profiter des lieux sans être gênés par l'obscurité naissante. La foule était bien moins dense que dans les rues commerçantes, et composée essentiellement de petits groupes épars qui se préparaient soit à partir à la chasse aux lucioles, soit à redescendre en ville pour participer à des activités plus citadines.

Les deux jeunes gens prirent la direction du bâtiment de prière. Plusieurs tables avaient été installées pour permettre de rédiger les vœux sur les bandelettes de papier avant de les accrocher à la grande corde. Juste à côté, des petits stands vendaient porte-bonheur, encens, et autres statuettes religieuses.

Kantaro se pencha au-dessus d'une des tables, rédigea son vœu, puis attendit patiemment que Hugh ait fini d'écrire le sien pour qu'ils aillent les accrocher ensemble et prier les kamis de bien vouloir les exaucer.

" Ca te tente la chasse à la luciole après ? "

Enfin, c'était un bien grand mot puisqu'ils y allaient sans filet, ni bocal. Ce soir, le but n'était pas de les attraper mais simplement de les regarder tout en se promenant. Ca n'avait rien d'exceptionnel en soi mais le spectacle devait certainement avoir un côté féerique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Mer 27 Avr - 15:58

Parfois, le comportement protecteur de Kantaro avait tendance à lui tapper sur les nerfs. C'était pourtant touchant, globalement, de se voir ainsi traité avec douceur et attention. Il ne lui en demandait pas trop, il faisait attention à lui. Mais parfois même un peu trop à son gout. Sans s'en rendre compte, il détruisait consciencieusement tous les efforts que lui même faisait pour surpasser sa maladie. Gravir une pente, même en s'essouflant, en serrant les dents, c'était une petite victoire. Victoire dont son ami le privait en le forçant à s'arrêter à mi chemin. Mais l'escuse était habilement déguisée, il ne pouvait le nier. Alors, il fermait les yeux sur ça.

Les problèmes ne venaient ils pas de lui aussi ? Il se sentait différent, un peu plus amer, depuis quelques temps. Depuis que sa route avait recroisée celle de Brian. L'addition n'était pas compliquée à réaliser. Ajoutée à cela cette relation avec Kantaro qu'il n'arrivait pas à réellement cadrer... Il avait vaguement espéré que, de lui même, Kantaro réalise que quelque chose n'allait pas. Qu'il l'avait idéalisé et que cette relation n'avait pas forcement lieu d'être. Mais au lieu de cela, son compagnon semblait s'attacher de plus en plus à lui, tandis que lui même ne s'estimait pas digne d'un tel attachement.

Hugh mis ses pensées de coté le temps d'aller écrire son voeu, et hésita un instant devant sa bandelette, songeant vaguement à tous ces jeux de drague ou l'on pouvait prier pour l'amour ou les études avec, bien souvent, une petite voix qui nous promettait que le voeu serait exaucé. Il n'était plus sur de croire aux voeux. Il finit par écrire "je souhaite que Clamp finisse la série X avant 2020" et accrocha soigneusement son voeu à coté de celui de Kantaro.

Ils claquèrent des mains et resterent un instant silencieux devant la corde, avant que Kantaro ne reprenne la parole, brisant le silence un peu feutré de l'endroit. Hugh hocha la tête avec un doux sourire.

"Je n'ai jamais été doué pour attraper les insectes, mais les lucioles sont particulièrement tranquilles."

Quand il était petit, il avait souvent pratique, comme tout petit garçon japonais, la chasse aux gros scarabés que l'on capturait et ramenait fièrement. Mais le plus souvent, il avait surtout suivi ses cousins dans l'aventure, il n'aimait pas trop les toucher. Par contre, les regarder s'agiter des heures durants dans leur boite en plastique rempplie de morceaux d'herbes et de terre attrapées en même temps qu'eux, il avait toujours aimé. Mais il était alors un peu trop jeune pour réussir à se saisir des lucioles sans les écraser. Désormais plus agé et délicat, la manoeuvre était plus facile.

Il fit quelques pas en avant, ses baskets ne faisant aucun bruit contrairement aux geta en bois des autres visiteurs du lieu, avant de se retourner pour inciter son ami à le suivre.

"Je suis sur que malgré tes mains fines tu ne sais pas les attraper !"

Le taquina t'il, souriant de toutes ses dents.


✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Jeu 28 Avr - 17:46

Kantaro regarda un moment les bandelettes voltiger doucement au rythme des souffles d'air. Il se demanda un bref instant ce que Hugh avait bien pu souhaiter, avant de hausser légèrement les épaules. Il n'était pas certain que le blond y croie beaucoup plus que lui. Leur passif ne leur permettait guère, du moins était-ce son cas. Faire des vœux, prier les dieux, ... tout ceci n'était que frivolité auquel il ne s'adonnait que par respect des coutumes. Il l'avait compris très jeune : les seuls vœux qui s'exauçaient, étaient ceux que l'on réalisait par soi-même. Les kamis avaient d'autres choses à faire que de s'occuper des humains ...
Son regard dévia sur la ribambelle de bandelettes nouées, portant les vœux d'autant d'inconnus. Combien parmi eux croyaient réellement à toutes ces superstitions ? Il en revint aux deux qu'ils venaient d'accrocher, puis s'en détourna totalement pour emboîter le pas à Hugh. Un fin sourire orna ses lèvres à la taquinerie.

" Non, en effet. La chasse aux lucioles n'est pas très accessible à Tokyo même. "

S'éloignant du temple, les deux jeunes gens commencèrent par suivre un des nombreux sentiers qui se dirigeaient vers l'étang, les bois, ou partaient plus haut dans la montagne. A une bifurcation, Kantaro entraîna son ami sur un chemin qui semblait moins fréquenté. Il n'avait aucune envie de se retrouver au milieu des familles avec leurs enfants courant dans tous les sens. Des petits groupes moins agités et quelques couples, lui semblaient moins dérangeants. Le brun s'enhardit d'ailleurs à prendre la main de Hugh. Dans cette ambiance feutrée, ils pouvaient se permettre une intimité plus grande. Ca se faisait cette fois.

Les premiers petits points lumineux apparaissaient ça et là, traçant des parcours apparemment aléatoires, mais certainement les lucioles suivaient-elles un chemin connu d'elles seules.
Kantaro ralentit la marche avant de s'arrêter totalement devant le spectacle onirique. Ses doigts resserrèrent un peu leur étreinte sur ceux du blond.

" En fait ... C'est la première fois que j'en vois ... "

Certes, Kantaro était un enfant de la ville, mais surtout, il n'avait pas eu le droit de partir en vacances et ainsi de découvrir ce genre de chose ... et quand il avait enfin eu la possibilité, il avait passé l'âge et l'envie ... C'était pourtant le genre de spectacle qui l'aurait apaisé, mais Ryo semblait croire à l'époque que l'étourdir d'activités dans les parcs d'attraction était une meilleure solution. Au final, il n'aimait pas vraiment ces endroits et ne s'y était jamais amusé en dehors de cette unique fois, avec Hugh et Eiji.
En même temps, quelque chose lui disait qu'il n'aurait pas autant apprécié cet instant si son père l'avait emmené voir des lucioles pour le consoler. Les mauvais souvenirs se seraient certainement greffés sur cette vision, l'empêchant d'en profiter pleinement. Un évènement pareil, ça aurait été dommage ...

" On avance encore un peu ? Il devrait y avoir des endroits un peu plus dégagés où on pourra s'installer et profiter du feu d'artifice en même temps que des lucioles. "

Kantaro afficha un sourire sincère. Ce n'était vraiment pas le moment de repenser à tout ça. Il était avec son petit ami, il n'allait pas gâcher leur première véritable sortie de couple avec des pensées moroses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Jeu 5 Mai - 16:54

Hugh haussa un sourcil à la main saisie, réprimant l'envie trollesque de refuser cette légère étreinte, avant de finalement l'accepter. Il n'allait pas reprocher à Kantaro d'être pudique. Les sentiers variés ne semblaient pas intimider le brun, qui l'entraina paisiblement à sa suite vers des chemins inconnus. En même temps, ils ne risquaient pas de se perdre réellement, et puis, tant qu'ils n'étaient pas totalement isolés... L'aveu, soufflé à voix basse et accompagné d'une timide étreinte des doigts fins, le surprirent. Lui qui pourtant vivait à la campagne... Mais il était visiblement des parties de son enfance qu'il ignorait. En même temps, vu l'application que mettait Kantaro à éviter ce sujet...

Ce n'était pas le seul peut-être. Il n'était pas toujours sur de réellement communiquer avec Kantaro. Le voulait il d'ailleurs ? Plus le temps passait et plus cette relation lui faisait l'effet d'un mascarade, mascarade d'autant plus blessante que s'il essayait de s'en dégageait, il blesserait Kantaro, chose qu'il avait voulu éviter dès le départ en instaurant une liaison avec lui. Ou plus exactement, ce qu'il avait voulu éviter, c'était de perdre un ami... Mais rien n'allait comme il le voulait : Sa relation avec Kantaro prennait une étrange Kantaro, et Eiji les fuyait. Même s'il esperait que cette partie lui soit corrigeable, il ne pouvait s'empêcher de s'en sentir peiné.

L'application de Kantaro à lui faire apprecier les meilleurs moments du festival avec une rigueur toute japonaise avait quelque chose de fatigant. Comme s'il jouait un rôle plutôt que de s'engager réellement. Mais n'était-ce pas mieux, vu ce que lui même ressentait ? Ah... Il ne se souvenait pas s'être un jour autant pris la tête sur ses actions, lui qui avait toujours privilégié la sincérité justement pour éviter ce genre d'érrance mentale.

"Tout à la fois ? Je n'arriverais pas à me concentrer sur tout en même temps."

Hugh eut un rire leger, lachant la main de Kantaro pour s'avancer dans l'herbe et s'accroupir, ralentissant ses gestes pour capturer une luciole entre ses mains, arrachant le brin d'herbe sur lequel elle était posée au passage. Il revint vers le brun, ouvrant les mains devant lui. Les paumes de ses mains, auréolées d'une lumière verte, laissèrent voir l'insecte qui s'envola pour se poser sur le nez du brun, lui conférant un aspect un peu cocasse devant lequel le blond ne retint pas son rire, de nouveau. Pas franchement moqueur, mais amusé du contraste entre le visage trop sérieux de son ami et cette luciole posée sur son nez qui l'illuminait de vert.

Il n'avait pas envie de remuer des pensées moroses, mais simplement profiter de cet instant, même si quelque part, il regrettait qu'Eiji ne soit pas présent. Leur trio était équilibré, seul avec Kantaro, il y avait parfois cette gêne latente qui l'ennuyait un peu.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Dim 8 Mai - 8:36

L'exclamation de Hugh amena un léger sourire sur les lèvres du brun. Lorsque Kantaro le réalisa, il eut un instant de flottement. C'était étrange la façon dont son comportement avait changé pour cette unique personne. Etre attentif, tendre, sourire, même rire parfois ... Si on lui avait dit qu'un jour il agirait ainsi juste parce qu'un petit blond se trouvait dans son champ de vision, il aurait considéré l'idée avec un haussement d'épaule dédaigneux. C'était tellement loin de son comportement habituel ... Mais il devait l'admettre, le simple fait d'avoir Hugh sous les yeux l'apaisait et le rendait heureux, lui arrachant sourires et regards doux qu'il n'aurait jamais pensé avoir pour personne.
Et le spectacle que lui offrait son petit ami en essayant d'attraper une luciole, était tout à fait le genre de chose qui provoquait ces réactions physionomiques involontaires.

Hugh revint près de lui, ouvrant les mains pour lui montrer le trophée qui auréolait ses paumes d'une douce lueur verte. L'insecte ne mit pas longtemps à réaliser qu'il était de nouveau libre. Son envol fut cependant de courte durée puisqu'il alla se poser aussitôt sur le nez du brun, le faisant légèrement loucher. Figé, Kantaro retenait son souffle pour ne pas le faire fuir. La scène devait être assez cocasse vu la réaction hilare de Hugh. La luciole se lassa fort heureusement assez rapidement de son perchoir, et fila vers d'autres lieux.

Kantaro la suivit un court instant du regard, puis le reposa sur le jeune homme face à lui. Avant qu'il ne réalise vraiment ce qu'il faisait, il avait déjà pris délicatement le visage de Hugh entre ses mains. Ses lèvres vinrent se poser sur les siennes dans un baiser chaste et s'écartèrent à peine lorsqu'il prit la parole.

" Hugh ... Est-ce que ... Et si on ne rentrait pas au lycée cette nuit ? "

La chaleur qui le gagnait n'avait plus rien à voir avec la saison. Kantaro n'en revenait pas lui-même de son audace. Il avait toujours pensé que ce serait Hugh qui ferait la demande en premier. C'était presque dans l'ordre des choses vu son expérience dans le domaine. Mais finalement ...
La proposition était suffisamment détournée pour rester décente. Kantaro espérait juste que Hugh ne joue pas les ingénus à ses dépends, l'obligeant alors à être plus direct et explicite dans sa demande. Le cas échéant, il n'était pas du tout certain de trouver les mots adéquats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Mer 11 Mai - 16:56

Hugh avait toujours connu Kantaro agreable et attentif. Le brun pouvait se montrer désagrable avec autrui, mais pour lui, il ne l'avait jamais vraiment été. Un peu reservé, un peu froid au premier abord... Comme beaucoup de japonais. Mais lorsque l'on était ouvert et chaleureux avec lui, il se détendait. Il avait conscience du fait que Kantaro passait pour un salle type frigide aux yeux de pas mal de monde, et encore plus depuis qu'il était au conseil, mais lui ne l'avait jamais vraiment ressentit.

Il suivit du regard la luciole qui s'envolait, et fut surpris lorsque les mains fraiches de Kantaro se firent sentir sur ses joues, suivis d'un prude baiser. La question le fit sourire, et il se retint de rire. Ce n'aurait pas été de la moquerie, mais peut-être que le brun l'aurait pris ainsi.

"Depuis le temps que j'attendais que tu me le propose !"

Il passa les bras autour de son cou, l'embrassant avec plus de vigueur. Les feux d'artifices commencèrent à cet instant, illuminant par flash l'herbe autour d'eux, faisant disparaitre la lumière des insectes. Le blond tourna la tête pour admirer le spectacle, sans pour autant lacher sa prise. La tête posée sur la poitrine de Kantaro, il afficha un instant un air soucieux. Pourquoi n'arrivait il pas à se laisser aller totalement ? Qu'est ce qui l'empêchait de...

La question était idiote et il le savait. C'était Brian, ce qui l'empêchait de réellement s'ouvrir à cette relation. Brian qui lui donnait l'impression de se voir vivre plutôt que d'agir par lui même. Et encore Brian qui habitait malgré lui ses fantasmes ou seul Kantaro aurait dut être présent. Etait il vraiment digne d'avoir une relation avec un aussi gentil jeune homme que lui ? N'allait pas lui briser le coeur s'il finissait par réaliser les doutes quil l'habitaient ? Pourquoi diable les choses ne voulaient elles pas être plus simples ?

"Je ne suis pas du genre à dormir dans l'herbe par contre. Qu'à tu à me proposer ?"

Il avait instauré le mouvement, il le laissait mener la danse, histoire de voir jusqu'ou il pourrait aller. Se laisser entrainer par Kantaro lui enlevait la charge de penser et de douter, même si ce n'était que par intermittences. Au dessus de leurs têtes, dans le ciel, des fleurs de lumières éclataient avec régularité.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Ven 13 Mai - 19:46

Le sourire de Hugh était une des choses qu'il adorait vraiment. Et savoir qu'il était à l'origine de ce sourire, par ses propos ou ses actions, le rendait encore plus heureux. C'était fou comme de si petits détails venant de celui qu'il aimait pouvait le toucher autant. Jamais il n'aurait pensé ressentir une chose pareille avant, aujourd'hui il n'arrivait plus à s'en passer. Ce côté addictif de leur relation avait presque un petit côté effrayant parfois.

La réponse positive à son invitation osée fut un soulagement et Kantaro referma avec plaisir ses bras autour du blond pour répondre à son baiser. Il eut un léger sursaut à la première explosion et tourna la tête pour assister au spectacle. Son cœur s'emballa un peu plus lorsque Hugh vint nicher sa tête contre son torse et il glissa ses doigts dans les mèches blondes, les caressant doucement dans un geste un peu rêveur.

Alors comme ça, il attendait que ce soit lui qui propose ? Ce n'était pourtant pas lui qui s'y connaissait ou qui avait de l'expérience. Est-ce que ce serait comme ça pour tout ? Ce n'était pas tant que ça le dérangeait mais ... Lors de leur première soirée, Hugh lui avait semblé tellement maîtriser la situation qu'il avait pensé qu'il affirmerait plus ses propres envies, au moins avec lui. Mais non, ce comportement était exclusivement réservé aux moments d'intimité. Il y avait de quoi être un peu déstabilisé. Enfin ... c'était Hugh ...

Kantaro se réintéressait au feu d'artifice, lorsque son ami prit la parole, énonçant une simple question qui le laissa figé. Il eut un moment de flottement où il fut incapable d'aligner deux pensées cohérentes, avant de réussir à ouvrir la bouche, le visage écarlate.

" N-Non ... Non, bien sûr ! Je n'avais pas l'intention ... Enfin, pas ici ... C'est ... "

Plus il essayait de parler et plus il s'embrouillait. Kantaro prit une grande inspiration pour se reprendre. C'est vrai qu'il avait lancé sa proposition sur un coup de tête, sans réfléchir plus loin que la réponse ... Il avait l'air malin maintenant ! Dire qu'il n'avait jamais envisagé que ce soit lui qui lance l'idée et qu'il se retrouvait à devoir penser aux détails à présent. Oh, certes, depuis qu'il sortait avec Hugh, il avait acheté ce qu'il fallait, parce qu'un jour ou l'autre ils passeraient certainement à l'acte, ... et il avait tout rangé soigneusement dans son bureau ... Sauf qu'ils n'étaient pas dans leur chambre et n'allaient pas y retourner ... Et de toute façon, ça ne résolvait pas le problème de "où" ... Quoique ... si sa mémoire était bonne ...

" Heu ... Je crois qu'il y a un hôtel au pied du mont. Enfin ... un love-hôtel ... "

Il avait baissé d'un ton en prononçant le dernier mot. Ca avait beau être normal pour les couples qui n'avaient pas de chez-soi, il n'en demeurait pas moins gêné.

" Désolé ... Avec le festival, je pense pas qu'il y ait de chambres libres dans les hôtels normaux. "

Et puis, sans réservation ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Dim 22 Mai - 14:17

Malgré l’obscurité, Hugh savait pertinnement qu’en cet instant, Kantaro rougissait énormément. Le blond se recula un peu, observant le jeune homme qui s’embrouillait et bafouillant, finissait par laisser échapper les mots « love hotel » avant de s’en excuser. Il était toujours amusant lorsqu’il s’embrouillait ainsi, entre timidité et gêne. Il semblait aussi désarçonné qu’il ne prenne pas plus d’initiative par lui même, mais c’était bien quelque chose auquel il se refusait. Parce qu’il aurait été bien trop facile justement, pour lui, de prendre l’initiative sur toutes ces choses la. Kantaro l’aurait certainement suivi sans sourciller et sans être sur que c’était ce que LUI désirait vraiment. Lui laisser la charge de prendre l’initiative était la manière pour Hugh de s’assurer de sa volonté.

Mais rien n’empêchait un coup de pouce de temps à autre.

Hugh prit gentiment la main de Kantaro, amorçant la descente vers le bas de la colline, s’arrêtant parfois pour regarder un nouvel éclat de feu d’artifice. Ils étaient à mi chemin de la descente lorsque les bruits et la lumière se tarirent, les faisant évoluer dans un silence un peu gêné pour Kantaro, plus amusé pour lui.

Une fois en bas, il se laissa passivement guider par Kantaro jusqu’au love hotel repéré peu avant, avant de revenir au premier plan lorsqu’il sentit le jeune homme hésiter, un peu gêné par la devanture et l’idée d’aller louer une chambre dans ce genre d’endroit. Le blond se passa sans gêne apparente le comptoir éclairé de néons colorés, s’adressant directement au guichet :

« Bonjour, on ne trouve pas d’hôtel libre, on peut louer une chambre ici ? »

Son accent américain un peu forcé, son attitude, tout laissait voir le jeune homme étranger un peu ennuyé de ne pas trouver de logement mais qui avait le culot de venir louer une chambre de love hôtel. L’employé sourit, amusé, et haussa les épaules.

« Difficile d’empêcher les commentaires quand vous sortirez, mais du moment que vous payez, ça ne pose pas de soucis. »

Il avait fallu qu’ils tombent sur un des rares love hotel doté d’un employé. Enfin, en espérant que son petit cinéma, fort convaincant, avait un peu détendu son ami…Le blond se chargea de payer, avant de monter les escaliers menant à leur chambre, ou il laissa passer Kantaro avant d’entrer ensuite, fermant la porte à clé. Il avait pris une chambre de game moyenne, jolie mais pas trop chère, ni trop extravagante : Télévision et chambre avec un bain à bulle au menu. D’ailleurs, l’idée du bain lui plaisait bien en fait.

« Je nous fait couler un bain ? »

Il pouvait sentir la tension de Kantaro face à son dos tendu et son mutisme soudain. Il espérait ne pas aller trop vite, finalement…

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Mar 24 Mai - 21:44

La main fraîche du blond vint se nicher au creux de la sienne, scellant un accord muet mais non moins réel, et soulageant grandement le poids sur ses épaules. Kantaro expira lentement, retrouvant un semblant de calme. Un semblant seulement, car s'il avait lancé la proposition, s'il était prêt, il n'en restait pas moins que franchir ce cap n'était pas anodin. Il était nerveux, comme n'importe qui d'autre dans cette situation sans doute. Dire qu'avant Hugh, toutes ces choses le laissaient de marbre ...

Main dans la main, ils reprirent en sens inverse le chemin qu'ils venaient tout juste de gravir. Oubliées les lucioles, oublié le feu d'artifice. Silencieux, Kantaro jetait des petits coups d'œil sur Hugh. Ce dernier semblait calme et pas vraiment gêné par le lieu où ils se rendaient et ce pour quoi ils s'y rendaient. Lui ... c'était tout le contraire ... D'ordinaire posé et sur de lui, il se sentait stressé et vacillant. Oui, il voulait sérieusement franchir cette étape dans leur relation. Mais l'expérience de Hugh l'inquiétait autant qu'elle le rassurait. Rassurant, parce qu'il n'avancerait pas complètement à l'aveuglette. Inquiétant, parce que ...
Kantaro soupira discrètement. C'était difficile à admettre mais, là, il ressemblait à peu près à n'importe quel mec ordinaire : il avait peur. Peur de ne pas être à la hauteur. Peur de décevoir Hugh. Peur ... d'être comparé ... et il ne savait même pas à qui ... ni quel était le "niveau" ...

Sans même qu'il ne l'ait réalisé, ils étaient déjà revenus au pied du mont Takao. Puisqu'il savait où aller, Kantaro reprit l'initiative jusqu'à l'hôtel, mais la lumière des néons le fit instinctivement ralentir. C'était un peu trop voyant pour lui ... C'est avec une once d'agacement envers lui-même et sa propre gêne, qu'il laissa Hugh demander et payer la chambre auprès de l'employé. Pourquoi n'y avait-il pas un automate comme dans la plupart des love-hôtel ? Sélectionner une chambre et des services en appuyant sur un écran tactile, lui paraissait beaucoup plus facile que de devoir adresser la parole à quelqu'un. Surtout là, en fait ...

Le brun suivit Hugh dans l'escalier et entra dans la chambre sur son invitation. Il s'immobilisa après quelques pas, faisant le tour de la pièce du regard. Un lit qui semblait confortable à première vue, une petite table basse où trônait une corbeille avec le minimum vital pour un couple pris au dépourvu, une télévision dont il préférait ignorer les chaînes diffusées, un espace bain séparé du reste par une simple cloison vitrée ... Kantaro ne retint pas un gros soupir de soulagement. Ce n'était pas tout à fait une chambre normale, mais il avait crains pire. Pas d'accessoires plus ou moins appropriés, pas de décoration rocambolesque, pas de thématique de mauvais goût ...

" Merci. C'est ... un bon choix de chambre ... "

Il pouvait presque s'y sentir à l'aise. Presque ...
Kantaro se retourna et franchit les quelques pas qui le séparaient du blond pour l'enlacer. Une étreinte douce qui n'avait pour but que de le sentir, le toucher, et évacuer une partie du stress qui l'avait gagné pendant la descente. Après un moment, il s'écarta légèrement, juste assez pour ramener son visage face à celui de Hugh, plongeant son regard dans les yeux bleu sombre. Ses lèvres esquissèrent un petit sourire avant de venir se poser délicatement sur leurs jumelles, puis il s'écarta pour de bon. Il fallait qu'il reprenne les choses en main s'il voulait se sentir plus à son aise, et commencer par s'occuper en préparant le bain lui semblait une bonne idée.

Ses getas abandonnées non loin de la porte - plus par réflexe que par réelle obligation dans ces lieux -, Kantaro s'assit sur le rebord de la baignoire pendant qu'elle se remplissait doucement. Sur le côté, une multitude de touches allaient du réglage de la température, au choix de la couleur de l'éclairage dans l'eau, en passant par l'intensité du bouillonnement et autres gadgets. Le brun esquissa une petite moue amusée : Hugh allait s'éclater avec ça, c'était certain, et lui allait attendre un moment son tour.

" Tu veux mettre des sels dans l'eau ? Il y a un choix assez intéressant de parfums. "

Il releva la tête tandis que Hugh le rejoignait, débarrassé de son yukata, en boxer et t-shirt. C'est en le voyant ainsi que Kantaro réalisa une évidence qui ne l'avait pourtant pas effleuré avant : ils allaient prendre leur bain ensemble. Vu la taille de la baignoire, c'était même conçu pour ...
Le brun se leva et laissa Hugh jouer avec la console pour arranger le bain à sa convenance, tandis qu'à son tour il ôtait son yukata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Dim 29 Mai - 16:49

C’est avec un certain plaisir que Hugh se débarrassa de son yukata. Il faisait relativement chaud dans ces locaux, et après s’être ainsi promené toute l’après-midi, il ne désirait rien de plus qu’un bon bain. En bonne compagnie, c’était encore mieux. En guise de préliminaire, c’était vraiment le top. Les loves hotels étaient au final une invention diablement intelligente. Les Japonais étaient vraiment bien organisés sur ce genre de sujet, au final.

Un peu gauche, Kantaro regardait la baignoire, lâchant quelques mots un peau bateau sur la diversité des produits proposés, cherchant à se détourner un peu de la situation. Avait il peur finalement ? Difficile, comme toujours, de faire la différence entre la peur qui signifiait au fond « non » et la peur, normale et logique, d’une première fois. Mais il serait toujours temps de mettre le hola après…

Il sourit, narquois, prenant une bouteille au hasard et la déversant à moitié dans l’eau.

« On verra bien, ça peut pas sentir mauvaise de toutes façons. »

Par contre, la panneau de contrôle des remous l’attira bien plus, comme l’avait deviné Kantaro, et le jeune homme s’amusa à allumer divers jets, s’affolant un peu lorsque, sous l’effet du bouillonnement, la mousse commença à s’élever de manière rapide. Jetant un coup d’œil derrière lui, il laissa tomber au sol tee shirt et caleçon pour se glisser avec délice dans l’eau chaude et s’accouder sur le bord de la baignoire, regardant son ami avec amusement, se demandant s’il oserait se déshabiller devant lui ou lui demanderait de détourner le regard.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Lun 30 Mai - 10:17

La ceinture de son yukata entre les mains, Kantaro eut une petite moue à l'affirmation de Hugh. Certes, tous ces produits ne pouvaient pas sentir mauvais, mais il n'était pas certain d'avoir envie d'être parfumé à la fraise, à la pèche ou à la fleur de cerisier, pour ne citer que ces exemples. Il secoua doucement la tête et ôta son yukata qu'il accrocha avec soin, prenant également le temps d'aller accrocher celui de Hugh, abandonné sans ménagement sur le fauteuil de la chambre.

Lorsqu'il revint près de la baignoire, le blond avait fini de jouer avec le bain et se déshabillait sous ses yeux sans gêne apparente. Le regard que Hugh posa sur lui une fois dans l'eau, lui fit réaliser qu'il allait devoir faire de même. Kantaro sentit une légère appréhension le gagner. S'ils s'étaient déjà retrouvés en partie dénudé devant l'autre, c'était la première fois qu'ils l'étaient totalement et, surtout, tous les deux en même temps et avec une idée très précise derrière la tête. Les autres fois, il n'y avait pas eu de préméditation dans leurs actes. Les baisers et les caresses avaient dérivé sur le moment, sans qu'ils aient décidé de quoique ce soit avant. Là ...

Kantaro s'approcha du bain et, après quelques secondes d'incertitude, ôta son boxer pour rejoindre son petit ami dans l'eau. Un soupir satisfait lui échappa. Après cette journée à se promener, c'était réellement agréable. Même le mélange d'agrumes qui se dégageait de la mousse n'était pas si dérangeant.
Son regard se posa sur Hugh. Il se sentait un peu démuni. Une multitude de choses lui passait en tête sans qu'il ne sache trop quoi faire ou dire. Au final, c'était plus simple quand ils improvisaient ... plus naturel, en tout cas ... Le blond lui répétait pourtant souvent de se laisser aller à ses envies ... Ah oui ! Il était vraiment idiot ! Il avait juste à faire ça ...

Avisant une éponge de bain, Kantaro s'en saisit et se déplaça dans l'eau. Il esquissa un sourire en se rapprochant de Hugh.

" Je peux te frotter le dos ? "

Une question de formalité plus qu'autre chose, Kantaro n'attendit pas la réponse pour se glisser derrière le blond. Hugh entre ses jambes, il commença à passer l'éponge sur son dos. C'était agréable. Les remous, le parfum, la chaleur, la proximité, le geste intime ... Kantaro pencha la tête pour déposer un baiser sur l'épaule blanche qui se présentait à lui, puis remonter jusqu'au cou, sans arrêter de frotter mais dans un mouvement de plus en plus doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Jeu 2 Juin - 7:22

Kantaro réagit comme à son habitude : Surprise et gêne, puis comportement analytique qui le poussa à se diriger vers lui et l'imiter pour le rejoindre dans le bain. Lorsqu'il passa à coté de lui, le regard de Hugh se posa sur la cicatrice sur son épaule. Aussi longue que la sienne, plus longue même... Et acquise dans des circonstances tellement différentes. Dans un flash, une vieille scène lui revint en mémoire, cette fois ou il avait craqué et pleuré sur l'épaule de Kantaro tout juste rencontré... Était-ce cet accès de faiblesse qui avait amorcé l'attirance du jeune homme pour lui ?

Hugh sourit à la question, avant de se tourner ostensiblement pour donner un meilleur accès au brun, qui passa ses jambes de part et d'autre de ses hanches comme le faisaient souvent les parents japonais avec les enfants au bain. L'éponge était agréablement rugueuse, et le blond arqua le dos, appréciant le contact.

« Alors tu vois, ça sens pas si mauvais. »

Il continuait à converser avec naturel, ayant choisi, pour le moment, de laisser à son ami le choix de commencer les avances ou pas. Un peu difficile de se refréner quand on est au final un ado aux hormones bien réveillées, et en même temps... C'était une matière dans laquelle il était en passe de devenir maitre à force de pratique.

Il effleura d'une main la cuisse de son ami sous l'eau, dans une caresse furtive et affectueuse. Le temps avait passé mais ne l'avait pas aidé à éclaircir la situation. Il était attaché à Kantaro, ça s'était une certitude. Mais comme à un amant ? Ce n'était pas qu'une histoire de coucher. Ce n'était pas comparable avec ce qu'il avait ressentit pour Brian. Peut-être qu'après avoir été plus loin, cela changerait ?

Il avait conscience de se mentir à lui même, mais ne voulais pas voir plus loin.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Jeu 2 Juin - 15:13

Alors que Kantaro passait l'éponge le long du dos du blond, ce dernier se cambra, provoquant une réaction qu'il n'aurait pas imaginé auparavant. Comment un si petit mouvement pouvait-il emballer son cœur de la sorte ? Il le désirait à ce point ? Il fallait croire que ses sentiments pour Hugh avant réveillé ses hormones jusque là dormantes.

" Oui. C'est assez agréable. "

Enfin, sans doute l'apprécierait-il vraiment après. Pour le moment, son esprit était ailleurs.
Ses gestes se firent plus caressants lorsqu'il glissa l'éponge sur le torse, plaquant le sien contre le dos de Hugh. Les préliminaires, il connaissait un peu, ils avaient déjà pratiqué même si c'était la première fois qu'ils prenaient un bain ensemble. C'était terriblement sensuel ... Ses mains courant sur le corps du blond sous prétexte de le laver, celles de Hugh qui ne se privaient pas pour faire de même ... Lorsqu'il l'entraîna en dehors de la baignoire, il en avait presque oublié l'endroit où ils étaient.

Après avoir attrapé la première serviette à disposition, Kantaro entreprit d'essuyer un peu son amant tout en continuant les caresses amorcées dans l'eau. Le bain l'avait débarrassé de sa gêne, à défaut de le détendre vraiment, et il laissait un peu plus libre cours à ses envies. Restait encore une certaine appréhension qu'il finit par énoncer.

" Je me suis un peu renseigné mais ... ça ne s'apprend pas dans les livres ... Je ... "

Il eut un petit rire moqueur à son égard, puis plongea son regard dans celui de Hugh.

" Tu me guideras, n'est-ce pas ? "

Désir contre inquiétude, le premier avait eu la victoire sur le second. Le baiser qu'il lui offrit, tout en l'entraînant vers le lit, traduisait bien ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Lun 6 Juin - 16:02

Désinhibé par le bain, la situation et l'attente, Kantaro prenait les devant, et le blond répondait bien volontiers à ses avances. Il y avait quelque chose d'étrange à se sentir ainsi désiré, alors qu'il se trouvait lui même peu désirable voir repoussant depuis la maladie et ses répercutions : La cicatrice, sa pâleur qui s'était accentuée... Kantaro avait un corps de sportif, semblable à celui d'Eiji : Galbé, finement musclé et élancé... Il faudrait qu'il lui demande de poser pour lui. Ça serait certainement intéressant à tous niveaux.


✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Dim 12 Juin - 13:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Lun 13 Juin - 9:29


✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Sam 18 Juin - 8:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Dim 26 Juin - 15:06


✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Jeu 30 Juin - 18:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Mar 12 Juil - 16:50

Le souffle court, le blond ferma les yeux, songeant distraitement qu'il lui serait facile de s'endormir sur l'épaule encore moite de sueur de son amant. Était-ce une manifestation de sa désinvolture habituelle, ou une manière de considérer le sport de chambre de manière plus lucide et moins romantique que son compagnon accro de la technique... Il ne voyait aucun échec dans ce moment, aucun ridicule. Juste une première fois, avec son manque logique d'habileté technique, critère sans intérêt s'il en était... Le sexe, pour lui, avait toujours été en premier lieu une histoire de sentiments. C'était peut-être difficile à croire quand on voyait la fougue que le blond pouvait mettre dans ce genre de chose, mais il ne se serait jamais vu agir ainsi avec un parfait inconnu. Le sexe juste pour le sexe... Ce n'était pas quelque chose auquel il voyait un intérêt quelconque.

« Ca va, ça va... »

Répondit il, dolent, alors que l'inquiétude de kantaro lui semblait un peu trop grande pour la situation. Ou peut-être pas. Peut-être que le jour ou son cœur finirait à bout de souffle et s'arrêterait, ce serait dans un orgasme. Ce serait une belle manière de partir. Mieux que suite à une marche trop rapide ou un simple caprice de son organisme.

Il rouvrit lentement les yeux, regardant autour de lui. La chambre entièrement dediée aux plaisirs, décorée avec soin, avec, soigneusement disposés, quelques accessoires à leur disposition... Tellement « trop » en fait. Il sourit, refermant les yeux avec amusement.

« Une chambre de love hotel, c'est bien trop pour moi. J'ai juste besoin d'un lit et de toi. »

Il enroula ses bras autour du cou du brun avant de coller ses lèvres au siennes, goutant la sueur qui avait perlé dessus et, en arrière plan, le goût de sa propre semence. Sa langue se glissa contre la sienne avant qu'il ne réalise et recule un peu la tête, souriant, comme si la situation était on ne peut plus normale.

« Pardon, tu veux aller à la salle de bain ? »

Il frissonna légèrement, la chaleur de son corps diminuant peu à peu en même temps que l'excitation. Même si en arrière plan, il se disait qu'il aurait facilement remit le couvert. Mais il allait éviter de traumatiser son amant encore plus qu'il ne l'avait fait jusqu'à présent.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Kantaro Fugiwara
Président des élèves
Délégué de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Jeu 28 Juil - 13:26

Si ce n'était l'inquiétude liée au malaise du blond, il aurait été bien là, Hugh blottit dans ses bras.
Depuis le temps, Kantaro ne craignait plus de catastrophe pour son petit ami. Il s'était suffisamment renseigné pour le savoir hors de danger dans la vie quotidienne. Malgré tout, il ne pouvait empêcher un léger stress l'envahir à chaque essoufflement, malaise, ou tout autre signe rappelant la santé délicate de Hugh. Son instinct protecteur était régulièrement titillé, alors qu'il savait pertinemment que le blond n'aimait pas ça. Il prenait sur lui pour le montrer le moins possible, mais ce n'était pas toujours facile. Comme en cet instant, par exemple ...

Kantaro frissonna aux paroles de son amant. Juste un lit et ... lui ? C'était peut-être la chose qui s'apparentait le plus à une déclaration d'affection que Hugh ne lui ait jamais dite ... Ses bras se resserrèrent un peu plus autour du corps frêle. Dans ses longues déambulations nocturnes, il lui arrivait de s'interroger sur les raisons ayant poussé Hugh à sortir et à rester avec lui. Les sentiments de l'américain étaient difficiles à cerner. Et il était loin d'être assez naïf pour penser que son amour passionnel était réciproque. Plus que de l'amitié, oui, mais de l'amour ... c'était encore trop tôt pour le dire ... Alors ce genre de déclaration le touchait énormément.

Le brun hocha la tête, les pommettes légèrement rosies, à la proposition.

" Oui. Je préfèrerais ... "

Kantaro s'écarta à contre cœur, après avoir déposé un baiser sur la tempe humide où quelques mèches blondes restaient collées. Attrapant le drap - en prenant soin d'écarter la partie maculée -, il en enveloppa les épaules frissonnantes de Hugh.

" Je vais faire vite. "

Le préservatif atterrit dans la corbeille prévue à cet effet près de la table de nuit. Kantaro gagna l'espace salle de bain où il put se rincer la bouche avec un soulagement qu'il lui était difficile de dissimuler. Alors qu'il s'essuyait, son regard se posa sur leurs affaires abandonnées là un peu plus tôt pour le bain. Etrangement, la nudité intégrale ne le gênait plus du tout à présent. Enfin, c'était sans doute normal en fait ...

C'est beaucoup plus frais et serein que le jeune homme rejoignit son compagnon. Il se glissa contre lui, câlin, et l'embrassa langoureusement après lui avoir murmuré un "je t'aime" au creux de l'oreille. Difficile de dire à quel point il était heureux de cette soirée en couple, loin du pensionnat et des autres.

" Ce serait bien de se refaire une soirée comme ça de temps en temps. Je veux dire, un moment rien que tous les deux, dans un autre cadre que le lycée. "

Kantaro marqua un bref silence avant de poursuivre, légèrement gêné.

" Pour ... le reste ... Je suis pas très doué pour décrypter ce genre de choses alors ... Ce serait bien que tu me le dises quand tu as envie de faire l'amour ... Je ... C'était vraiment ... très agréable ... "

Et ce, même s'il s'était planté, il en redemandait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugh Brown
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 19 ans
Chambre / Appart : 102

A savoir :

MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   Lun 1 Aoû - 17:45

Kantaro repondit de manière un peu étrange à son étreinte, comme fébrile. Ou était-ce simplement l'influence de la situation ? Hugh était loin de se douter que quelques mots lachés ainsi avec desinvolture étaient à même de toucher le brun. Les mots étaient utilisés si facilement pour lui... C'est à regret qu'il sentit le corps tiède de son amant se séparer du sien, et le drap n'était qu'une maigre consolation, mais il comprennait bien l'envie du jeune homme, et ne put s'empêcher de pouffer légèrement face au spectacle de Kantaro de dos occupé à se rincer la bouche avec application. Il retint l'envie de lui proposer le fil à dents et se contenta de rabattre ses cheveux en arrière pour s'aérer le frond. Une nouvelle douche ne serait pas de trop.

Kantaro revint se lover contre lui, lui murmurant à l'oreille deux mots qui lui crispèrent les viscères dans un étrange sentiment de malaise. L'impression de prendre quelque chose qu'il ne méritait pas, et de trahir cette affection toute offerte. Que désirait il au fond ? Etre aimé ? Kantaro était éperdument amoureux, comme on l'est la première fois. Et lui, il... Avait accepté pour maintenir leur amitié et la vie du dortoir, même si pour le moment la réaction d'Eiji n'était pas des plus heureux. Pourquoi avait il accepté en fait ? Parce qu'il était en manque et avait envie de pouvoir se défouler un peu sexuellement ? Parce qu'il ne voulait plus se sentir seul ? Mais alors pourquoi ne pas être plus spontanné, plus... Il n'était pas sur en fait de savoir comment être plus ouvert. L'ombre de Brian qui était revenu hanter ses rêves n'était pas pour aider.

La voix timide et mal assurée de Kantaro s'eleva, le tirant de ses reflexions. Elle était si différente de celle qu'il avait en classe ou lorsqu'il parlait à un autre élève dans le cadre de ses trucs du conseil. C'était mignon. Encore plus quand il disait ce genre de chose de manière si peu assurée. En guise de réponse, Hugh vint lecher le lobe de l'oreille de son amant avant de lui murmurer à voix basse :

"J'ai toujours envie."

Ses paroles semblèrent faire effet au brun, son excitation répondant à la sienne alors qu'il collait son bassin contre le sien avant de se frotter avec langueur, tout en continuant à gouter la peau tiède de sa gorge. Ils avaient payé pour toute la nuit, et il comptait bien en profiter autant que possible.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resosphere.livejournal.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: {festival} A la lumière des lucioles   

Revenir en haut Aller en bas
 

{festival} A la lumière des lucioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Hors de l'enceinte de l'école :: Nature :: Sanctuaire Yokuoin-
Sauter vers: