Le lycée sous le signe de l'arbre aux 1000 écus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Dim 4 Sep - 22:07

Quelques jours avant le camping.

Minji tournait en rond. Elle était ravie d’accueillir Akihito chez elle, mais elle redoutait la rencontre entre les deux hommes…

Une fois à table pour le goûter, la jeune demoiselle apporta un magnifique gâteau à la fraise. Mais un silence de plomb régnait dans la pièce, Ginjiro Toshihiro, ne portait aucun regard sur le rouquin. Il était resté debout près de la fenêtre avec sa tasse de thé dans la main. En revanche, Kaede Toshihiro, avec son sourire chaleureux, accueillait comme il le fallait leur hôte. Quand à Akihito, la métisse ressentait fortement son trouble. Tout se passait pour le mieux, jusqu’au moment où la jeune Minji leur annonça qu’ils souhaiteraient partir quelques jours pour camper au Kirishima Kogen Kokumin-kyuyochi*. A cette annonce, les têtes se tournèrent dans la même direction et en même temps vers M. Toshihiro. Il avait tout simplement craché son thé contre la vitre. La métisse alla essuyer la tache, mais elle sentait la grosse main de son père contre sa joue. Les yeux de la jeune fille croisaient ceux de son paternel avant que ce dernier ne se tourne vers Akihito.


Ginjiro : « Si j’apprends que tu lui as fait du mal ou qu’elle souffre à cause de toi…tu ne la reverras plus de toute ta vie…je la transférerai dans une autre école ou mieux, elle ira étudier en Corée. Je ferais tout pour que tu ne la revoies plus ! »

Ce furent ses dernières paroles avant de quitter la pièce après avoir déposé un baiser sur le front de sa fille. Minji était étonnée du comportement de son père, mais elle savait qu’au fond, il était contre cette sortie. Trop d’amour pour elle ? Non, il était jaloux de ce rouquin. C’était limite, s’il acceptait de les voir l’un à côté de l’autre. C’est ce que Kaede expliqua au jeune homme.

Kaede : « Pardonnez le comportement de mon mari…il est possessif, jaloux et tête de mule quand il s’agit de Minji. Vous avez mon accord pour partir camper. En revanche, comme vous l’avez entendu de la bouche de mon mari, nous ne nous gênerons pas pour transférer notre fille dans un autre établissement. Mais si c’est vous qu’elle nous a présentés, c’est qu’elle vous fait confiance et nous lui faisons confiance. Vous avez l’air en tout cas d’être un jeune homme bien éduqué. », dit-elle en posant sa main sur l’épaule du garçon avant d’aller caresser le menton de la brune. « Ne t’inquiète pas pour ton père, je m’occupe de lui. »

La métisse tenait fermement la main de son ami. Elle se doutait bien que son père aurait du mal à l’accepter et qu’il fallait sûrement beaucoup plus de temps que prévu pour la suite. Elle lança un regard à la fois mi-heureuse et mi-triste vers son amoureux. Sa mère quitta également la salle pour rejoindre son mari et de là où ils étaient, ils pouvaient entendre la grosse voix mécontente de Ginjiro. Visiblement, il n’était pas très loin. M. Toshihiro devait sûrement avoir l’oreille collée contre la porte pour être en rage. Sa colère se faisait entendre quand il entra à nouveau dans la salle où se trouvait le jeune couple.
Ginjiro : « Comment oses-tu leur accorder la sortie ? On ne le connaît même pas ! »

Kaede : « Mais enfin, je leur fais confiance. Et puis notre fille ne l’aurait pas invité sinon. En plus, tu n’as même pas prit le temps de l’écouter. Il a le droit de parler et si il est là, ça doit être justement pour cette raison…laisse lui une chance… »

Ginjiro : « Lui laisser une chance ? Tu plaisantes j’espère ? Dois-je te rappeler qu’ils sont encore mineurs ? »

Kaede : « Certes, mais ils sont assez grands et conscient pour qu’on leur fasse confiance, tu ne crois pas ? Et puis un jour ou l’autre elle s’en ira ! »

C’est sur cette fin qu’un silence s’installa. La maman de Minji venait de lui dire quelque chose qu’il ne voulait pas entendre et elle le savait, mais il fallait que ça sorte. Ginjiro se sentait tellement impuissant qu’il se tourna vers Akihito le fusillant du regard.

Ginjiro : « Elle est encore trop jeune pour passer un week-end avec lui. Pourquoi…pourquoi a-t-il fallu que ce soit elle que tu choisisses ? C’est vrai quoi, il y en a d’autres dans les quatre coins du Japon, mais non, il a fallu que tu jettes ton dévolu sur ma fille…et d’ailleurs pourquoi tu veux l’emmener ? »

Akihito fut surpris d'être interpellé tout d'un coup car depuis tout à l'heure le père de Minji ne l'avait quasiment pas calculé. Là il devait répondre, vite mais surtout correctement pour ne pas rajouter d'huile sur le feu. Akihito lâcha la main de Minji et se mit face à ce père inquiet, il se raidit légèrement puis contre toute attente il s'inclina très bas. Et en se relevant un peu il dit :

"Monsieur, je suis parfaitement conscient du caractère soudain de cette demande, et je sais aussi que nous sommes mineurs mais voilà je suis amoureux de votre fille, je l'aime sincèrement, je l'aime au point d'avoir accepté de vous rencontrer. Je suis venu pour vous demander votre consentement, pour que tout se passe le mieux possible. Alors voilà je vous le demande :" et il s'inclina de nouveau très bas devant le père de sa belle "Monsieur, me permettriez-vous d'emmener Minji camper pour les vacances s'il vous plait ?" puis d'une voix beaucoup moins sûre il ajouta un "je vous en prie" très timide sans se relever pour autant. Et il resta là attendant une réaction quelconque de l'homme qui se trouvait en face de lui.

Le paternel le regarda, secoua la tête et soupira avant de quitter à nouveau la pièce. Minji se contenta de fixer l’assiette vide. Visiblement, son père n’était pas convaincu du tout par les arguments du jeune homme. Comment être détendu si une personne est là pour plomber l’ambiance ? Elle comprenait l’état d’Akihito qui faisait de son mieux pour que M. Toshihiro soit consentant pour cette petite sortie, mais en vain. Quoiqu’il en soit, la maman tapota l’épaule du garçon tout en redonnant son accord pour qu’ils partent ensemble.


~~~~~

On sentait qu’il y avait de l’organisation dans le couple. Minji s’occupait de se renseigner pour le camping avant de confirmer leur choix sur un camping qui se trouve sur l'île de Kyushu. Quand à Akihito, elle lui avait laissé le soin de lui laisser le matériel nécessaire et de ce qu’ils souhaitaient faire comme activité.

Le temps défilait tellement vite que la métisse avait du mal à réaliser que ça allait être leur dernière soirée. Elle en avait bien profité en tout cas, même si durant le trajet, elle repensait aux paroles de son père. Elle n’était pas habituée de son attitude et cela lui donnait une étrange sensation qu’elle n’aimait guère. Depuis cette rencontre, elle n’osait plus lui adresser la parole. Son père ne regardait même plus sa fille comme avant, il allait jusqu’à changer de pièce quand elle s’y trouvait. Minji avait pour habitude de cacher sa tristesse sous différente manière, sauf que ce premier jour, mais elle n’était pas à l’aise et ça pouvait être communicatif quand une personne était présente avec elle. Malgré les tentatives humoristiques de son ami, elle se contentait d’un petit sourire. Quand ça touchait sa famille, c’était différent. Une impression d’avoir déshonorée son père en partant avec un garçon. En plus d’être trop honnête, elle s’était excusée auprès de son petit ami qui était compréhensif et que les jours suivants, elle serait plus sereine avec lui. Sauf que pour leur première soirée, elle pleurait comme une madeleine, blottie contre le garçon. La preuve, le lendemain c’était oublié, la jeune journaliste avait retrouvé sa bonne humeur habituelle etc, etc…

Sur le chemin de leur campement, entre les « Oh ! », les « ah ! » et les « waouw » qu’elle exprimait sur quelques paysages au milieu des phrases, les anecdotes s’enchaînèrent. De confidence en confidence, une grande complicité s’installait entre le tandem. Elle avait sa main dans la sienne, en regardant celle de son sempai, elle remarqua des petites blessures. Sûrement dû aux entraînements qu’il pratiquait au club de l’école. Elle trouvait que les clubs qu’il y avait dans son école étaient tous aussi intéressant les uns que les autres. D’ailleurs en parlant de club, elle se souvenait, un soir dans la chambre 202, que la plus âgées de ses colocataires était rentré dans la pièce épuisé. La jeune brune était curieuse et quand elle avait demandé la raison de cette fatigue, Shirogane-sempai lui raconta le combat qu’elle avait eu avec Akihito. Face à cette histoire, Minji était un peu surprise, mais elle portait un regard admiratif vers son aînée. Pendant qu’elle écoutait sa colocataire parler, elle imagina dans sa tête la scène du combat et la réaction du rouquin face à la demoiselle.


« Hum…dis moi, avant les vacances, Shirogane-sempai m’a racontée qu’elle t’avait battu au karaté, c’est vrai ? Elle ne t’a pas trop amoché j’espère ? »

Elle voulait tester la réaction du rouquin pour connaître son avis ou plutôt pour voir s’il avait ce côté honteux d’avoir perdu sa fierté face à fille. Elle attendait patiemment la réponse tout en levant le regard au ciel pour admirer ce magnifique paysage saumon. Bien évidemment, à cette pensée, elle repensait à la scène qu’elle avait eue entre un garçon de première année mais d’une autre section et d’elle. Devait-elle lui en parler ou bien garder le secret ? Minji ne voulait pas lui mentir, sauf qu’elle avait peur que son sempai aille voir cet étudiant de première année et que s’il osait lui refaire une déclaration, il risquait de lui faire sa tête. A cette pensée, ses yeux caressèrent le visage du garçon.

« Elle a même ajoutée que tu débrouillais bien pour quelqu’un qui était ceinture bleue… »

La métisse ne s’y connaissait pas du tout au karaté, alors pour les ceintures, elle savait juste que les noirs étaient pour les champions. En dehors de la natation, elle n’avait pas eu l’occasion d’aller voir les autres entraînements. Qui sait, peut-être qu’un jour elle se fera discrète dans le dojo et assister au spectacle des élèves membres. Tout en continuant leur chemin, la jeune brune releva la tête vers le ciel, en laissant ses yeux noisette caresser le bleu clair.

« J’espère pouvoir te voir faire quelques katas sur un tatami au second trimestre. »

* Dernier paragraphe


Dernière édition par Minji Toshihiro le Jeu 26 Jan - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Jeu 22 Sep - 9:43

C’était déjà le dernier jour de leur petit voyage en amoureux. Que le temps passait vite quand on s’amusait. Il y a quelques jours encore il était devant le père de Minji en train d’essayer de le convaincre de les laisser partir ensemble. Au final ce fût grâce à la maman de Minji que ce voyage avait pu avoir lieu. Quand même, en y repensant, il avait fait preuve d’une grande politesse mais surtout il avait dit tout haut ses sentiments pour sa belle et devant les parents….Il rougit intérieurement, la maman de Minji avait apparemment trouvé cette confession très mignonne mais lui avait dû rassembler son courage à deux mains pour la dire. M’enfin ils avaient pu partir et c’était l’essentiel.

Aujourd’hui la balade avait été très agréable et sur le retour les deux tourtereaux discutaient de tout et de rien. Marrant comment en quelques jours ils s’étaient rapprochés, beaucoup même. En même temps passer des journées ensemble ça rapproche mais dormir dans la même tente, là ça rapproche encore plus. Et Dieu sait combien Akihito avait dû prendre sur lui tous ces jours-ci. Il était amoureux de Minji et forcément, vu la situation, dormir à côté d’elle déclenchait chez lui certaines envies. Il savait très bien que Minji était…innocente, mais pour leur dernière nuit au camping il tenterait tout de même un petit quelque chose, enfin si la peur ne l’emportait pas sur la jeune fille.

Au début du séjour elle avait beaucoup pleuré à cause de la réaction de son père et le rouquin avait joué son rôle de petit ami pour la consoler le plus possible mais, comme à son habitude, la jeune fille s’était rapidement ressaisie. Elle avait été ravie des activités qu’ils avaient faites. Là sur la route elle parlait, il aimait bien l’écouter car elle était pleine de vie, et tout d’un coup elle lui parla de sa défaite contre Shirogane senpai. Il sourit. Amoché ? Un peu mais rien de grave puisqu’il avait réussi à monter la tente tranquillou ainsi que tout le reste. Il tourna légèrement la tête et lui dit :

"Et oui elle m’a battu, me suis bien défendu mais elle a quand même gagné. Mais en fait on a fait deux combats : le premier j’ai perdu parce que je n’étais pas vraiment concentré, enfin pas suffisamment, mais pour le deuxième j’étais à fond et je me suis mieux débrouillé mais elle a quand même gagné. Et pour la petite histoire j’ai pris un bon coup de pied dans les côtes mais rien de méchant. Au final la ceinture noire l’a emportée sur la bleue, ce qui est logique." Il reprit un peu sa respiration et ajouta :

"Pour la ceinture bleue, je suis soulagé qu’elle ait dit ça en fait…mais c’est une autre histoire. On va pas tarder à arriver au camping et faut encore qu’on aille se doucher et tout…Si t’es sage je te raconterai ce soir" Mais ce soir il espérait bien faire autre chose que discuter avec elle. Il n’était pas un pervers au point de lui sauter dessus direct mais il fallait avouer que passer plusieurs jours avec la femme qu’on aime dans ses bras sans pouvoir trop la toucher ça commençait à devenir tendu. Le problème qui se posait était simple : Minji avait peur. Il le savait, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Quant à lui, ce problème ne s’était jamais posé, il a pas eu plus de deux trois aventures, mais à chaque fois les filles étaient soit du même âge que lui, soit plus âgées et là pour le coup…Il se demandait si elle avait peur de lui ou juste de ce qu’il pouvait lui faire. Il ne savait pas vraiment comment faire mais ce soir il essaierait, encore, un peu plus que les autres fois…Pas qu’il arrivait à sa limite mais presque…Il la regarda, lui fit un sourire et se rapprocha d’elle pour l’embrasser avant de dire :

"Pour notre dernière soirée ce sera resto, je t’invite. On va se faire plaisir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Jeu 6 Oct - 14:30

Akihito venait d’attirer la curiosité de la jeune fille. Décidément, plus il en disait moins, plus Minji avait envie d’en savoir plus. Il y avait tant de mystère dans sa phrase qu’elle préféra s’abstiendrait de lui demander. A quelques mètres du camping, leur conversation se termina sur une invitation au restaurant. Invitation qu’elle ne compte pas refuser. Arrivé sur leur campement, elle attrapa des habits neufs et se dirigea vers les sanitaires. Après une telle balade, il fallait être tout propre pour cette dernière soirée.

La métisse réglait la température de l’eau et partait dans ses pensées. Oui, elle repensait aux paroles de sa mère concernant les garçons et leurs hormones. Rien que d’évoquer ce souvenir lui faisait sourire. Sa maman lui avait fait tout un briefing sur ce qu’elle devait savoir. Bien évidement, Minji lui avait confié ses craintes à ce sujet là, mais les douces paroles de madame Toshihiro lui avaient redonné confiance. Elles étaient même aller faire quelques courses dans une boutique de lingerie pour ce week end. La coréenne n’était pas si timide que ça, mais plutôt pudique. Sa mère lui avait conseillée de surveiller certains signes sur Akihito. En effet, il y avait des signes de désirs dont sa mère lui avait parlé.

Elle craignait de le faire avec lui. Passer le cap de la nudité était une lourde épreuve pour la petite brune. D’ailleurs, à ce sujet, son père ne devait pas le savoir et ça Kaede l’avait bien prévenue. Quoique, étant donné que les deux femmes était complices, il y aura moins de chances que ça arrive jusqu’aux oreilles du papa. Elle pencha légèrement la tête, laissant l’eau tiède parcourir sa peau légèrement pâle avant de poursuivre la suite de ses pensées. Dans sa tête, il y avait tellement de questions qui se bousculaient qu’elle ne savait pas laquelle se rassurer. Elle n’avait pas honte de son corps, bien au contraire, elle se sentait bien dans sa peau. Elle se sentait très à l’aise comme dans les vêtements qu’elle portait habituellement. Elle n’avait aucun complexe à se reprocher. Elle s’aimait déjà avant d’être avec Akihito. C’est d’ailleurs un peu grâce à cette assurance qui lui donnait confiance en elle. C’est en robe décontractée et les cheveux tressés qu’elle sortit de la douche. Ca y est, elle était prête pour le dîner.

La soirée au restaurant s’était bien passée. C’est avec des fous rires qu’ils rentrèrent au campement. Arrivé sous la tente, Minji lui informa qu’elle devait se mettre en pyjama et qu’il lui laissait la tente pour qu’il se change. Elle ne lui laissa pas le choix et s’éclipsa rapidement dans les toilettes pour se échanger ses habits. Elle était là, devant le miroir pour se regarder soi-même et se préparer psychologiquement à retourner sous la tente dans une tenue un peu plus légère. (Modèle) Elle enfila sa robe de nuit légèrement décolletée brodée avec de la dentelle et par-dessus un peignoir. Elle devait être à la fois jolie et sensuelle comme le disait sa mère, mais qu’il fallait aussi faire languir ces messieurs. Autant, Minji n’était pas très démonstrative quand il y avait du monde, tandis qu’une fois dans l’intimité, elle sentait qu’il y avait une différence. Cette chaleur qu’elle ressentait quand elle était seule avec lui.

Elle détacha ses cheveux et se coiffa une dernière fois avant de sortir des toilettes et d’aller rejoindre son bien aimé. Elle s’introduisait discrètement à l’intérieur, elle se tenait debout au dessus de lui Elle se baissa légèrement en avant pour se mettre à califourchon sur son amoureux, alors que celui-ci était couché. Elle glissa ses mains sous l’habit du garçon. Au contact de la peau, des frissons lui parcouraient l’échine, ses mains sentaient une chaleur agréable. Elle se pencha vers lui déposa un baiser un peu plus léger puis un second un peu plus appuyé avec la langue cette fois-ci.


« Je t’aime… », dit-elle en lui murmurant de sa voix douce et suave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Mer 12 Oct - 12:13

Son idée d’aller au restaurant avait été lumineuse. Ils s’étaient régalés. Un bon repas, une Minji heureuse, souriante et belle. Le retour se passa dans la bonne humeur et ils arrivèrent enfin au camping. Pas qu’il était fatigué mais quand même il avait très envie de se vautrer sur son sac de couchage juste pour le plaisir d’être allongé…et puis aussi si il pouvait avoir sa petite Minji dans les bras pour se vautrer avec elle il dirait pas non. Mais à peine arrivés à la tente, elle lui dit qu’elle devait aller se mettre en pyjama. Il adorait l’idée. Se mettre en pyjama, la plupart du temps il dormait avec un t-shirt et son caleçon, l’été en tout cas, mais Minji avait toujours sa petite tenue pour la nuit. Il se disait qu’elle voulait aussi faire un brin de toilette, pas bête tiens. Il profita qu’elle était partie et alla rapidement aux douches pour hommes, se lava vite fait, bien fait et repartit sous la tente illico presto. La journée avait été bien remplie et il s’allongea avec plaisir.

Il repensait à leur séjour. Quelle aventure. Ils avaient bien rigolé quand même et ce soir était déjà le dernier soir…la dernière nuit qu’il allait passer avec elle. La dernière nuit où il allait pouvoir la serrer contre lui, la sentir respirer, la contempler en train de dormir. Il réalisait que malgré toutes les envies qu’il avait eues durant ce séjour il n’avait rien tenté, bon la plupart de ces envies avaient transpiré malgré tout. Oui ça se voyait. Il ne bavait pas mais rien que la façon qu’il avait de la dévorer des yeux, tout le monde ou presque pouvait comprendre ce dont il avait envie.

Et le voilà en train de s’assoupir, couché les bras croisés sous la tête, regardant le plafond de la tente. Il ferma les yeux et attendit le retour de Minji. Il savait déjà qu’elle allait sentir très bon, et aussi qu’il allait profiter de la douceur de sa peau. Quand il entendit le bruissement de la toile de tente, il entrouvrit un œil. Et là il manqua de s’étouffer. Appuyé sur ses coudes il regarda bien attentivement la jeune fille qui venait d’entrer. C’était bien Minji, mais une Minji comment dire…beaucoup plus…sexy. Il aurait pu utiliser bien d’autres mots, tellement de choses lui passaient par la tête. Elle portait une tenue terrible, parfaite pour enflammer un jeune homme et encore plus parfaite pour faire exploser les derniers remparts de raison qui lui permettaient de résister à l’envie de lui sauter dessus depuis tout ce temps. Il ne savait pas du tout comment il devait réagir. Mais elle ne lui en laissa pas le temps en fait. Elle se mit au-dessus de lui et l’embrassa. Une première fois avec tendresse, puis une deuxième fois avec passion et envie, oui envie. Elle semblait avoir envie de lui tout autant que lui avait envie d’elle. Elle avait passé ses mains sous le t-shirt du garçon, il sentait cette chaleur à laquelle il pensait tout à l’heure. Sauf que là cette chaleur devenait très envahissante. Et là elle lui murmura ou souffla dans l’oreille, enfin de toute façon l’effet fût dévastateur. Le "je t’aime" qu’il entendit se perdit en un frisson géant qui le traversa comme une décharge électrique. Si ce n’était pas une invitation, il savait qu’il devait se contrôler mais le problème avec la passion c’est ce que ce n’est pas évident à contrôler.

Le baiser était presque mieux que tous les autres qu’ils avaient échangés jusque-là sauf peut-être le premier. Mais là…Il lui rendit sa fougue et commença à jouer avec sa langue, cherchant celle de sa belle qui se laissa faire. Il se releva un peu et la serra contre lui. Ils étaient enlacés elle sur lui, ses cuisses l’entourant, il pouvait sentir la chaleur de la jeune fille sur son propre corps. Les mains du garçon glissèrent sur son corps avec douceur, découvrant les formes généreuses jusque-là cachées sous des vêtements. Il laissa les lèvres de Minji pour aller l’embrasser d’abord dans le cou, puis un peu plus bas sur l’épaule. Les mains d’Akihito se promenaient de plus en plus librement, le bas du dos, ce creux des reins tellement magnifique, puis le galbe des fesses, mis en valeur par le vêtement coquin. Son souffle trahissait ses envies.

Il décida que les positions allaient changer. Il se souleva l’emportant avec lui, elle était tellement légère. Il se retourna et la posa sur le sac de couchage tout en douceur. Là il s’arrêta et la contempla. Puis dans un souffle il lui redit combien il l’aimait et combien elle était belle. Le rouquin commença par lui ôter l’espèce de petite veste qui cachait la nuisette, qui elle ne cachait plus grand-chose. Du bout des lèvres il recommença à embrasser le corps de la jeune fille et, taquin, il embarqua une première bretelle de la nuisette avec ses dents faisant comprendre qu’il souhaitait aussi se débarrasser de la nuisette. Allait-elle se laisser faire ? La voir nue était un souhait qu’il avait formulé depuis longtemps et là il espérait qu’il allait enfin s’exaucer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Lun 21 Nov - 8:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Mer 30 Nov - 15:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minji Toshihiro
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 16 ans
Chambre / Appart : 202

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Lun 12 Déc - 16:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihito Ishiin
Élève de la 3-A

avatar


Personnage
Âge : 18 ans
Chambre / Appart : 103

A savoir :

MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   Jeu 26 Jan - 9:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé]Place au calme et à la tranquillité avant la rentrée [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Hors de l'enceinte de l'école :: Japon-
Sauter vers: