Le lycée sous le signe de l'arbre aux 1000 écus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuu Hasegawa
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 107

A savoir :

MessageSujet: Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]   Sam 15 Oct - 16:39

21h18 : la pièce était plongée dans l'obscurité pour la troisième fois ce soir. Et il était prévu que ça se reproduise encore quelques fois (si pas plus) avant que Ryuu ne quitte les lieux. Pas que l'adolescent était dans une pièce où un idiot s'amusait à allumer et éteindre la lumière pour le plaisir mais parce qu'entre chaque prestation, l'ingénieur son et lumière se devait de poursuivre son travail ! Chose évidente si on prend en compte que notre bishônen était dans une salle de concerts... d'un coup, ceci prenait tout son sens. À l'exception d'une chose : qu'est-ce qu'un sourd foutait dans ce genre d'endroit ?

Pour ça, il fallait remonter dans le temps. À une ou deux semaines de ça. En se baladant dans une artère de la ville, l'adolescent s'était fait agresser par une bande d' hosts (ou de types du même genre) qui vendaient des billets de tombola. Agresser étant un bien grand mot cela dit en passant. Quoiqu'il en soit, Ryuu avait fini avec deux billets et un numéro de téléphone. Ouais bon... l'individu n'était pas pour plaire à l'adolescent qui garda les coordonnées malgré tout, par politesse (et parce que le bout de papier traina un long moment dans la poche de sa veste sans qu'il y prenne garde). C'est d'ailleurs ce même numéro qui s'afficha avec un texto annonçant la victoire du gamin.

[4 places pour le Shinjuku rock Évent]


Sauf que Ryuu était seul et ne savait franchement pas qui serait tenté par cette soirée au cœur de la capitale. Il avait même songé à dire « qui, qui veut ? » mais se ravisa en préférant la sélection naturelle. Chose que deux demoiselles de sa classe avaient remportée. En effet, il surprit Minji et Nagisa, parlant justement d'un des groupes annoncé pour l'évènement. C'est ainsi qu'ils finirent à quatre pour se rendre au lieu dit. Ryuu faisant office de cavalier à la rouquine et Minji accompagnée de son rouquin de copain. C'était comique d'ailleurs, deux roux et deux noirs de cheveux... assez pour que cela entame une conversation joyeuse dans le métro.

C'était d'ailleurs dans cette même bonne humeur que les quatre adolescents descendirent dans la salle située sous un bar. Là par contre, Ryuu s'excusa de ne pas rejoindre la fosse grouillante de public, au profit du comptoir en arrière plan (promettant toutefois de les retrouver à la sortie à l'heure tardive de fin de spectacle). Son oreille lui interdisait de s'approcher trop près du son des instruments et du vacarme des fans. Toutefois, d'où il était, il pouvait apprécier aisément le spectacle sans craindre une migraine. En prime, contrairement aux fous furieux gesticulant en rythme avec la musique, lui, il se retrouvaient souvent côte à côte avec un artiste, sortant se désaltérer après l'effort et constater du talent des suivants.

Et quel suivant ! Alors que la lumière se rallumait sur un nouveau groupe, Ryuu faillit recracher la gorgée de soda qu'il venait de prendre. Le petit bishônen fut même contraint de suivre son propre corps qui s'était levé d'instinct pour se rapprocher de l'arrière de la foule. Il lui fallu d'ailleurs l'entièreté de la set-liste de ce groupe pour se persuader de l'évidence ! Lui qui songeait à prendre un peu l'air n'avait pourtant pas pu quitter le quatrième groupe des yeux. Était-il si bon que ça ? Oui, sûrement. Mais l'adolescent avait surtout bugué sur le guitariste ! Grand, fort... un regard de sang : le portrait craché du... Cerbère ! Ryuu le savait passionné de musique mais de là à jouer dans un groupe...

L'adolescent ne put s'empêcher, dans ces circonstances, de le suivre du regard tandis que ses pas le ramenèrent, à reculons, sur son tabouret. À côté duquel, d'ailleurs, le chanteur du groupe précédent sirotait toujours son breuvage alcoolisé. Une chance ! Pas qu'il boive : qu'il soit là. Ryuu osa donc une percée verbale en posant des questions sur le groupe actuellement sur scène. Leurs noms, s'il les connaissait personnellement, etc, etc. En gros, de quoi en apprendre plus sur le molosse qui partageait sa chambre sans pour autant préciser à son interlocuteur les motifs de ses questions. Un simple « il a l'air cool ce groupe » suffisant à rendre le chanteur aussi pipelette qu'une commère jusqu'à ce que les lumières s'éteignent à nouveau... Et même quand elles se rallumèrent d'ailleurs. *C' te pipelette, j' vous jure...* Bavard et porté sur la débauche de mineur compte tenu que son ivresse et la sympathie que le gamin lui évoquait, lui avait fait offrir un verre de Vodka à Ryuu (qui n'y trempa les lèvres que pour faire plaisir au jeune adulte).


Dernière édition par Ryuu Hasegawa le Sam 21 Jan - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]   Sam 15 Oct - 21:13

"Eux, c'est les JunJun. Ils se connaissent depuis pas mal de temps maintenant. Une bande de pote en gros. la dernière fois que j'ai discuté avec le chanteur, il m'expliquait que cela faisait plus de cinq ans qu'ils jouaient ensemble. Ils font comme nous, ils cherchent à devenir des pros, mais tu sais c'est jamais évident. En prime on a tous nos galères. Tu vois, moi, par exemple, je viens de me faire plaquer par ma moeuf. Elles ne supportent pas que je passe autant de temps avec mon groupe. Elles sont les chiantes les filles tu sais ?"

Est ce que c'était pour cela qu'il se rapprochait souvent de Ryuu ? Voulait-il le bourrer pour obtenir ses faveurs ?

"Alors, regarde, lui c'est le chanteur principal, et il joue de la guitare, il s'appelle Raito. C'est le leader. Enfin, ils le présentent tous ainsi, mais si tu regardes bien, tu verras que ce n'est pas si certain que cela. Ensuite tu as Tenma, il joue de la basse. Un pur bonheur de l'entendre. On écoute toujours les guitaristes, mais si il y a pas de basse, c'est mort. Ensuite tu as le second guitariste, Shikkan. Il chante parfois. Trop peu à mon goût, mais il ne semble pas trop vouloir être sur le devant de la scène. C'est con, si tu veux mon avis. Et le dernier c'est Rin, le batteur. Lui, c'est le pilier du groupe. De toute façon, le batteur c'est toujours ton pilier, si il est à chié, il faut le virer. Oh regarde là devant, tu vois la rouquine avec ses couettes et la brune à côté. Elles sont avec tout un tas d'autres nanas, leurs copines sans doutes, et bien c'est les petites amies de Tenma et Shikkan. Ils sont chanceux eux hein ?! Putain moi la mienne elle me largue et eux, elles viennent à chacune de leurs représentations. Y a de quoi être dég' non ? Tu bois pas ? Allez vas y fait toi plaisir !"

Shikkan se tenait sur le côté droit de la scène, sa guitare en bandoulière, il jouait quelques accords dans le vide. Sa gratte était déjà parfaite, inutile d'y toucher de nouveau. Il portait un débardeur noir trop petit pour le couvrir jusqu'au nombril, alors il avait rajouté une chemise dans les tons bleus clairs ouverte. Un avant bras bleu nuit était sur du côté droit. Un jean assez moulant, juste ce qu'il fallait, et des bottines noires par dessus. Ses cheveux étaient lâches et ses yeux rouges bien voyant. Il fit quelques signes de la main devant lui et on pu entendre des cris lui répondre. Mais les autres en faisaient tout autant, donc difficile de savoir pour qui était les cris. De toute façon, on le sait bien, c'est le chanteur qui a souvent le plus de cote. Il jeta un coup d'oeil à Sakura et elle lui fit un magnifique sourire. Il avait mal pour elle ... Il lui rendit son sourire sans plus, et il se concentra de nouveau. De toute façon, il ne vivait que pour une chose, ce moment là ! Il mit ses mains en position et il eut un sourire en coin. Prêt pour une surprise ?


Le groupe se mit en branle en même temps et le chanteur se recula de quelques pas. Un autre garçon fit son apparition avec un micro à la main et il commença à chanter. Les fans du groupe se mirent à hurler et le chanteur à côté de Ryuu se leva d'un bond et il hurla avec les autres. D'ailleurs beaucoup le firent étrangement. Des applaudissements se firent entendre et le concert commença pour les Junjun.

"J'y crois pas ! C'est le délire ! Putain ce groupe, ils nous avaient rien dit les enfoirés ! Hahahahahaaaaaa. C'est Lennart. C'est lui le vrai leader si tu veux mon avis. Aux dernières nouvelles, il ne faisait plus partie du groupe car ces parents avaient déménagé aux Etats Unis. Putain, il est revenu ici alors qu'il avait sans doute une carrière là bas ! L'enfoiré ! Hahahaaaa."

Du coup, Ryuu eut le droit a beaucoup de tape dans le dos pour cette surprise inattendu. Le concert continua donc avec différents morceaux ...


Le groupe finit par quitter la scène et quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à l'endroit où était Ryuu. Le chanteur se leva d'un bond et il se dirigea droit vers Lennart pour le prendre dans ses bras. A grand renfort de "sale con, je t'aime moi non plus", on comprenait fort bien qu'ils étaient ravis de se revoir. D'ailleurs bien vite, d'autres membres, d'autres groupes vinrent saluer Lennart. Ryuu put vite comprendre qu'il avait claqué la porte à ses parents et qu'il était rentré ici sans un sous. Autant dire qu'il galérait, mais il faisait ce qu'il lui plaisait. Rin s'assit à côté de Ryuu et Shikkan à son tour. Il ne regardait pas vraiment ce qu'il se passait. Il semblait content et vanné. Il sortit un élastique de sa poche pour s'accrocher les cheveux quand Rin lui parla.

"Sakura et Tomoe vont venir nous rejoindre ? Tu veux que j'aille les chercher ?"

Shikkan se tourna donc vers Rin pour arrêter son geste avec l'élastique et regarder le mec derrière Rin alias Ryuu. La surprise se lisait clairement sur son visage. A tel point que Rin se tourna vers lui à son tour. Poli comme il était, il le salua et il regarda Shikkan avec un regard interrogateur. Shikkan baissa ses bras, ses cheveux toujours détaché pour le coup. Il avait bien envie de se barrer pour le coup.

"Je vais les chercher va."

Il tapa sur sa cuisse et il se sauva. Shikkan regarda la place vide avec un air meurtrier et il le fut encore plus quand Lennart lui demanda sa place pour pouvoir continuer de discuter avec les autres groupes. Shikkan s'en foutait de sa faire virer, mais être à côté du gosse alors qu'il le voyait bien trop souvent à son goût ! Il se bougea donc pour se mettre sur la chaise vie, à côté de Ryuu, en se disant qu'il la rendrait à Rin dès qu'il reviendrait.

"Salut."

Sa soeur serait là qu'elle le féliciterait d'avoir dit un mot !
Revenir en haut Aller en bas
Ryuu Hasegawa
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 107

A savoir :

MessageSujet: Re: Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]   Sam 15 Oct - 23:12

Petit test : mettez une boule Quies du genre « Mousse costaud » dans une oreille (la gauche de préférence) histoire de ne rien entendre de ce côté là, et un bouchon comme on donne lors des concerts dans l'autre et vous aurez un aperçu approximatif de ce que Ryuu entendait. Donc évidemment, ce n'était pas chose aisée de suivre et la musique, et les dires du chanteur... et en plus de suivre ce qu'il montrait à tout va. Surtout qu'en plus, il avait le chic de montrer du doigt des personnes se trouvant de l'autre côté de l'adolescent et que l'artiste faisait ça avec une main peu assurée, tenant toujours à moitié fermement un verre d'alcool. Le môme ne comptait plus le nombre de fois qu'il lui avait affiché un sourire nerveux tout en reculant son tabouret, dans l'espoir vainc d'éviter la nouvelle giclée de whisky, gin ou allez savoir quoi.

Pire encore, si Ryuu reculait de deux pas, l'autre se rapprochait de trois. Finissant ainsi avec son bras autour du cou de l'étudiant jusqu'à ce que *Wow !!* L'appareil auditif du petit bishônen siffla de façon stridente. Le chanteur venait de hurler une histoire d'enfoirés, d'un « on ne savait pas trop qui dont le nom finissait en – art » mais dont il fallait vite fait se souvenir du nom car apparemment il était leader, d'Amérique et... bref, Ryuu avait été un peu désarçonné par ce nouveau venu sur scène qui en plus, était responsable des tapes à répétition que le gamin subissait dans le dos. Notez que, étonnamment, ce fut bénéfique. Pourquoi ? Parce qu'au bout de trois claques dans le dos, Ryuu estima qu'un verre de Vodka inintéressant méritait bien d'en payer les frais... lisez bien, ça peut vous être utile.

Sentant que le chanteur n'en resterait pas à trois bousculades, l'adolescent s'empressa d'attraper son verre d'alcool à peine entamé. Et là *Oh mince...* Ryuu posa sa main libre sur sa bouche, écarquilla les yeux tout en regardant le verre complètement renversé. Certes, il l'avait fait exprès mais autant joué le jeu de l'innocence le temps que cela fonctionnerait. Car il était bien gentil le gaillard mais Ryuu ne buvait pas et il ne comptait pas vraiment s'y mettre sans être sûr des effets secondaires sur sa personne, qui soit dit en passant, fut vite reléguer au second plan. L'artiste était bien trop emballé par le retour de l'enfant prodige Lennart (merci les fans de le beugler trois milles fois durant le concert).

Ce fut donc relativement en paix que Ryuu put attendre la fin de la partie. Si on fait évidemment abstraction de notre agité qui continuait à hurler et à inviter l'adolescent dans ses commentaires sur le groupe et tout le reste à chaque fois qu'il revenait au comptoir pour boire cul-sec ses verres. Autant dire : le calme avant la tempête ! Petit à petit, des membres d'autres groupes, ayant entendu les vocalises de Lennart, vinrent s'agglutiner au comptoir pour finalement encerclé notre petit bishônen qui, du coup, ne pouvait plus s'éclipser. Au contraire, à défaut d'avoir un interlocuteur, il en avait quatre ! Dont deux demoiselles qui tentaient de faire ce que lui avait réussi sans rien demander : incruster le coin vraisemblablement VIP. Mais une chance pour elles, les miss étaient mignonnes et tous les artistes n'avaient pas la chance du Molosse et du bassiste. Donc, ce fut presque bras-dessus, bras-dessous qu'elles trinquaient avec le batteur du premier groupe et le guitariste du second.

Ce qui nous ramena Ryuu avec de nouveaux compagnons de tabourets. Le bassiste du premier groupe à droite et à gauche, là où le chanteur se trouvait deux secondes plus tôt ? Rin des JunJun! Avec tout le tumulte, l'adolescent n'avait pas entièrement percuté qu'en plus d'être là où pas mal de fans rêvaient d'être, il était entouré par le groupe qui était bien parti pour créer l'évènement de la soirée (chose à vérifier quand l'entièreté des concerts auraient eu lieu, ce qui n'était pas près d'être le cas). *J'en connais un qui va pas être content...* et quand on parle du loup, Ryuu remarqua son colocataire un tabouret plus loin. Autant dire que subitement, il faisait encore plus chaud dans la salle pour le petit bishônen... Assez pour qu'il se retourne vers le comptoir (à qui il avait tourné le dos pas mal de temps) pour reprendre son verre de soda.

L'adolescent espéra subitement que Shikkan ne le remarque pas trop vite, histoire de lui laisser le temps de préparer la contre-attaque. Car il était clair que le petiot n'avait absolument pas prévu de le voir, de un. Et encore moins de se retrouver quasi côte à côte avec. Alors, en attendant d'avoir une illumination, le jeune homme fit tourner son verre entre ses doigts tout en observant les bulles du soda. Mais c'est toujours quand on veut réfléchir qu'il sentit une petite tape sur son épaule, obligeant Ryuu à relever la tête. C'était le barman qui lui refourguait – encore – un verre de vodka ! *Mais c' t une machination ?*.

Le gamin se promis de ne plus jamais s'habiller en blanc quand il irait en boite de nuit ! Depuis qu'il était là, avec son jeans faussement usé, son t-shirt sans manche surmonté d'une espèce de filet de laine par-dessus, le tout entièrement blanc : il ne cessait d'avoir des avances. Car non : le chanteur n'avait pas été le premier ! Une fille déjà bien éméchée, vers 20h, lui était tombée dessus en lui parlant de ses yeux, il n'avait pas pu aller aux toilettes sans se faire pincer les fesses, dieu seul sait par qui et là, en suivant le doigt du barman, il vit une autre demoiselle qui devait facilement avoir deux fois son âge.

Mais bizarrement, ce n'était pas le pire. Ryuu faillit en tomber de son tabouret à l'instant même ou il tourna la tête pour repérer cette couguar. Juste à côté de lui : son colocataire ! Pas à son tabouret initial, non, non. Subrepticement, Shikkan s'était installé côte à côte avec lui, là où le chanteur n'avait eu de cesse de se montrer trop amical pour être honnête... Pas étonnant que Ryuu sursaute et manque de ne pas se rassoir sur son siège. Ce fut d'ailleurs les yeux toujours grands ouverts qu'il hocha légèrement de la tête.

« Salut... »

Il venait d'être pris de court et ignorait totalement ce qu'il devait faire. Bon déjà, remercier la mamie... Ryuu reposa son verre de soda pour attraper le verre de vodka en grimaçant, puis le leva en direction de la femme à l'autre bout du comptoir. Encore une fois, son côté optimiste lui fit remarquer qu'être entouré par tous ces artistes empêchait la quadragénaire de venir le voir en personne. Mais ça ne résolvait pas le souci majeur qui était grand, fort et possédant un caractère de Pitbull ! Faisant rouler son verre entre ses mains à nouveau, Ryuu se remit dos au comptoir mais face à la scène à nouveau occupée par un nouveau groupe. Il respira ensuite un bon coup avant d'entretenir un semblant de conversation avec le Cerbère.

« Excellant Show » admit-il un peu mal à l'aise mais non dénué d'une réelle admiration.

Ryuu se sentait vraiment comme un agneau perdu dans une meute de loups. Il ne manquerait plus que son prétendant envahissant d'un peu plus tôt se rappelle à son bon souvenir pour que l'adolescent soit au comble de l'Enfer. On avait déjà la chaleur, le Cerbère... pourquoi pas y ajouter Hadès tant qu'on y était, hm ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]   Dim 16 Oct - 6:26

Shikkan regarda son coloc faire des avances à une vieille au loin. Il ne savait pas qu'il buvait et encore moins qu'il se faisait entretenir par une cougar. En même temps, quand on voyait ses fringues, c'était noté en gros : Je cherche une personne pour passer la nuit. Mais tout de même une cougar ... Il y avait pleins de minettes bien plus jeune et sûrement bien plus mignonne dans la salle et il se tapait une vieille. En même temps, il faisait peut être cela pour l'argent ... Il se prostituait ! Inutile de dire que si Gingko l'apprenait, il serait viré sur le champ. De toute façon, c'était les affaires du gamin, pas les siennes. Qui était-il pour juger après tout ? Mais bon, il foutait tout de même sa jeunesse en l'air et ça, il trouvait ça très con !

Le salut et excellent show lui fit ni chaud ni froid. C'était des banalités et on se sentait toujours obligé de dire que le spectacle nous avait plu, même si ce n'était pas le cas. Lui, il s'en foutait. Il aimait ce qu'il faisait. Et avec la voix de Lennart qui était plus dans le rap et la voix de Raito plus dans le traditionnel, cela donnait vraiment pleins de possibilités au groupe. Ils étaient rock, oui, mais ils pouvaient vraiment varier leur répertoire avec les voix des deux membres du groupe. Quand des membres d'autres groupes passaient, Shikkan leurs serrait la main et parfois quelques uns lui disait un mot ou deux auquel il répondait. Des banalités encore une fois. Il leva sa petite bouteille d'eau pour boire et il écouta l'autre groupe qui se produisait tout en regardant Lennart faire son show dans cette partie privé de la salle. Privé, comment le gamin avait fait d'ailleurs pour rentrer ? Bah pas ses oignons. Le "silence" était donc présent entre les deux coloc et Shikkan ne faisait rien pour le combler. Il n'avait rien à dire à son coloc et être gentil, c'était pas son truc. Rin revint avec deux filles et l'une d'elle partit voir Tenma, tandis que l'autre se pendait au cou de Shikkan et l'embrassait sur la bouche. Un piou, rien de plus et elle en profita pour s'installer sur ses genoux. Shikkan ne semblait pas plus intéressé que cela et surtout, il semblait être le jouet de Sakura.

"Salut je suis Sakura. Et toi ?"

"Hasegawa."

"Quoi ?"

Sakura se tourna vers Shikkan, surprise que ce soit lui qui réponde.

"Hasegawa Ryuu, l'un de mes coloc."

"Yahhhhh C'est vrai ? Sérieux ?"

"Tu plaisantes ? Tu pieutes avec Shikkan ? Raconte-nous ! On veut tout savoir !"

"Oh dit tu pourrais me prendre une photo de lui quand il est dort s'il te plaiiiiiiit"

Et voilà que Ryuu subissait une tonne d'avalanche de questions sur comment était Shikkan à l'école. A priori, il n'était pas plus bavard avec son groupe qu'avec ses coloc.

"Vous êtes con."

"Oh ça y est, on a vexé Mosieur !"

"Mais tu sais que je t'aime Shikkan. Mais là, Ryuu-chan, je veux tout savoir !"

Shikkan leva les yeux au ciel. Le seul a pouvoir lui parler ainsi c'était Rin et il le savait, alors il en profitait. Quand à Sakura, et bien c'était Sakura. C'était sa petite amie, elle pouvait donc tout se permettre, elle aussi. Au moins, maintenant, Ryuu avait de quoi parler. Car avec Shikkan, c'était pas gagné ...


Citation :
---HJ---
Merci beaucoup. Embarassed Joue Sakura et Rin comme tu le sens, tu peux même les faire partir si tu le souhaites.
Revenir en haut Aller en bas
Ryuu Hasegawa
Élève de la 1-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 107

A savoir :

MessageSujet: Re: Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]   Dim 16 Oct - 13:14

Dans un sens, c'était drôle d'être là, entouré de tous ces gens issus d'un milieu que l'adolescent ne connaissait pas du tout. Avec sa cécité, la musique n'était pas, à proprement parlé, son dada... Tout au plus pouvait-il dire qu'il appréciait un air ou un autre. Mais ça s'arrêtait là, compte tenu que la musique avait un certain effet néfaste : l'isolement. Quoique, dans ce cas ci, c'était plutôt le contraire. Certes, Ryuu était obligé de suivre toutes les lèvres des yeux pour être sûr de ne pas trop zapper des conversations, mais dans l'ensemble, tant que la migraine ne pointait pas le bout de son nez, c'était bon signe...

Alors le gamin continuait de sourire aux artistes qui passaient inévitablement devant lui. Leur disant bonsoir et autres banalités. Parfois même, il riait d'un commentaire mais le souvenir de son voisin de siège lui ramenait presque immanquablement un air sérieux sur le visage. Jusqu'à ce que... Ryuu resta subjugué par l'arrivée d'une petite rouquine. Ou plutôt LA rouquine ! Pas celle qui était venu avec lui mais celle que le chanteur lui avait désigné dans la salle : Tomoe ou Sakura... l'adolescent n'était pas trop sûr. Ce qui était certain en revanche, c'est qu'elle était la petite amie du Cerbère.

*C' te choc !* Ryuu écarquilla grand les yeux en voyant la jeune femme pendue au coup du guitariste. Quand il l'avait vu de loin, il n'avait pas su se faire une bonne idée de la personne mais là, en ayant la demoiselle sous les yeux (sauf quand elle colla ses lèvres sur celle du Rônin) il y avait un truc qui clochait, mais sérieux ! Un décalage monstrueux entre la petite innocente qui était là et Shikkan. C'en était même impossible pour Ryuu de ne pas regarder tour à tour ces deux personnes de la tête aux pieds. Il en oublia même de répondre quand la dénommée Sakura se présenta à lui. Mais alors qu'il entrouvrit les lèvres pour se faire, il fut coupé dans son élan par son colocataire.

Nouveau choc ! À croire que c'était la soirée des surprises... d'abord, Ryuu se sentait comme le « 1er prix » au concours de qui le draguera le mieux. Ensuite Shikkan qui s'avéra être dans un excellent groupe de musique à en croire les critiques qui fusaient depuis un bon moment. Il avait également une petite amie très jolie et visiblement adorable. Mais, en prime : il connaissait le nom de son colocataire ! De quoi décrocher la mâchoire du gamin qui le regarda avec des yeux clignotant. Ryuu n'était pas le seul d'ailleurs. La question qui lui brûla les lèvres sortit de la bouche de la rouquine. Ce à quoi Ryuu se contenta de reprendre une certaine contenance en tendant la main en direction de son colocataire. Non pas pour le toucher (ça mord ces bêtes là!) mais pour montrer aux auditeurs que la réponse était encore une fois entre les mains du grand costaud.

Ce qui était exact ! Shikkan énonça l'identité complète de Ryuu, ce qui engendra un sourire en coin chez ce dernier. Jusque là, l'adolescent était persuadé que le Cerbère l'ignorait. Pire encore, il était sûr à 99% que le musicien le croyait nommé « gamin, sale gosse, ... » et autres petits noms affectueux de ce genre. Toutefois, il se retint bien de le lui faire remarquer, préférant laisser croire que son petit rire était dû à la réaction de Sakura et de Rin plutôt que de savoir enfin qu'il n'était pas totalement un inconnu aux yeux de son colocataire.

À vrai dire, plus la soirée avançait, plus Ryuu était heureux d'être venu. Il y avait certes trop de bruit, une migraine allait sûrement l'agresser d'ici une bonne heure mais il n'aurait pas voulu rater ça pour tout l'or du monde. Pensez donc, Shikkan n'était pas totalement de marbre. Certes, il restait lui-même, le Cerbère aux yeux de sang, mais il n'y avait pas toujours un retour de flamme – si ce n'est verbal. Toutefois, l'adolescent trouva qu'il était encore trop tôt pour se risquer aux mêmes taquineries que le bassiste et se contenta donc de rire à nouveau tout en regardant Sakura dans les yeux.

« Désolé, je tiens à ma vie. »

Quoique... Ça n'aurait pas été Ryuu que de ne pas se mêler à la bonne humeur ambiante. Donc il osa tapoter l'épaule de Shikkan tout en poursuivant.

« C'est dangereux ces bêtes là »

Puis osant prendre un risque un peu plus grand, il s'inclina en avant pour mettre la main qui avait touché le musicien sur le côté de sa bouche, cachant celle-ci aux yeux de Shikkan mais attestant qu'il avait une confidence à faire aux deux autres intervenants. À la différence près qu'il ne murmura pas. Au contraire, il articula clairement.

« Á moins que vous ne sachiez comment l'amadouer ? »

Ryuu espérait deux choses en agissant de la sorte. Petit un, il connaîtrait peut-être enfin comment s'approcher du grand « blond » sans craindre d'y perdre un organe et petit deux, il pourrait voir comment il allait réagir à cet instant précis. Parce que, mine de rien, l'ado venait purement et simplement de le toucher et deuxièmement, il osait se monter familier avec tout le monde. C'était donc, tout bénèf !

Fort de cette conviction, Ryuu se remit droit sur son tabouret pour boire une gorgée de son verre. Sauf qu'il avait oublié un détail : il avait échangé son verre de soda avec le verre d'alcool de la dame au bout du bar. Mais compte tenu qu'il avait chaud, il but une énorme gorgée qui s'en alla se perdre devant lui quand il recracha le tout. Ce qui engendra une espèce de tôlée générale avec le chanteur d'un peu plus tôt qui surplombait tout le monde vocalement. Ryuu de son côté ne pouvait que grimacer en s'essuyant les lèvres, inclinant plusieurs fois la tête en direction de ceux qui avaient été victime de son lancé d'alcool.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Saturday Night Fever [ABANDONNÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Hors de l'enceinte de l'école :: Japon-
Sauter vers: