Le lycée sous le signe de l'arbre aux 1000 écus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Etats-Unis] Retour au pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miku Takada
Prof de sciences sociales

avatar


Personnage
Âge : 27
Chambre / Appart : 4

A savoir :

MessageSujet: [Etats-Unis] Retour au pays    Sam 20 Oct - 14:51

Les aéroports... Une vraie perte de temps. C'était sans compter sur la paranoïa des Américains et sur ce fichu questionnaire concernant les raisons de leur arrivée sur le territoire. Enfin, avant de pouvoir profiter pleinement des vacances, il fallait toujours passer par des moments pas très amusants. Heureusement, le vol s'était déroulé sans incident, même si Miku n'avait pas réussi à mettre la main sur un film qui lui plaisait, histoire de faire passer le temps durant la sieste de Dean. Enfin, tout ce cinéma était maintenant derrière eux et ils pouvaient profiter du magnifique ciel bleu qui surplombait l'Amérique.

La jeune femme n'avait pas imaginé qu'elle serait ici pour les fêtes de Noël, mais avec Dean il fallait s'attendre à tout. Elle échappait ainsi aux retrouvailles familiales pleines de reproches et aux faux sourires qu'elle devait fournir lorsqu'elle rendait visite à sa famille. Néanmoins, Miku remarqua bien rapidement que les fêtes de Nöel semblaient avoir une place très importante sur le continent américain, alors qu'au Japon elle restait une fête importée non pratiquée par tous. Peu importe, voir des pères Noël se balader dans les rues n'était pas dérangeant en soi.

« Alors heureux ? »

Elle avait posé la question de manière enjouée, bien consciente que Dean n'avait pas remis les pieds ici depuis des années. Néanmoins, Miku ne se rendait visiblement pas encore compte qu'elle allait bientôt rencontrer ses pères... Heureusement, ils étaient japonais, cela limiterait grandement les risques de choc culturel.

En attendant, la jeune femme n'avait jamais visité Milton durant ses études et elle sentait qu'elle allait pouvoir se rattraper. De toute manière, l'Amérique était bien trop vaste pour qu'elle puisse espérer un jour la connaitre entièrement... Et il en allait de même pour le Japon, cela va sans dire ! Néanmoins, il n'était pas question de se balader pour le moment, la première et principale étape de cette journée consistait à retrouver les parents de Dean chez eux. C'était d'ailleurs un peu étrange qu'ils ne soient pas venus les chercher à l'aéroport... Enfin, ils devaient être certainement trop occupés pour ce faire.

Le taxi fut un peu en retard et si on ajoutait à cela les bouchons au sein de la ville américaine, l'heure des retrouvailles fut retardée de plus de trente-minutes. Heureusement, cela ne semblait pas trop entacher la bonne humeur de Dean qui lui racontait des souvenirs d'enfance et qui lui expliquer succinctement des petites histoires familiales, vestige de son passé en Amérique. Puis l'appartement fut en vue et le taxi les déposa. Tandis que l'Américain payait la note, Miku ne put s'empêcher de sentir l'angoisse monter en elle. La Japonaise tenta de se contrôler lorsqu'elle récupéra ses bagages à l'arrière de la voiture, respirant un grand coup, avant de jeter un regard qui en disait long sur son état d'esprit à l'infirmier...


« Je ne te cache pas que je suis un peu anxieuse à l'idée de voir tes parents... C'est stupide n'est-ce pas ? »

Elle le pensait sincèrement... Ils n'étaient pas fiancés et il n'allait pas la présenter comme telle. Pourtant, rencontrer la belle famille à la composition et aux idées visiblement très opposées de la sienne n'était pas une chose banale. Elle devait trop s'en faire, mais elle ne pouvait rien tenter contre cette boule au ventre qui ne cessait de croitre en son sein.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Onwara
Infirmier

avatar


Personnage
Âge : 25 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: [Etats-Unis] Retour au pays    Jeu 1 Nov - 11:29

Ah les USA. La terre sainte des superlatifs, le pays oú tout est possible. Le pays connu pour ses mensonge, sa population divers et variée, son charme incongru, sa criminalité, ses films et bien d´autres choses. Un pays de diversité florale, urbaine et culturelle. Le rêve américain, ce pour quoi beaucoup de gens dans le monde entier s´acharnait. Un pays aussi attirant que repoussant, celui que Dean avait quitté quelques années auparavant et retrouvait maintenant avec un mélange de joie suprême et de crainte intense.

Le voyage en avion n´avait pas été bien long. Dean et Miku avait longtemps parlé de choses aussi futiles qu´inutiles, avant que leurs idées de conversation se soient atténuées jusqu´à devenir inexistantes. Dean en avait profité pour dormir, Miku, elle, n´avait pas trouvé de film adéquat. Mais soit.

Une fois à l´aéroport, ils avaient récupéré leurs bagages, puis avaient dût répondre au questionnaire qui était de mise, aux questions plus débiles les unes que les autres. Enfin. Une fois que la douane avait jugé que tout était en ordre et quíls étaient clean tout les deux, Dean et Miku purent enfin sortir de l´aéroport.

L´air américain était plus frais et Dean fût heureux du fait qu´il ai pensé à prendre des vêtements plus chau. Ils appellèrent un taxi et dûrent attendre bien trop longtemps. CE fût donc, les pieds gelé que notre infirmier grimpas derrière Miku dans le véhicule. Il indiqua rapidement l´adresse au chauffeur puis apprécia le chuaffage.

Plongé dans une conversation intéressante sur le sdifférences entre le Japon et l´Amérique, le tout en langue Japonaise, Dean ne trouva le rush hour même pas tellement ennuyeux: Ce ne fût qu´avec seulement 30 minutes de retard qu´ils arrivèrent à destination. Laissant Miku sortir leurs bagages, il paya le taxi qui reparti aussitôt. Occupé à observer le bâtiment de son enfance, Dean fûr sorti de ses pensés par la jeune professeure qui lui annonça sa crainte de rencontrer ses parents.

"Oh non Miku, ce n´est pas stupide du tout" dit-il avec le plus grand du sérieux. S´approchant de la jeune femme, il passa un bras autour de ses épaules "Tu vois la tâche sur la fenêtre là-haut?" demanda-t-il en désignant ladite fenêtre "c´est du sang coagulé. Je ne sais pas a qui appartenait ce sang, mais on n´a jamais retrouvé le corps de Jessica, ma première copine." reprit-il sur un ton mystérieux "et le crochet là, au-dessus de la porte? La légende veux que le propriétaire des lieux sacrifie une jeune vierge par mois et accroche sa tête au-dessus de la porte. C´est un rituel qui à pour but de tenir les méchants esprit loins du bâtiment." Dean afficha un sourire "ça, va tu ne risques rien toi" Son ton se fît plus malicieux et lourd de sens.

Il attrapa ensuite sa valise, laissant Miku se débrouiller seule et monta les escaliers. Il eu tout de même la politesse de garder la porte ouverte pour laisser passer la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Takada
Prof de sciences sociales

avatar


Personnage
Âge : 27
Chambre / Appart : 4

A savoir :

MessageSujet: Re: [Etats-Unis] Retour au pays    Jeu 8 Nov - 19:43

S'il voulait la rassurer, c'était un peu raté. Il avait bien commencé pourtant, lui disant clairement que sa peur n'était pas stupide, mais la petite histoire qui suivit ne la ravie pas le moins du monde. Dean lui parla, comme s'il s'agissait du dernier des ragots, de la disparition de sa première petite amie... Puis d'une histoire de têtes de vierges... non mais sérieusement ! Elle préférait ses bons vieux Yökai japonais, plutôt que ce genre d'histoires morbides que Dean semblait apprécier... Ou alors il voulait lui faire peur... Peut-être ne le saura-t-elle jamais. En attendant, elle rit plutôt jaune lorsqu'il lui fit remarquer qu'elle ne risquait rien, n'arrivant pas à digérer ces histoires d'horreur en guise de bienvenue.

Lui emboîtant le pas, ils pénétrèrent dans le bâtiment regroupant les quelques dizaines d'appartements, avant d'emprunter un escalier, puis un second, refilant au passage une valise à Dean qui commençait à peser son poids. Et puis la destination ultime se présenta devant eux : la porte de l'appartement qu'ils cherchaient. Un peu plus nerveuse, Miku se pencha en direction de la sonnette pour relever le nom d'une des deux papas de Dean qu'elle avait oublié, avant de sourire à son petit ami.

« Ready ? »

Sans lui laisser le temps de répondre, elle appuya sur la sonnette, qui se fit instantanément entendre à l'intérieur. Miku recula d'un pas, puis d'un second, s'éloignant suffisamment pour être certaine que Dean soit la première personne qui entrerait dans le champ de vision de l'homme qui allait ouvrir la porte. Elle avait préféré appuyer vite et sans réfléchir, pour mettre fin à ce maudit stress qui avait pris possession d'elle depuis de trop longues minutes maintenant. Des pas se firent alors entendre à l'intérieur et elle sentit son cœur s'accélérer... Qu'est-ce que c'était stupide ! Si une personne devait-être angoissée, c'était Dean, pas elle !

Puis la porte s'ouvrit et toutes ses réflexions s'envolèrent. Sans surprise, ce fut bien un Japonais qui apparut. Il devait sensiblement être du même âge que son père, quoi qu'un peu plus ridé. En attendant, la technique d'infiltration de Miku marcha à merveille et l'homme ne capta que le regard de son fils, tandis que la Japonaise pouvait profiter de la scène qui s'offrait à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Etats-Unis] Retour au pays    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Etats-Unis] Retour au pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Hors de l'enceinte de l'école :: Japon-
Sauter vers: